Acheter une SIMCA 1000 Rallye 1/2/3 (1970 - 1978)

Stéphane Schlesinger le 24/11/2021

Emboîtant le pas à la R8 Gordini, la Simca 1000 voit sa cote s'envoler.

Partagez

réagir

La dernière italienne de Poissy

SIMCA 1000 Rallye 1/2/3 (1970 - 1978)

Henri-Théodore Pigozzi, ancien importateur de Fiat en France et créateur de Simca, se rendait régulièrement au bureau d'études du géant italien, à Turin. A la fin des années 50, il tombe sur la maquette du projet 122, une étude rejetée pour le remplacement de la 600. Cette 4-portes à 3 volumes et moteur arrière tape dans l'œil de Pigozzi qui décide de la finaliser pour la commercialiser. Cela donne la Simca 1000, lancée avec succès en 1961. Très élégante, elle séduit aussi par son prix mais se contente d'un 777 cm3 de 36 ch. Très agile, elle bénéficiera des bons soins d'Abarth, mais sans que cela soit officiellement reconnu par Simca. Celui-ci, suivant la mode américaine, fera constamment évoluer la 1000, qui reçoit un nouveau moteur 1100 en 1968 puis une grosse refonte en 1969, qui lui apporte une direction à crémaillère. Plus précise et sûre, elle constitue une bonne base pour la version Rallye qui apparaît en janvier 1970. Très dépouillée car dérivant de la Simc'4 de base, et donc peu chère (8 695 F, soit 9 500 € actuels), elle se contente d'un seul baquet à l'avant, mais développe tout de même 53 ch : de quoi pointer à 150 km/h. C'est léger face à la R8 Gordini, mais voilà, celle-ci coûte près du double ! Aussi, la Simca, très reconnaissable par ses longues-portées, son capot noir et ses bandes entourant sa poupe, connaît son petit succès, surtout auprès des jeunes, qui ira en s'amplifiant avec l'arrêt de la Renault et le lancement du SRT (Simca Racing Team). Celui-ci engagera la Rallye en course, à un prix très intéressant. Surtout, dès 1972, la Rallye devient Rallye 1, troquant son 1,1 l contre un 1,3 l de 60 ch. Capable de 155 km/h, elle demeure très abordable (9 950 F – 9 600 € actuels) mais se voit chapeautée dès 1973 par la Rallye 2, forte de 82 ch. Celle-ci devient redoutable avec ses 170 km/h et ses 4 freins à disques. Et à 13 850 F (12 500 € actuels), modère ses prétentions tarifaires. Même si elle remplace efficacement la Gordini, elle accuse son âge et les ventes baissent. Les stratèges de Simca lui offrent un restylage et surtout une terrible Rallye 3 en 1977, une série limitée à des fins d'homologation en course (1 000 exemplaires). 103 ch, 180 km/h en pointe, elle terrorise la Golf GTI… quand elle est aux mains d'experts ! Car elle reste très pointue à piloter, à l'opposé de la facilité de la VW. En 1978, la Simca 1000 tire sa révérence, produite à près de 2 millions d'unités, dont environ 60 000 Rallye, toutes versions confondues. Nombre d'apprentis pilotes se sont aguerris au volant de la Rallye, qui jouit d'un regain de popularité extraordinaire depuis quelques années.

Avenir

Emboîtant le pas à la R8 Gordini, la Simca 1000 voit sa cote s'envoler. Si une modeste Rallye s'en tient encore à moins de 15 000 €, une Rallye 3 peut en exiger plus de 40 000 ! Et la tendance est à la hausse, nombre d'exemplaires ayant fini au tas, surtout en course. Une auto dans un bel état d'origine sera donc extrêmement rare. Dommage, car la mécanique est robuste.

Partagez

réagir

Derniers guides d'achat SIMCA

SIMCA 1000 coupé, la filière italienne
SIMCA 1000 coupé, la filière italienne
SIMCA 1000 et 1200 S Bertone
SIMCA 1000 et 1200 S Bertone
Tous les guides d'achat SIMCA

Avis des propriétaires

Commentaires