Saga Austin Healey

Saga Austin Healey Née dans l'Angleterre de l'après-guerre, qui panse ses plaies et gère la pénurie de matières premières, l'Austin Healey a pour mission de partir à la chasse aux devises, c'est-à-dire aux dollars. Son marché est donc tout trouvé, ce sera l'Amérique. L'Austin Healey se situe dans une position intermédiaire, entre les luxueuses et coûteuses Jaguar XK et les roadsters anglais de classe moyenne type Triumph TR 3, MGA ou Sunbeam Alpine. La grande aventure débute en 1952 au salon de Londres, dont l'Healey Hundred constitue l'une des vedettes. On connaît la suite. Le succès sera considérable, outre-Atlantique, mais aussi en Europe. En France, la voiture deviendra la coqueluche des artistes et des branchés des «fifties» et des «sixties».

sommaire

 Historique Austin Healey

Historique Austin Healey

Pilote devenu ingénieur, puis constructeur, Donald Healey est le créateur de l'Austin Healey 100.

AUSTIN HEALEY 100/4 et 100/6

AUSTIN HEALEY 100/4 et 100/6

Avec une esthétique sophistiquée qui contraste avec le tempérament de la voiture, l'Austin-Healey 100/4 a eu une réputation de brute pour vrais durs.

AUSTIN HEALEY 3000

AUSTIN HEALEY 3000

Grâce à son six cylindres de 3 litres puissant et souple, l'Austin-Healey MK1 3000 est parvenue à sa pleine maturité.

AUSTIN HEALEY Sprite

AUSTIN HEALEY Sprite

Adorable ou affreuse selon les goûts, l'Austin-Healey Sprite est passée à la postérité pour ses célèbres yeux de grenouille.