Bugatti Veyron Sang Noir : et après ?

le 09/07/2008

Comment vendre une Bugatti Veyron encore plus cher ? En multipliant les séries ultralimitées pardi ! La marque exploite le filon jusqu'à plus soif : après la Pur Sang (5 exemplaires), la Fbg par Hermès (à 1,853 million d'euros, assemblée sur demande), voici maintenant la Veyron Sang Noir !

Partagez

réagir
Bugatti revendique pour ce modèle un lien d'inspiration avec la légendaire Type 57S Atlantic. Une parenté qui ne nous saute pas aux yeux, mais passons. Cette série limitée à 15 exemplaires se distingue par une large dominante sombre : la carrosserie en fibre de carbone teintée noire n'est soulignée que par quelques touches de chrome. Dans l'habitacle, le cuir fauve cousu main voisine avec une console centrale à finition laque de piano. Pour le reste, la Veyron Sang Noir est techniquement strictement identique à toutes les autres versions.

Ce qui n'est guère étonnant : la mise au point de cette danseuse a déjà coûté si cher au groupe Volkswagen que celui-ci est peu enclin à investir en recherche et développement pour de menues évolutions technologiques.

Il faudra néanmoins amortir les lourds investissements consentis pour cette Veyron, dont 220 exemplaires sur les 300 prévus ont déjà été vendus. Le patron de Bugatti Franz-Josef Paefgen a récemment annoncé qu'une nouvelle auto était prévue pour l'horizon 2012. Cette nouveauté remplacera la Veyron, et devrait pousser le délire encore plus loin : encore plus de puissance, encore plus de vitesse ! Écologie, émissions de CO2 ? Bugatti n'en a cure : la remplaçante de la Veyron fera encore mieux (ou pire ?) que sa devancière !

Partagez

réagir

Dernières actualités BUGATTI

Les Bugatti Veyron favorites d'Achim Anscheidt
Les Bugatti Veyron favorites d'Achim Anscheidt
Quand la Bugatti Veyron franchissait le cap des 400 km/h
Quand la Bugatti Veyron franchissait le cap des 400 km/h
La Bugatti Veyron fête ses 15 ans : genèse d'un succès
La Bugatti Veyron fête ses 15 ans : genèse d'un succès
Toutes les actualités BUGATTI

Commentaires