Salon de Genève 2001

NISSAN Chappo

Gilles Bonnafous le 01/01/2001

Nissan a frappé fort au salon de Genève en proposant la Nissan Chappo, un véhicule conceptuel insolite au look venu d'ailleurs.

Nissan a frappé fort au salon de Genève 2001 en proposant la Chappo, un véhicule conceptuel insolite au look venu d'ailleurs. Voiture expérimentale, la Chappo a été conçue à partir des besoins des générations futures.

La base sociologique de cette étude est celle de trentenaires disposant de revenus confortables. Jeunes et aisés, ces consommateurs apprécient le fonctionnalisme et le confort d'appareils de haute technologie, dont ils font un usage intense dans une vie sociale riche. La Chappo leur offre de déplacer leur lieu de séjour, avec son confort et ses équipements, pour se rendre là où ils le désirent.

NISSAN Chappo NISSAN Chappo

L'élaboration de la Chappo a été placée sous la responsabilité de Shiro Nakamura, designer en chef, et l'étude a été développée au centre technique Nissan au Japon. Conçue de l'intérieur vers l'extérieur, la Chappo se présente comme une bicorps à trois portes, haute et compacte, dont le dessin extérieur asymétrique reflète la disposition très spécifique de l'habitacle.

Au-delà de la fonction de conduite, l'aménagement de l'intérieur a été pensé comme un espace social, un lieu de rencontre pour se détendre ou travailler et recevoir des amis. Les portières à double charnière s'ouvrent dans les deux sens pour faciliter l'accès à un habitacle modulable aux multiples configurations. La disposition des sièges en forme de L contribue à créer un salon futuriste sur quatre roues.

Réalisé en verre, le grand pavillon reprend cette même forme de L, tandis que la planche de bord fait appel à des lignes colorées également asymétriques. Modulables, les deux sièges avant peuvent prendre diverses positions (pivoter vers l'arrière, rabattre le dossier pour faire sofa, etc.)

Voiture à caractère urbain, Chappo se veut également véhicule interactif. Elle dispose de deux écrans, dont le premier, de sept pouces est intégré à la console centrale. Relié à un système GPS, il offre toutes sortes d'informations pratiques, mais permet aussi la gestion de la température ambiante du salon, de l'intensité de l'éclairage, etc. De même, si, à l'extérieur, la qualité de l'air se révèle mauvaise, le logiciel ferme automatiquement les fenêtres et la ventilation tout en activant le système de filtration d'air.

Relié à un clavier semblable à celui d'un ordinateur, l'écran de quinze pouces permet d'obtenir toute une série de prestations complémentaires. Les possibilités virtuelles sont comparables à celles d'un ordinateur de bureau : Internet, télévision, vidéos DVD, jeux, etc.

Nissan présente cet intérieur comme puisant ses racines dans la tradition japonaise, mais traité de manière ultra moderne. Il reprend le thème du salon de thé en y intégrant des éléments de style inspirés par la texture d'un tatami japonais.

L'appellation Chappo renvoie elle-même au riche patrimoine Nissan dans le domaine du design, puisqu'un concept car particulièrement original a porté dans le passé le nom de Chapeau.

Consistant à marier modernité et tradition, l'ensemble de cette démarche apparaît aussi comme une manière habile de flatter le patriotisme nippon de Nissan, entré dans le giron de Renault avec le Français Carlos Ghosn comme patron. Lequel a déclaré : " Il fut un temps où l'imagination et la passion de Nissan savaient surprendre le monde entier. C'est pourquoi Nissan a pris acte de son patrimoine, en a tiré le meilleur parti, et c'est sur cette base là que la nouvelle identité Nissan a été définie ".

Pour Nissan, le concept de la Chappo est basé sur l'idée d'une maison ouvrant sur un jardin zen. Reste à chacun à imaginer le contenu de ce dernier. Peu séduits par cette sculpture qui évoque autant la forme d'un carton à chapeau que celle d'une voiture, certains avanceront que ce concept car fait plus concept que car. Et si le futur de l'automobile résidait dans cette démarche inédite ?

Avis des propriétaires

Commentaires