Un diesel hi-tech pour les C6 et 607

le 26/09/2006

Jusqu'alors, la Citroën C6 jouait les hautaines en n'acceptant sous son capot que des motorisations V6, essence ou diesel. Mais pour séduire les flottes d'entreprises, il lui fallait un bloc plus modeste.

Partagez

réagir
Elle reçoit désormais un 2.2 HDi de 170 ch équipé d'un filtre à particules. Ce moteur se distingue par sa double suralimentation séquentielle parallèle : deux turbos de petite taille à géométrie fixe assurent une suralimentation en deux phases.

A bas régimes, seul un premier turbo assure son office. Puis, le second entre en action pour les rotations plus élevées, à partir de 2 600 tr/min. Les deux turbos forment un ensemble très compact.

Ce 2.2 HDi possède en outre une rampe commune de troisième génération, fournissant une pression d'injection de 1 800 bar.

Au final, plus que la puissance, c'est le couple et la plage d'utilisation de ce bloc qui force le respect. Le couple maximal de 370 Nm n'est en effet atteint qu'à 1 500 tr/min, sachant que 200 Nm répondent déjà à l'appel à... 1 000 tr/min !

Ainsi dotée, la Citroën C6 2.2 HDi atteint 217 km/h en vitesse maxi et accélère de 0 à 100 km/h en 9,6 s, en échange d'une consommation moyenne de 6,6 l/100 km.

Ce même moteur apparaît également sous le capot de la Peugeot 607. Plus légère que la C6, cette dernière affiche des performances légèrement meilleures : 9,3 s sur le 0 à 100 km/h et 224 km/h en vitesse maxi, pour une consommation moyenne de 6,4 l/100 km.

A noter que, pour l'instant, ce 2.2 HDi n'est livrable qu'avec une boîte manuelle à six rapports.

Partagez

réagir

Dernières actualités CITROEN

Requiem pour la Citroën C6
Requiem pour la Citroën C6
Un garage spécial C6
Un garage spécial C6
Citroën C6 : les prix
Citroën C6 : les prix
Toutes les actualités CITROEN

Tags liés

Commentaires