Salon de Francfort 2001

MASERATI Spyder

Jean-François Destin le 23/09/2001

La Maserati Spyder propose de nombreuses nouveautés à commencer par son moteur qui vient chasser sur les terres de la Ferrari Modena.

Plus courte (- 22 cm), plus puissante (+ 20 chevaux) , plus rapide (+ 3 km/h) et aussi plus chère, voilà en quelques mots le résumé de la différence entre le Spyder et le coupé 3200 GT.

MASERATI Spyder MASERATI Spyder

Un moteur from Maranello
Bien que le cabriolet reprenne la base du coupé sorti fin 1998, il s'agit d'une tout autre voiture. Le moteur V 8 de la 3200 GT a été profondément remanié. L'alésage a été augmenté de 12 m/m, la cylindrée passe ainsi de 3 217 à 4 244 cm3, les turbos ont disparu (ce qui fait gagner 20 kg au moteur) et la puissance grimpe de 370 à 390 chevaux pour un couple de 46 mkg (en très leger recul) à 4 500 tr/mn. Comme sur les modèles de compétition, la lubrification est à carter à sec. Ce V8 dispose de 4 soupapes par cylindre.

Ce travail est dû aux équipes de Ferrari, propriétaire de la marque. Mais les ressemblances ne s'arrêtent pas là, puisque la boite de vitesse à 6 rapports est à commande séquentielle au volant (deux manettes up et down solidaires du volant et non de colonne de direction), comme celle d'une certaine 360 Modena F1 !
Cette boite robotisée propose quatre programmes : normal, sport, faible adhérence et un mode entierement automatique. Leur sélection se fait depuis un bouton sur la planche de bord.

Autre nouvauté importante : la boite de vitesse accouplée au pont autobloquant, est placée à l'arrière. L'ensemble est relié au moteur situé à l'avant, par un tube rigide (système Transaxle). Cette position originale de la boite de vitesse permet une meilleure répartition des masses (53 % à l'avant et 47 % à l'arrière).
La suspension se voit dotée d'un système piloté répondant au doux nom de " Skyhook ". Il s'agit d'une évolution de celui proposé sur la 3200 GT qui a la particularité d'être plus réactif (10 fois plus rapide dixit le constructeur), grâce à des capteurs d'une nouvelle génération. Une centrale électronique calcule en permanence le meilleur compromis confort / efficacité.
Le freinage a été développé avec Brumbo et dispose de 4 pistons par disque.

Un vrai look de spider.
Plus courte que le coupé, la Spyder ne propose que deux places. Son dessin est dû à Giugiarro d'Italdesign. La prise d'air du capot moteur a disparu et les phares arrière en boomerang si caractéristiques aussi. Certaines mauvaises langues, regrettant ce changement, se sont empressées de dire qu'ils avaient été empruntés à la Peugeot 504 !

Côté équipement la Spyder propose de nouveaux dessins pour les sièges (électriques et à mémoire pour le conducteur), une climatisation automatique, le téléphone intégré, un système audio haut de gamme, un GPS, 4 air bags, un cruise control, l'ABS et l'EBD (Brake Effort Distribution)…
La console centrale est nouvelle (on devrait la retrouver bientôt sur le coupé), elle intégre en son milieu un écran multifonction (GPS, Radio, ordinateurs de bord…). Et sublime " touch of class " la montre est ronde et à aiguilles… Tout n'est pas encore perdu !
Autre détail, la capote est en toile traditionelle mais se replie électriquement et vient se loger dans un compartiment entièrement clos.
Sur la balance la Spyder annonce 1 730 kg soit 140 de plus que le coupé.
Côté performance : 283 km/h pour 99 000 €.

MASERATI Spyder MASERATI Spyder

Avis des propriétaires

Commentaires