Acheter une JAGUAR XJC (1975 - 1977)

Stéphane Schlesinger le 23/03/2022

Outre une beauté à se damner, la Jaguar XJ-C revêt une importance historique insoupçonnée. Elle conserve les immenses qualités qui ont fait le succès de la série XJ.

Partagez

réagir

La plus authentique des XJ

JAGUAR XJC (1975 - 1977)

Juste après le lancement de la Type E, William Lyons, créateur et patron de Jaguar, comprend l'évolution de la demande qui se porte vers des autos plus confortables et raffinées. Aussi débute-t-il la conception d'un coupé plus luxueux qui débouchera sur la berline XJ, lancée en 1968. Rapidement, il est décidé de revenir à ce qui était son concept initial, mais sans céder au simplisme : la XJ coupé, ou XJ-C, se passera de montant central et d'encadrement de vitres de portière. Un casse-tête pour assurer l'étanchéité ! Seulement, les finances manquent déjà. Le constructeur voit en effet une part de ses profits partir chez British Leyland, le funeste groupe auquel il appartient. Les portières tiennent donc du bricolage : ce sont celles de la berline sur lesquelles on a soudé une tôle supplémentaire pour les rallonger. Par ailleurs, le toit se couvre de vinyle, plus certainement pour en masquer le volume (il est rehaussé face à celui de la berline) que d'éventuelles soudures ou une peinture mal faite, comme cela a été dit. Enfin, Lyons ayant insisté pour que toutes les glaces latérales disparaissent totalement une fois baissées, celles de l'arrière se dotent d'une cinématique complexe. La XJ coupé, dénommée XJ-C, présentée en 1973 arbore d'emblée l'avant restylé de la 4-portes. Seulement, elle ne sera commercialisée que deux ans plus tard, le temps de sa mise au point. Noblesse oblige, la C n'est disponible qu'en 4,2 l et en 5,3 l, ce dernier bloc recevant une injection bénéfique à la puissance (289 ch) dès le mois de mai. À 103 200 F (74 000 € actuels), la XJ-C V12 est bien placée face à la concurrence. Une Mercedes 450 SLC coûte alors 137 800 F. Ultraconfortable et dynamiquement rigoureuse, l'anglaise flirte avec les 240 km/h ! Elle ne manque donc pas d'arguments ! Seulement, elle doit subir les assauts d'un autre coupé V12 à 4 places, certes bien moins spacieux : la XJ-S ! Présentée elle aussi en 1975, elle minimise l'intérêt de la XJ-C, dont la fabrication prend fin en novembre 1977. Au total, 10 426 unités auront été fabriquées. En cette période de crise du pétrole, cela reste estimable pour un coupé de luxe à la consommation de porte-avions ! On redécouvre cette Jaguar magnifique, rare et raffinée. C'est le moment ou jamais.

Précautions d'achat

La XJ – C ou pas – c'est comme la roulette russe. Les années de production de cette auto bien conçue ont été émaillées d'incessants conflits sociaux, aussi sa qualité de fabrication est-elle très aléatoire. Certaines sont fiables, d'autres lâchent de partout. La corrosion est à surveiller en priorité. Vient ensuite l'état du faisceau et des fonctions électriques. Enfin, le différentiel. Pour leur part, si bien entretenus, les moteurs sont plutôt robustes.

La cote

La valeur de la XJ-C a bien grimpé depuis quelques années. Si en 2014 on trouvait encore de beaux coupés V12 à 15 000 €, il vaut désormais mieux tabler sur 35 000 €, tandis que la 6-cylindres s'en tiendra plutôt à 25 000 €. Mieux vaut payer le prix fort pour un exemplaire impeccable car toute restauration sera ruineuse, vu la complexité technique du modèle. Les meilleures autos peuvent encore voir leur valeur croître légèrement.

Partagez

réagir

Derniers guides d'achat JAGUAR

JAGUAR S-Type R (2001 - 2007)
JAGUAR S-Type R (2001 - 2007)
JAGUAR XFR (2009 - 2015)
JAGUAR XFR (2009 - 2015)
JAGUAR XJR (1994 - 2002)
JAGUAR XJR (1994 - 2002)
Tous les guides d'achat JAGUAR

Avis des propriétaires

Commentaires