Dacia Duster à l'assaut du Pike's Peak

Jean-François Destin le 26/05/2011

Culminant à 3400 mètres d'altitude dans le Colorado (USA), le Pike's Peak est le théâtre chaque année au début de l'été de la plus fantastique course de côte de la planète. Un défi osé, très difficile voire dangereux qu'a décidé de relever la marque « low cost » Dacia en 2011 ! Frappé du numéro 3, un prototype arborant la silhouette du Duster, le SUV 4X4 de la gamme va s'aligner le 26 juin 2011 au départ de ces 20 kilomètres de bitume et de terre qui mènent au sommet. C'est dans les locaux du Square.Com, l'espace communication de Renault à Boulogne Billancourt qu'a été dévoilé à la presse ce monstre à 4 roues motrices abritant le V6 3.8l biturbo de la Nissan GTR porté à 850 chevaux. Châssis tubulaire en acier, transmission intégrale et boite séquentielle SADEV, suspensions compétition, disques surdimensionnés de 355 et 330 mm, aileron arrière démentiel : on est loin des fiches techniques basiques des Logan, Sandero et autre Duster.

Pour Rafael Treguer, directeur du développement monde de Dacia, « l'opération Pike'Peak ne préfigure pas d'ambitions commerciales aux Etats Etats-Unis ou en Amérique du Sud où les Logan et Sandero sont déjà vendues sous le logo Renault. En revanche, elle peut conforter l'image d'une marque roumaine dont les ventes sont passées de quelques milliers en 99 à plus de 350.000 l'an dernier dont 110.000 en France ».

En fait, l'aventure Pike's Peak est née de la rencontre au Mondial de Paris du pilote Jean Philippe Dayrault, triple vainqueur du Trophée Andros et des dirigeants de Renault Sport Technologie.
« Dans un monde de la compétition automobile très réglementée, précise-t'il, le Pike's Peak International Hill Climb nous a paru séduisant car c'est une des rares épreuves unlimited où tout est permis d'où l'appellation « No Limit » de notre Duster. Nous traversons l'Atlantique avec des espoirs mais surtout le désir d'apprendre et de revenir si les sponsors suivent ».

Construit dans l'urgence et à peine dégrossi in situ sur un secteur de rallye cross près de Bordeaux, sur le circuit de Nogaro et une piste en altitude en Andorre, le Dacia Duster No limit n'a pratiquement aucune chance de bien figurer à l'arrivée. Même les fins limiers de la catégorie « Unlimited » tel le Japonais Nobuhiro Tajima le recordman de l'épreuve avec une ascension effectuée en 10'01s 42ms en 2007 sur Suzuki ne parviennent pas à renouveler leurs performances alors que la moitié de la route a été recouverte de bitume.

Il faut dire que le tracé jalonné de 156 virages et serpentant entre rochers et ravins sans protections ni garde-rails jusqu'à l'arrivée dans les nuages où l'oxygène se raréfie nécessite une auto bien réglée et surtout un gros cœur. Pour vous en convaincre, visionnez la vidéo d'Ari Vatanen vainqueur en 1988 au volant de sa Peugeot 405 turbo 16. 5'14 de pur bonheur. Quand il a vu les images de sa course, le finlandais a seulement déclaré « Je devais être fou ce jour-là ».
actu suivante BMW Série 1 M collector

Actu précédente
BMW Série 1 M collector

actu précédente Audi promo 24h mans

Actu suivante
Audi promo 24h mans

Autres articles pouvant vous intéresser

Pikes Peak : Dayraut meilleur temps
Pikes Peak : Dayraut meilleur temps

Comme il fallait s'y attendre, l'entrée en piste des concurrents de la...

Dacia Duster Pikes Peak
Dacia Duster Pikes Peak

Si nous n'avons pas l'habitude d'évoquer le Dacia Duster dans ces colonnes,...

Le Dacia Duster dévoilé
Le Dacia Duster dévoilé

Après nous avoir été dévoilé en version "compétition" à l'occasion du Trophée...

Toutes les actualités DACIA
Le Dacia Duster dévoilé
Ford Mustang Mach-E: SUV électrique

Le constructeur à l'ovale bleu a officialisé le nom de baptême du premier...

Le Dacia Duster dévoilé
Audi : deux premières à Los Angeles

Le constructeur aux anneaux sera présent au Los Angeles Auto Show le 19...

Le Dacia Duster dévoilé
McLaren recrute pour le MCTC

Dans le cadre de son plan d'investissement de 50 millions de livres sur son...

Toutes les actualités

Commentaires