Rétromobile : hommage à la Citroën DS

Soufyane Benhammouda le 10/01/2013

Hormis la Peugeot 205 et la Porsche 911, qui fêtent respectivement leur 30 et 50 ans, le salon Rétromobile rendra un hommage tout particulier à la Citroën DS, véritable icône dans l'Histoire de l'automobile.

Partagez

réagir
Apparue le 6 octobre 1955 au salon de Paris, la Citroën DS a fait couler beaucoup d'encre : en plus de ses lignes futuristes esquissées par l'italien Flaminio Bertoni, la DS se démarque également par sa suspension hydraulique offrant un confort de roulement jusqu'alors inconnu, l'apparition de freins à disque à l'avant, d'une direction assistée et, à partir de 1968, de phares directionnels.

Forte de ses atouts, la Citroën DS a rapidement été adoptée par les hauts revenus, les célébrités du cinéma puis celles du monde politique, jusqu'au Général de Gaulle, qui la choisit comme véhicule présidentiel. Emblème automobile d'une France en pleine expansion économique, la Citroën DS n'a pas hésité à s'illustrer dans plusieurs films et même à franchir l'Atlantique.

François Melcion, directeur de Rétromobile, a décidé d'offrir un stand particulier au collectionneur suisse Lukas Huni Ag, qui présentera une brochette des premiers modèles de cette grande berline française, produite à plus d'un million d'exemplaires.

A découvrir à la porte de Versailles du 6 au 10 février.

Partagez

réagir

Dernières actualités CITROEN

Une Citroën DSuper 5 aux enchères
Une Citroën DSuper 5 aux enchères
La Citroën DS fête ses 60 ans
La Citroën DS fête ses 60 ans
Les 50 ans de la DS
Les 50 ans de la DS
Toutes les actualités CITROEN

Tags liés

Commentaires

avatar de RINGOBIS
RINGOBIS a dit le 13-01-2013 à 09:31
Quand je collectionnais activement les DS miniatures dans les années 80 et que je prétendais que ces voitures avaient 30 ans d'avance sur la concurrence, que la DS était la voiture la plus novatrice de tous les temps, etc, on me prenait pour un fou ! Aujourd'hui, les succès de mon Livre "DS MINIATURES DE MON ENFANCE", chez E-T-A-I le prouve: J'avais raison ! Voir les dernières côtes... Renaud SIRY