• ARTCURIAL : RONDEAU M378 LE MANS GTP 1978

Artcurial : Rondeau M378 Le Mans GTP 1978

Samuel Morand le 31/01/2020

Le 7 février prochain, lors de la vente qu'elle organisera dans le cadre du Salon Rétromobile de la Porte de Versailles, à Paris, Artcurial Motorcars va proposer aux enchères la voiture détenant le record de participations aux 24 Heures du Mans (10 au total) : la Rondeau M378 Le Mans GTP 1978.

Partagez

réagir
Ce châssis Rondeau n°001 est né en 1978, au lendemain de l'aventure Inaltera. Après trois participations aux 24 Heures du Mans avec une Chevron B21 (1972), une Porsche 908/2 (1974) et une Mazda (1975), Jean Rondeau crée avec Gérard Welter et Robert Choulet le prototype Inaltera, qui soit son nom à l'entreprise éponyme (fabrication de papier peint) dirigée par Charles James, qui soutien l'initiative de Rondeau.

Ce prototype animé par un V8 Cosworth 3.0 litres et répondant aux spécifications GTP, crée l'exploit en s'imposant en 1976 catégorie GTP avec Jean-Pierre Beltoise et Henri Pescarolo, puis en 1977 en remportant la catégorie avec Jean Rondeau et Jean Ragnotti. Mais malgré ces bons résultats, le sponsoring d'Inaltera s'arrête dès cette saison 1977, laissant Rondeau dans l'expectative.
L'année suivante le Sarthois rebondit cependant grâce à un budget trouvé avec l'appui de Marjorie Brosse, l'épouse du Préfet de la Sarthe, et réalise en quatre mois la première vraie Rondeau : le châssis M378 n°001 M378 (le "M" est pour Marjorie) présenté ici.

Il s'appuie sur le prototype Inaltera et est construit autour d'une structure tubulaire accueillant un V8 Cosworth DFV 3.0 litres de 410 ch. Les résultats arrivent immédiatement : avec Jacky Haran et Bernard Darniche, la voiture se classe 9ème et remporte la catégorie GTP au Mans en 1978.

En 1979 la M378/001 (modifiée en version M379) abandonne en course sur sortie de route, mais en 1980 alors que Jean Rondeau et Jean-Pierre Jaussaud remportent l'épreuve, ce châssis n°001 se classe 3ème et s'impose dans la catégorie GTP avec Gordon Spice et Jean-Michel et Philippe Martin à ses commandes (ces derniers sont à l'origine du sponsoring de « Belga »).

Au lendemain de l'édition 1983, la n°001 est vendue à Jean-Philippe Grand qui l'engage au Mans en 1984 sous les couleurs des cigarettes Barclay (11ème au général), puis en 1985 c'est Noël del Bello qui l'aligne au Mans sous les couleurs Blanchet-Locatop. La Rondeau n°001 reviendra encore au Mans l'année suivante (toujours avec del Bello), puis en en 1988 avec Alain Lombardi. Il s'agira là de sa 10ème et dernière apparition sur la classique mancelle depuis ses débuts en 1978.

Ce châssis qui connaitra ensuite plusieurs propriétaires, et sera notamment vendu aux enchères à Monaco en 2012 dans sa livrée « Belga » de 1980, a depuis été intégralement restauré (moteur compris). Sa valeur est estimée entre 900 000 et 1 200 000 €.

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires