VOLKSWAGEN Scirocco

Jean-François Destin le 06/03/2008

Trente quatre ans après sa première apparition déjà à Genève, Le coupé Scirocco est de retour dans la gamme Volkswagen. Avec un ligne attractive, des moteurs puissants mais économes et des prix abordables.

Voir la vidéo en HD

Trente quatre ans après sa première apparition – à Genève, déjà ! – le coupé Scirocco est de retour dans la gamme Volkswagen. Avec un ligne attractive, des moteurs puissants mais économes et des prix abordables.


Le coupé sportif a toujours eu la cote auprès des jeunes. Un constat qui a poussé VW à faire renaître un concept Scirocco resté dans toutes les mémoires. Le constructeur allemand a repris la même recette en faisant concilier une silhouette aérodynamique et tendue vers la performance avec un habitacle accueillant à partager à quatre. Reprenant la longueur de la Golf (4,26 m) mais plus basse (1.40 m) et presque aussi large que la Passat (1.81 m), le Scirocco deuxième génération offre aussi un coffre modulable allant de 292 à 755 dm3.

A l'avant, le coupé affiche un visage inédit par un bandeau horizontal reliant les optiques. Un traité qui, doublé du large bouclier/calandre, renforce l'impression de puissance du véhicule. Détail insolite : le nouveau Scirocco est avec la New Beetle la seule Volkswagen sur laquelle le sigle VW est intégré au capot et non au centre de la calandre. A l'arrière, il fait profiter de ses épaulements mettant en valeur ses voies généreuses et l'affleurement des roues, mais vu la hauteur de la ceinture de caisse, on peut craindre une mauvaise visibilité de trois-quarts arrière. Le profil, très pur, bénéficie de belles jantes de 17 pouces montés en série. En option sera proposé un toit panoramique en verre traité anti-UV. Commandé électriquement, il se rehausse de 39 mm.

Étonnamment logeable y compris à l'arrière, l'habitacle a été soigné. Assez conventionnelle, la planche de bord fait appel à des matériaux de qualité mais les notes sportives sautent aux yeux comme la petit volant cuir aplati à sa base et des sièges sport mariant le cuir et un beau maillage en tissu pour l'assise et les dossiers.

Une fois n'est pas coutume, le Scirocco fera la part belle aux moteurs… essence ! Volkswagen entend faire vraiment découvrir sa génération de motorisation TSI au rapport puissance/consommation/agrément étonnant. L'acheteur aura le choix entre trois quatre cylindres de 122, 160 et 200 chevaux. Le premier nommé n'est pas le moins intéressant puisqu'il permet de rouler à 200 km/h (sur circuit) et de passer de 0 à 100 km/h en 9,7 secondes, sans réclamer plus de 6,1 litres aux cent. Avec en plus, aux dires de VW, une remarquable souplesse d'utilisation à bas régime. En haut de gamme, le 200 chevaux nanti d'un turbo frise les 235 km/h et voit son 0 à 100 km/h s'établir en 7,2 secondes. A noter que le coupé Scirocco bénéficie de la récente boite DSG à 7 rapports, une transmission robotisée à double embrayage de référence.

Les irréductibles du diesel devront dans un premier temps se contenter d'un seul moteur : le TDI de 140 chevaux. Mais des variantes à 170 chevaux et plus apparaîtront en 2009.

Contre supplément, les clients pourront s'offrir en outre la régulation adaptative du châssis à trois programmes (« Normal », « Confort » et « Sport »). Un bouton situé sur le levier de vitesses permet au conducteur de choisir son programme. Cette technologie récente régule le fonctionnement des amortisseurs et de la direction assistée électromécanique. Et ce en fonction de la chaussée mais aussi du comportement du conducteur.

Le Scirocco sera proposé en France en septembre à des prix variant entre 22.000 et 32.000 €.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de snakenet
snakenet a dit le 07-03-2008 à 15:26
je connais la premiere scirocco, bon c forme à l'ancienne quoi, carré, face avant plate ainsi que l'arriere. Là sur la nouvelle "scirocco" on retrouve rien de l'ancienne, certe pas moche, avec un style Volvo faut dire... Un peu déçu car je trouve ça super qu'ont reprenne un modele oublié de plus de trente ans... la marque aurait pus faire un effort sur le style propre de la scirocco 1, même à revenir un peu sur le sytle ancien, dit "carré"