Daytona : baptême difficile pour la Ford GT

Samuel Morand le 01/02/2016

Les deux Ford GT engagées cette saison en IMSA WeatherTech SportsCar Championship en catégorie GTLM par le Ford Chip Ganassi Racing, ont connu une entrée en matière difficile à l'occasion de la 54ème édition des 24 Heures de Daytona disputée ce week-end en Floride.

Partagez

réagir
Voir plus de photos
Les nouvelles venues confiées aux équipages Ryan Briscoe/Richard Westbrook/Stefan Mucke (n°67) et Joey Hand/Dirk Müller/Sébastien Bourdais (n°66), ont fait montre d'une excellente pointe de vitesse mais ont toutes deux connu d'inédits problèmes de boîte de vitesse, la première après seulement une demi-heure de course, la seconde un peu plus tard au cours l'épreuve.

Des ennuis qui ont fait plonger les deux voitures au classement d'une catégorie GTLM finalement remportée par les Chevrolet Corvette officielles du Corvette Racing, séparées sous le drapeau à damier de seulement 3 centièmes de secondes après 700 tours de course !

La victoire finale est revenue pour la première fois de l'histoire de l'épreuve américaine à un constructeur français, puisque c'est la Ligier JS P2 construite par Onroak Automotive et engagée par l'équipe ESM, qui a remporté cette 54ème édition devant deux Chevrolet Corvette DP, grâce à l'équipage Derani/Brown/Sharp/van Overbeek.

En catégorie GTD enfin, c'est l'Audi R8 LMS du Magnus Racing (René Rast/Andy Lally/John Potter/Marco Seefried) qui s'est imposée au terme d'un finish haletant (trois secondes d'écart) devant la Porsche 991 GT3 R du Black Swan Racing.

Partagez

réagir

Dernières actualités FORD USA

Ford GT Heritage Edition Daytona 66
Ford GT Heritage Edition Daytona 66
Nouvelles couleurs pour la Ford GT 2021
Nouvelles couleurs pour la Ford GT 2021
Puissance accrue et nouvelles finitions pour la Ford GT 2020
Puissance accrue et nouvelles finitions pour la Ford GT 2020
Toutes les actualités FORD USA

Tags liés

Commentaires