7'41 sur le Ring pour la Camaro ZL1 2012

Damien Hermenier le 07/10/2011

Chevrolet a pris la décision de faire revivre le nom de ZL1. Celle qui portera dès l'an prochain cette appellation apparue en 1969 n'entachera pas la réputation de son aïeule.

Partagez

réagir
Le modèle de 1969 produit en 69 exemplaires était considéré par certains comme "the ultimate muscle car". Quatre décennies plus tard, la ZL1 2012 se trouve être la plus puissante des Camaro officielles de l'histoire. Son V8 6.2 à compresseur développe 580 ch à 6 000 tr/min et 750 Nm à 4 200 tr/min. Mais il n'est plus aujourd'hui question que de quart de mille, ainsi les évolutions face à une Camaro SS s'étendent au système de refroidissement, à la direction électrique, la suspension MagneticRide ajustable, l'antipatinage réglable, le dispositif de freinage ou la nature des pneumatiques.

GM aura alors envoyé sa nouvelle Camaro ZL1 le long de la Nordschleife afin de prouver l'efficacité des nouveautés. Après une première annonce diffusée via Twitter, GM officialise un chrono respectable : 7 min 41. 27 sec. Ce sont 40 secondes de moins qu'une Camaro SS de 430 ch, et tout juste 1 seconde de plus qu'une Porsche 997 GT3 de 435 ch emmenée par Walter Rörhl.

L'auto sera présentée officiellement lors du Salon de Los Angeles en novembre. Peu de temps après suivra sa commercialisation. Elle aura pour concurrente directe la nouvelle Mustang GT500, elle aussi attendue avec près de 600 ch.

Partagez

réagir

Dernières actualités CHEVROLET

Chevrolet Camaro Heritage Editon : pour le Japon
Chevrolet Camaro Heritage Editon : pour le Japon
SEMA : 1200 ch pour la Camaro
SEMA : 1200 ch pour la Camaro "The Resurrection"
Chevrolet Camaro Yenko SC: 1 000 ch
Chevrolet Camaro Yenko SC: 1 000 ch
Toutes les actualités CHEVROLET

Tags liés

Commentaires

avatar de JNS513
JNS513 a dit le 08-10-2011 à 16:45
C'est moins propre, moins chirurgical qu'avec, par exemple, une Porsche GT3, mais cette voiture a ce que les Anglo-saxons appellent de l'attitude. Elle doit être très amusante à conduire. Une vraie cure de sensations fortes ! Et puis, quelle gueule !