La Lotus Evija poursuit son développement à Hethel

Motorgreen Samuel Morand le 16/12/2019

Après de longues simulations sur ordinateur et conformément à son tableau de marche, l'équipe en charge du développement de la Lotus Evija a envoyé en piste un nouveau prototype de l'Hypercar britannique pour en affiner les réglages.

Partagez

réagir
Sous la supervision de Gavan Kershaw, le Directeur produit de Lotus Cars, le prototype de développement n°2 de la Lotus Evija est entré piste sur le circuit « maison » d'Hethel, dans le Norfolk.

Ce prototype n°2 est le véhicule le plus proche du modèle de série assemblé à ce jour. Il accueille une suspension dotée des spécifications clients, est animé par son groupe propulseur électrique et équipé d'un système de freinage performant, ainsi que d'une carrosserie en fibre de carbone.

« La voiture est à l'état brut, sans contrôle de stabilité ni système torque-vectoring », explique Gavan Kershaw. « C'est notre manière d'évaluer les caractéristiques principales d'un châssis, de tirer partie de ses avantages mécaniques avant de passer aux couches suivantes telles que l'installation de l'électronique. Ainsi nous pouvons vraiment « lire » la voiture. C'est la méthode Lotus : confirmer les fondamentaux avant de s'attaquer à l'aérodynamique, puis à la cinématique et la géométrie des suspensions ».

« Je me sens vraiment chez moi à bord », poursuit Kershaw. « La voiture est confortable. Nous avons évalué sa stabilité et son agilité dans les virages serrés, confirmé l'angle de braquage de ses roues, travaillé à l'accélération pour qu'elle soit progressive et étudié le comportement de ses pneumatiques (...) On utilise l'expérience acquise dans le développement des modèles Exige et Evora pour peaufiner les réglages de l'Evija, et s'assurer que celle-ci présente bien l'ADN de la marque, et uniquement le meilleur de celle-ci ».

L'Hypercar Evija devrait disposer d'une puissance 2 000 ch et 1 700 Nm qui lui permettra de filer à 320 km/h en pointe après avoir avalé le 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes, et proposera une autonomie d'environ 400 km (cycle WLTP). L'assemblage des premiers modèles débutera avant la fin de l'année 2020 sur le site d'Hethel.

Vidéo : premier test dynamique de la Lotus Evija à Hethel, organisé en novembre dernier.

Partagez

réagir

Dernières actualités LOTUS

Lotus Evija : débuts dynamiques à Goodwood
Lotus Evija : débuts dynamiques à Goodwood
Lotus Evija : ses cinq modes de conduite détaillés
Lotus Evija : ses cinq modes de conduite détaillés
Lotus repousse l'arrivée de l'Hypercar Evija
Lotus repousse l'arrivée de l'Hypercar Evija
Toutes les actualités LOTUS

Tags liés

Commentaires