Kepler Motion

Cédrik André le 15/12/2009

Nous vivons une époque formidable.

Partagez

réagir
Prenez un détenteur de records du Monde de vitesse, quelques-uns des ingénieurs avec lesquels le-dit détenteur de records du Monde a travaillé, créez en numérique une spectaculaire vidéo (si possible avec hélicoptère) d'un concept-car, ajoutez-y quelques chiffres impressionnants et terminez par l'ingrédient indispensable actuellement : le mot "hybride". Et voilà, tout le monde parle de vous sur le net. Vous faîtes le buzz comme l'on dit.

Vous n'avez plus qu'à compter sur la crédulité de la toile pour que les gens s'extasient et poussent des soupirs d'émerveillement sur... RIEN !

En clair, une société nommée Kepler Motors (?) fondée et dirigée par Russ Wicks, "la seule personne vivante à détenir des records mondiaux de vitesse à plus de 200 mph sur terre et sur l'eau..." annonce qu'elle présentera lors du Dubaï International Motor Show une supercar baptisée Motion. Et c'est parti pour les chiffres, cette dernière serait mue par un moteur électrique équivalent à 250 ch à l'avant et un bloc thermique V6 3.5 l bi-turbo de 550 ch à l'arrière. 0 à 100 km/h en moins de 2,5 s. et vitesse maxi de plus de 320 km/h. Pour le reste, châssis monocoque carbone, suspensions actives, éléments aérodynamiques actifs, launch control... et une production limitée à 50 exemplaires.

Si la Kepler Motion a la moindre chance de se voir produite un jour, il n'y a bien qu'à Dubaï qu'elle pouvait être présentée, certainement afin de pouvoir lancer un semblant de production sur les fonds récoltés sur d'hypothétiques pré-commandes.

Partagez

réagir

Commentaires