Salon de Genève 2006

MITSUBISHI Concept-EZ MIEV

Jean Michel Cravy le 14/03/2006

Mitsubishi se distingue en présentant au 76ème Salon de Genève un véritable concept explorant des voies du futur : le Mitsubishi Concept-EZ MIEV.

Si le salon de Genève fait la part belle aux nouveautés « de série » et aux concepts cars « bientôt de série », Mitsubishi se distingue en présentant un véritable concept explorant des voies du futur, sans retombée commerciale immédiate. Ce qui ne le rend pas inintéressant pour autant.

Imaginez une espèce de capsule compacte (3,70 mètres de long), monolithique et épurée, sans le moindre gimmick de design, flatteur parfois mais souvent gratuit, juste destiné à séduire. Et c'est paradoxalement ce dépouillement du style qui séduit. Un engin ramassé, dessiné comme un minibus, mais dans un gabarit de petite urbaine. Ici, la fonction crée l'organe. On s'imagine bien installé au volant, derrière le pare brise panoramique, glisser silencieusement sur la chaussée d'une ville. Silencieusement, parce que le Concept-EZ MIEV (à vos souhaits !) est un véhicule électrique.

MITSUBISHI Concept-EZ MIEV MITSUBISHI Concept-EZ MIEV

Un de plus me direz-vous. Oui, mais un véhicule très intelligemment conçu avec un groupe motopropulseur électrique intégré à chaque roue, d'où la signification d'un sigle passablement ésotérique (MIEV = Mitsubishi In-wheel motor Electric Vehicle). Une architecture élégante (étant donné que ce système ne fait intervenir ni transmission, ni arbre de transmission, différentiel ou autres organes complexes et lourds), qui a le mérite de dégager totalement le volume intérieur du véhicule pour le consacrer entièrement à l'habitabilité et de dégager les stylistes et les techniciens de toutes les contraintes habituelles. Les batteries lithium-ion trouvent refuge, quant à elles, bien à plat dans le plancher.

Accessoirement, cela en fait une voiture à transmission intégrale, mais s'agissant d'un véhicule à vocation strictement urbaine, ce n'est pas le plus important. Grâce à l'espace intégralement dégagé, les designers s'en sont donnés à cœur joie pour aménager le concept car au mieux. La flexibilité intérieure se décline de trois façons : Conduite (avec une configuration quatre places + une), Transport (qui permet de moduler le volume du coffre à convenance) et Espace (pour aménager l'intérieur en salon, à l'arrêt bien entendu), grâce à des commandes électriques « by wire » de la direction et des freins, un volant rétractable (avec moyeu fixe et jante tournante… comme dans une Citroën C4 !), et des sièges qui peuvent s'effacer dans le plancher.

De vastes baies vitrées ajoutent clarté et transparence à cet environnement parfaitement dégagé. Bien évidemment, les occupants ont tout loisir de brancher sur le véhicule n'importe quel appareil, que ce soit un lecteur MP3 ou un ordinateur.

Sur le plan des prestations mécaniques (ou plutôt électriques), les quatre moteurs dispensent une puissance totale de 110 chevaux, permettant d'envisager une vitesse de pointe de 150 km/h, largement suffisante pour un véhicule essentiellement urbain. Quant au couple (400 Nm !), il est évidemment instantanément disponible, de sorte que les accélérations et les reprises seraient d'excellent niveau.

Ce n'est malheureusement encore qu'une étude. Aussi intéressante soit-elle, elle n'est pas destinée à déboucher sur un projet concret dans l'immédiat. Il faudra attendre 2010 au mieux…

Avis des propriétaires

Commentaires