< retour

Essai RENAULT Talisman 1.6 TCe 200 ch

Cédric Morançais le 06/06/2016

Dans la catégorie des familiales, les allemands font la loi. Pour contester leur hégémonie, la Talisman reprend leurs recettes tout en les agrémentant de quelques spécificités made by Renault.

Voir la vidéo en HD

Norme européenne

Après quelques mois de commercialisation, la Talisman commence à trouver sa place sur les routes de France. Elle y fait plutôt bonne impression avec sa robe mêlant habilement des traits classiques avec une face assez agressive. Son profil tricorps ne ravit toutefois pas les possesseurs des précédentes familiales de la marque, habitués, depuis la R21 restylée de 1989, au hayon. La Talisman n'en réserve pas moins un volume généreux aux bagages, puisque le coffre affiche 608 l. Pour ceux à qui cela ne suffirait pas, ou qui, décidément, refuserait de tirer un trait sur le hayon, la Talisman se dédouble, depuis quelques semaines, en un break Estate dont le volume de chargement maximal, 1 681 l, flirte avec ceux des modèles du segment supérieur. A ce niveau de gamme, un coffre généreux ne suffit toutefois pas. Heureusement, la Talisman se montre tout aussi bienveillante avec ses occupants. Trois adultes trouveront facilement leurs aises sur la banquette. A l'avant, comme à l'arrière, les assises et dossiers se veulent accueillants, hormis en ce qui concerne la place centrale arrière, sacrifiée, comme toujours, au profit de l'accoudoir rabattable. Sous les yeux des passagers avant se trouve la désormais incontournable tablette R-Link 2, ici dans sa définition XL de 8,7''. Du GPS au dispositif Multi-Sense qui permet de choisir l'un des cinq modes de conduite, du système multimédia aux applications connectées, cet écran, très sensible aux traces de doigt, pilotent la quasi-totalité des fonctions de l'auto. Seuls la climatisation et les sièges chauffants et ventilés, uniquement disponibles au sein d'un pack à 2 500 € comprenant la sellerie cuir, profitent de commandes séparées, au bénéfice de l'ergonomie. La planche de bord de révèle par ailleurs correctement finie même si ses matériaux et assemblages ne sont pas encore au niveau des références de la catégorie. Moteur le plus puissant actuellement disponible, le 1.6 turbocompressé de 200 ch, forcément lié à la boite à double embrayage et sept rapports, n'a rien d'un foudre de guerre. Il est vrai que la belle affiche presque 1t5 à vide. Sa souplesse et sa discrétion sont toutefois à mettre au crédit des qualités majeures de l'auto. Dotée, comme l'était notre modèle d'essai, des quatre roues directrices (1 700 €), la Talisman se révèle pourtant étonnamment plaisante à mener sur des itinéraires sinueux. Le tout, sans jamais, se laisser aller à consommer outrageusement : tablez sur 9 l/100 km en moyenne.

Voir plus de photos

À retenir

Il ne fait aucun doute que la Talisman parviendra à faire rapidement oublier la Laguna. Plus aboutie, dotée d'un moteur et d'une technologie enfin à la page, ce haut de gamme 1,6 TCe 200 ch ne craint même plus d'aller chatouiller la VW Passat, actuelle reine des ventes de la catégorie, voire les incontournables Audi, BMW et Mercedes. On regrettera juste que, pour atteindre cet objectif, elle soit obligée de copier la plupart des recettes de ces allemandes.
points fortsHabitabilité, volume de chargement pour la version Estate, confort, option 4Control
points faiblesCertains matériaux intérieurs, manque d'image
15

20
Les chiffres
Prix 2016 : 36 100 €
Puissance : 200 ch
0 à 100km/h : 7.6s
Conso mixte : 5.6l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 15/20
Sécurité active et passive : 17/20
Confort et vie à bord : 17/20
Budget : 16/20

Avis des propriétaires

Autres articles pouvant vous intéresser

Commentaires