Retour accueil Motorlegend

Vingt-deux ans après la disparition de la F40, la Ferrari California T marque un retour à la suralimentation pour la marque au Cheval cabré. L'objectif est clairement la réduction des émissions de CO2, qui passent de 299 à 250 g/km. Et la California T n'est clairement qu'une première étape avant la généralisation de la suralimentation chez Ferrari, au moins pour les gammes V8.

Il y a actuellement  2048  vidéos dans la vidéothèque Motorlegend.