< retour

LANCIA Delta

Jean-François Destin le 10/03/2008

La Delta est de retour ! Et avec va renaître, il faut y croire, Lancia qui fut autrefois l'un des plus beaux fleurons de l'industrie automobile italienne.

Voir la vidéo en HD

La marque aurait du fêter en fanfare son centenaire en 2006. Mais chez Lancia, cette année la, on courbait encore la tête en se demandant si le plan de relance enfin décidé par le groupe Fiat allait porter ses fruits. Lancia fut pourtant la griffe vénérée des italiens avant guerre. Mais la marque vivotait depuis trop longtemps, sans moyens et sans objectifs. La gamme hétéroclite, formée des petites Ypsilon et Musa ainsi que des invendables Phedra (grand monospace) et Thesis (berline de luxe), peinait à se vendre. Lancia toucha même le fond en 2003, année catastrophique où la marque écoula moins de 2 000 voitures en France.

Fort heureusement, les choses se sont redressées depuis. En 2005 était présenté à Francfort un concept Fulvia pour faire patienter les tifosi. Mais, plus concrètement, à Turin venait d'être gelé le style de la Delta, dont la version définitive est dévoilée cette année à Genève.

LANCIA Delta LANCIA Delta

« Il était important de relancer la marque au travers du créneau porteur des berlines compactes », explique Arnaud Belloni, directeur général de Lancia France. « Non pas en s'opposant frontalement aux concurrentes déjà en place mais en se positionnant dans la niche premium. » Dans un décor « Lancia Fashion » noir et blanc se voulant chic et classe, la Delta a donc pris son premier bain de foule en Suisse, en espérant faire aussi bien que sa vénérable ancêtre (480 000 exemplaires vendus de 1979 à 1994).

Il faudra pour cela que son style décalé, voire atypique, fasse « tilt » auprès de la clientèle des beaux quartiers. Longue de 4,50 m, la sculpturale italienne joue la carte de la fluidité et de l'aérodynamisme. Avec un modelé particulier au niveau de la ceinture de caisse reliant les optiques aux feux arrière. Le large hayon abrité par l'extrémité d'un pavillon presque plat distingue aussi cette compacte tout comme le semblant de diffuseur à l'extrémité du soubassement.

L'habitacle apparaît à l'inverse assez classique, et même plutôt mal fini sur les premiers modèles de présérie exposés au salon. Les responsables de Lancia vantent les mérites du « Benova », un matériau innovant donnant les mêmes sensations tactiles que le cuir. A vérifier pendant les essais sachant que les versions de haut de gamme auront droit au cuir et à l'Alacantara. Bonne nouvelle : à l'arrière, on peut faire coulisser les sièges pour avoir plus d'aisance aux jambes et incliner les dossiers.

Côté technique, la Delta recevra dès son lancement cinq moteurs, tous suralimentés. En essence, la gamme sera constituée des 1.4 TurboJet de 120 et 150 ch. En diesel, il faudra compter avec les 1.6 MJT de 120 ch, 2.0 MJT de 165 ch et 1.9 MJT biturbo de 190 ch. Enfin, la suspension innove avec l'adoption du SDC (Synaptic Damping Control) régissant électroniquement l'amortissement. La Delta sera mise en vente à la mi-2008, à des tarifs restant à déterminer.

LANCIA Delta LANCIA Delta

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de alex_z
alex_z a dit le 08-04-2008 à 16:39
Il est possible de pré-commander l'une des 100 premières Delta disponibles sur www.deltavantoutlemonde.fr et de bénéficier de privilèges spécial web ! Le principe est original et, il me semble, précurseur. La marque sait faire monter le buzz !
avatar de slevin19
slevin19 a dit le 02-04-2008 à 11:41
Très joli dessin, surtout à l'arrière.