Changement de cap pour Gordini

Soufyane Benhammouda le 09/11/2012

Partagez

réagir
Depuis ce 5 novembre 2012, Renault a redonné vie à la firme Alpine en annonçant parallèlement un partenariat avec Caterham : dans les prochaines années, ces deux marques produiront un coupé commun (mais bien spécifique de chaque côté de la Manche). L'Anglais pourrait ainsi étoffer sa gamme et Renault, bénéficier d'une expérience non négligeable dans la construction de sportives. Afin de parfaire cette nouvelle orientation sportive, Carlos Tavares se penche sur le cas de Gordini.

Depuis son retour, le nom de Gordini n'a pris la forme que d'un tampon accolé à quelques citadines. Un cachet plutôt BCBG et complètement dénué de sportivité, qui lui a valu de multiples critiques. Cependant, le nom de Gordini va renaître de ses cendres et se placer dans la lignée fondée par Amedée Gordini en 1969.

Tavares indique que le nom sera donc réservé aux modèles Renault Sport radicaux, à l'image d'une certaine Megane RS R26R : "Les modèles conçus par Renault Sport seront sportifs, ceux de Gordini seront un cran au-dessus avec une voiture dédiée à la piste. Une Gordini vendue pour la route sera un dérivé d'une voiture spécialisée pour la piste" indique le directeur de la marque.

La nouvelle Renault Clio 4 RS pourrait être la première à bénéficier de la mythique appellation avec une version directement inspirée de la Cup. En revanche, il faudra surement patienter beaucoup de temps avant de voir arriver une Fluence au carrossage arrière généreux.

Partagez

réagir

Dernières actualités RENAULT

Renault lance ZITY, un service d'autopartage à Paris
Renault lance ZITY, un service d'autopartage à Paris
Officiel : Luca de Meo est le nouveau directeur général de Renault
Officiel : Luca de Meo est le nouveau directeur général de Renault
Luca de Meo pourrait devenir le prochain patron de Renault
Luca de Meo pourrait devenir le prochain patron de Renault
Toutes les actualités RENAULT

Tags liés

Commentaires

avatar de patricck
patricck a dit le 17-11-2012 à 23:06
Mettre 2 bandes sur une twingo TCE, l'appeler Gordini est une honte. C'est gâcher un nom prestigieux. De toutes façons l'industrie automobile est fichue en France. Son nouveau bonus-malus condamne tous les essences. Une voiture de sport avec un malus de 6000 euros de marque française est invendable même excellente
avatar de Pablito
Pablito a dit le 14-11-2012 à 16:32
Bravo à Renault pour les marques sportives. Elle contribueront à redorer le losange. Et ce que dit Steeves à propos de l'erreur de marketing est aussi valable pour Citroën, qui domine les rallyes depuis plusieurs années, et qui ne propose rien de sérieux. A tel point que la gendarmerie d'autoroute avait dû se tourner vers Subaru! On attend maintenant la marque premium. Il faut se rappelé que dans les années 70 Audi était un boulet pour VW.
avatar de steeves
steeves a dit le 14-11-2012 à 06:57
Renault a fini par comprendre que rien ne sert d'etre champion du monde de F1 ,si on a pas de sportive a proposer ,une erreur de marketing incomprehensible et pour ce qui est de Gordini c'est la moindre des choses que de recréer une serie sportive !
avatar de SKIPPER
SKIPPER a dit le 13-11-2012 à 23:18
Laissons donc Amédée GORDINI et son illustre nom reposer en paix!!! A part quelques nostalgiques (dont je suis) qui connait ce génial préparateur parmi les jeunes acquéreurs éventuels d'aujourd'hui?