A lire : Aston Martin

le 02/11/2006

En automobile comme en d'autres domaines, tout serait histoire de goûts. Mais il y a Aston Martin… L'élégance, le prestige, la performance mettent tout le monde d'accord.

Partagez

réagir
Frédéric Brun, collaborateur parlementaire est un spécialiste du constructeur anglais. Il était donc normal qu'il consacre son premier ouvrage à ces automobiles mythiques. « Aston Martin » se présente comme un livre très sympathique : 144 pages abondamment illustrées par des photographies couleur et N&B. Au fil de la lecture, il se révèle tout simplement indispensable : histoire du constructeur, de la compétition (les triomphes dans les plus belles épreuves d'endurance) et de sa renommée notamment à travers le cinéma. Personne n'oubliera que les voitures de Roger Moore et de Sean Connery furent des Aston. La marque reste indissociable des « James Bond » et de la série « Amicalement Vôtre ».

L'auteur décrit très bien les relations entretenues entre le constructeur anglais et les stylistes italiens. Zagato et Bertone ont, en effet, signé les robes exclusives de quelques modèles dans les années 50 et 60 : DB 2/4 « Barchetta », cabriolet « 2+2 » et DB4 GT Zagato.

Frédéric Brun prend également un chapitre pour raconter le retour – très attendu – de la Rapide, une berline présentée au salon de Detroit 2006, venant concurrencer la Maserati Quattroporte. Un chef d'œuvre dont le prix devrait côtoyer tout de même les 240 000 €.

« Austin Martin » chez Timée-Editions, dans la collection « 50 belles histoires » ne coûte quant à lui que 13,50 € et sera en librairie le 22 novembre 2006.

Partagez

réagir

Dernières actualités ASTON MARTIN

Lawrence Stroll futur directeur général d'Aston Martin
Lawrence Stroll futur directeur général d'Aston Martin
Aston Martin présente son nouveau bloc V6
Aston Martin présente son nouveau bloc V6
Aston Martin travaille à son propre V6
Aston Martin travaille à son propre V6
Toutes les actualités ASTON MARTIN

Tags liés

Commentaires