Salon de Francfort 2001

PEUGEOT Moonster

Jean-François Destin le 23/09/2001

Première dans le monde de l'industrie automobile, le concours de design Peugeot 2001 sur internet voit son aboutissement dans le cadre du salon de Francfort : la Peugeot Moonster.

La Moonster : résultat du concours de design lancé par Peugeot

"Dessinez votre voiture Peugeot de 2020, celle dans laquelle vous voudriez rouler", tel était le thème du premier concours de design automobile sur internet, lancé par Peugeot le 30 septembre 2000, sur le stand de la marque, au Mondial de Paris. Ouvert à tous, sauf aux personnes travaillant déjà pour un constructeur automobile, ce concours a reçu près de 2 000 propositions.

Cinquante projets ont été présélectionnés et mis en ligne, et c'est un premier vote regroupant 8 500 internautes et journalistes de la presse professionnelle qui ont permis de retenir les 10 meilleurs. En janvier 2001, sous la présidence de Frédéric Saint-Geours, le jury s'est réuni au Centre de Design Peugeot pour départager les 10 finalistes : un américain, deux espagnols, un autrichien, trois yougoslaves, deux français et un slovène.

PEUGEOT Moonster PEUGEOT Moonster

Quand le rêve devient réalité.

C'est le projet d'un jeune designer yougoslave Marko Lukovic, étudiant à l'université d'arts appliqués de Belgrade qui a emporté la faveur du jury avec le " Moonster ".
Outre la réalisation à l'échelle 1 de son projet, le lauréat s'est vu remettre un chèque de 5 000 Euros.
Ce véhicule biplace, aux aspects " OVNI ", a la particularité de disposer d'une motorisation dans les roues.

Pour Gérard Welter, directeur du style d'Automobiles Peugeot : " il est important de regarder ailleurs que dans l'automobile pour rechercher l'inspiration…et le rêve jusqu'à l'utopie fait progresser ". Dans le projet " Moonster " on sent l'attrait du jeune Lukovic pour l'univers de la science fiction et des bandes dessinées.

Une maquette 100 % aluminium.

Cette maquette a été réalisée sous la maîtrise d'œuvre du centre Style Peugeot, avec l'aide du carossier Lecoq, qui a assuré la confection de la robe en Aluminium. La " Moonster " mesure 4 m de long et 1,95 m de large, avec un empattement de 3 m et une hauteur de 1,65 m.
Confectionnée à partir de feuilles d'aluminium formées à la main, la carrosserie repose sur un châssis auto-porteur en carbone. Autour du cockpit à deux places en ligne, se trouvent des vitrages en polycabonate.

Les roues, en aluminium taillé dans la masse, sont le résultat d'un travail réalisé avec Michelin. Les pneumatiques de 300 X 55 R 21 ont des scultures inédites évoquant les empreintes laissées sur la lune par les astronautes. Les enjoliveurs également en alu recouvrent partiellement le flanc du pneu. Au delà de sa fluidité, l'engin n'est pas sans évoquer certaines formes de reptiles qui vivaient à l'époque jurassique.

Avis des propriétaires

Commentaires