Concours of Elegance : Bugatti Type 57 Atalante par Gangloff

Samuel Morand le 28/08/2020

Les organisateurs de Concours of Elegance dont l'édition 2020 se tiendra du 4 au 6 septembre prochains dans les jardins du Château de Hampton Court, en Grande-Bretagne, continuent d'étoffer le plateau de véhicules qui y seront exposés et qui comprendra notamment une rare Bugatti Type 57 Atalante carrossée par Gangloff, à Colmar.

Partagez

réagir
La Bugatti Type 57 dévoilée en 1934 par le constructeur de Molsheim, fut la première voiture construite sous la direction de Jean Bugatti, qui joua notamment un rôle important dans la conception de son moteur 8 cylindres 3.3 litres développant plus de 140 ch, à une époque où les modèles Bentley proposaient environ 115 ch. Mais ce qui fit le succès de la Type 57 avant toute chose, ce sont ses lignes dessinées par Jean Bugatti et Joseph Walter, modelées différemment selon les modèles proposés (la berline quatre porte Galibier, la cabriolet Stelvio, le coupé quatre places Ventoux et le coupé deux places Atalante).

Le châssis Type 57 Atalante n°57633 qui s'exposera à Hampton Court, a été commandé en février 1938 par l'industriel français Fernand Crouzet. Celui-ci commanda à Gangloff un one-off qui prit la forme de ce modèle doté d'une longue section arrière, d'une vitre arrière unique, d'un système de fixation installé sur son coffre arrière pour recevoir une roue de secours, de boucliers spéciaux et de roues à disques.

Le véhicule fut immatriculé le 7 avril 1938, et il a traversé la seconde guerre mondiale sans une égratignure en changeant de propriétaire à de multiples reprises, avant d'être reconditionné après le conflit pour être utilisé comme voiture de service à l'ambassade de France à Londres.

Outre cette Bugatti exceptionnelle, les visiteurs de Concours of Elegance pourront également admirer deux autres pièces très rares : une Jaguar XK150 S Bertone de 1957 dessinée par Franco Scaglione (à qui l'on doit notamment les lignes des Lamborghini 350GTV et Alfa Romeo Tipo 33 Stradale), dont seuls trois exemplaires ont été assemblés par le carrossier turinois, et l'une des deux dernières Bentley 4.5-Litre Drophead Coupé encore existantes.

Ce modèle Bentley de 1928 est doté d'une carrosserie en aluminium réalisée à la main par Salmons & Sons, le carrossier de Newport Pagnell dont l'atelier est devenu par la suite le quartier général d'Aston Martin. Ce châssis Bentley est connu sous le nom de « Mr Fred », surnom affectueux que lui donna son propriétaire qui n'était autre que Fred Salmons lui-même, le propriétaire de la société fondée en 1830 dans le Buckinghamshire par Joseph Salmons.

Photo : Bugatti Type 57 Atalante par Gangloff

Partagez

réagir

Dernières actualités BUGATTI

Gooding : Bugatti Type 57 Cabriolet 1938
Gooding : Bugatti Type 57 Cabriolet 1938
Quand Bugatti s'imposait au Mans
Quand Bugatti s'imposait au Mans
Bugatti 57 SC Atlantic: déjà 80 ans
Bugatti 57 SC Atlantic: déjà 80 ans
Toutes les actualités BUGATTI

Tags liés

Commentaires