Mondial de l'automobile 2006

LAMBORGHINI Murciélago LP 640 Versace

Jean Michel Cravy le 17/10/2006

La Lamborghini Murciélago LP 640 revue par la Maison du célèbre couturier Versace.

Voir la vidéo en HD

Lamborghini se lance dans la personnalisation « à l'italienne » avec un programme baptisé tout simplement « ad personam ». L'idée est de marier le talent des ingénieurs et designers de la marque de Sant'Agata Bolognese, avec celui, non moins réputé, des créateurs de mode de la péninsule, pour les amateurs avertis qui ne peuvent pas se satisfaire d'une Lamborghini « de série »…

Ainsi, aux côtés d'une Gallardo Nera toute de noir mat vêtue, tirée à seulement 185 exemplaires, et d'une Gallardo spider gris souris, trône sur le stand du mondial une Lamborghini Murciélago LP 640 revue par la Maison du célèbre couturier Versace. Cette Murciélago se distingue par un habitacle entièrement tendu du meilleur cuir Nappa, frappé de l'emblème distinctif de Versace, un motif grec, heureusement assez discret.

S'ajoutent des jantes noires d'un dessin spécifique (Hermera), une finition carbone plus poussée, un capot avec une glace transparente nervurée, et un set de bagages spécialement dessiné pour l'occasion : deux valises, un porte vêtement en veau noir mat, lui aussi décoré de la frise grecque Versace. Et pour prendre le volant de sa Lamborghini LP 640, les chaussures de conduite « Couture Limited Edition » et les gants en cuir assortis sont absolument indispensables…

Pour autant, on ne peut pas s'empêcher de penser que le plus important dans la LP 640 Versace… c'est la LP 640. Une évolution plutôt méchante de la Murciélago, qui ne passe déjà pourtant pas pour une gentille voiturette sans permis ! Sur cette version ultime, de nombreux éléments mécaniques ont été retravaillés : moteur, suspension, freins, boîte de vitesses, échappement intégré au diffuseur arrière... La LP 640 (LP pour longitudinale posteriore, 640 pour… 640 chevaux, tout simplement) bénéficie d'une cage tubulaire en acier à haute résistance.

La puissance a été améliorée grâce à une augmentation de cylindrée (alésage plus grand, course allongée) pour passer de 6,2 à 6,5 litres, et gagner 60 chevaux. Les culasses et le système d'admission à géométrie variable ont également été retravaillés, comme le vilebrequin, les arbres à cames et le système d'échappement plus direct.

Bref, la Lamborghini Murcielago LP 640, gagne quatre dixièmes de secondes sur un 0 à 100 km/h, pour le passer désormais en 3,4 s, ce qui est époustouflant, tandis que la vitesse de pointe est annoncée pour 340 km/h.

Pour assurer ce surcroît d'effort, la boîte 6 manuelle a été renforcée, comme le différentiel arrière et les arbres de roues. En option, il est possible d'avoir recours à une boîte de vitesses automatique e-gear dotée du mode Thrust, un programme d'aide au départ arrêté proche du « launch control » de Ferrari. Bien évidemment, la Lamborghini LP 640 bénéficie d'une transmission intégrale à viscocoupleur, qui répartit la puissance à raison de 30 % sur l'avant et 70 % sur l'arrière en conditions normales, mais qui peut varier jusqu'à 100 % sur un seul train en cas de nécessité.

A 420 000 €, la LP 640 Versace s'adresse avant tout aux esthètes raffinés et fortunés. On comprend donc très bien la démarche de personnalisation proposée. Pour quelque menue monnaie supplémentaire, elle permettra à chacun de se démarquer du voisin. Deux LP 640 strictement identiques qui se retrouvent côte à côte dans la circulation : vous voyez le scandale ?

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires