Cinquantenaire Thunderbird

Présentée en février 1954 et commercialisée au cours de l’année suivante, la Thunderbird fête cette année son cinquantenaire.

sommaire :

FORD USA Thunderbird 1961-1982

Gilles Bonnafous le 10/11/2004

Partagez

réagir

La Thunderbird de troisième génération (ou Square Bird de deuxième génération), qui apparaît en 1961, peut être considérée comme une « milestone » de l’histoire du design américain. Œuvre de Elwood P. Engel, le responsable de la « Special Products Styling Section » — George Walker étant alors le patron du design Ford —, c’est une création originales et très séduisante, assurément la plus belle des Square Birds.
FORD USA
Thunderbird 1961 D.R
FORD USA
Thunderbird 1962 D.R
Certes les volumes sont massifs, mais les lignes affichent une grande pureté, à l’image des surfaces lisses qui caractérisent les flancs comme le capot et l’immense plan arrière. Un style futuriste, inspiré du « projectile look », auquel on doit la proue en forme d’obus — mention particulière pour les insolites phares rectangulaires et les pare-chocs en forme de sabots intégrés aux ailes — et la poupe qui évoque celle d’un jet supersonique avec ses grands feux circulaires et ses petits ailerons — exemple supplémentaire de l’influence de l’aéronautique sur le design américain. Par ailleurs, on se félicite de l’abandon du vilain pare-brise panoramique.

Fort heureusement, l’intégrité de ce design sera préservée au fil des millésimes. Les modifications ne concernent que quelques détails décoratifs et la réapparition (pas nécessaire !) de moulures sur les flancs en 1963. L’année précédente, la gamme Thunderbird s’était enrichie de deux variantes, le coupé « Landau » et un roadster réalisé en habillant les places arrière du cabriolet d’un « tonneau cover » profilé. Lancé à l’initiative de Lee Iacocca qui a remplacé Robert Mac Namara, ce roadster, aujourd’hui très prisé des collectionneurs, sera retiré dès la fin de l’année suivante en raison de sa diffusion famélique (1882 exemplaires au total sur deux ans). Comme par le passé, le coupé continue d’assurer près de 90% des ventes de la Thunderbird.

Au plan mécanique, le V8 est maintenant un 390 ci (6,4 litres) développant la même puissance de 300 ch que le précédent 352 ci. Il sera toutefois disponible en 1962 dans une version de 340 ch.
FORD USA
Thunderbird 1963 D.R
FORD USA
Thunderbird 1963 D.R

FORD USA
Thunderbird 1964 D.R
FORD USA
Thunderbird 1967 D.R
La Square Bird de troisième génération (1964 à 1966) marque le retour d’un style d’inspiration baroque. Mais l’esprit de la Thunderbird demeure. C’est en 1967 que la Thunderbird vit un nouveau et décisif tournant de son histoire. Avec la sortie d’une version à quatre portes, c’est-à-dire d’une berline, et la disparition du cabriolet, commence pour l’oiseau sa descente aux enfers. Toute idée sportive, même superficielle et simplement réduite à une affaire de look, est évacuée au profit d’une image de luxe. C’est le début d’une période ingrate, où le concept abâtardi ira de pair avec un style souvent lourd, mais au cours de laquelle le modèle conservera sa place de leader des « personal luxury cars ».

La sixième génération (1972-1976) voit la naissance de la plus grande Thunderbird jamais produite. La voiture est basée sur la Lincoln Continental Mk IV à laquelle elle emprunte à la fois la plate-forme et la carrosserie. Ces proportions pachydermies vont, hélas, de pair avec l’effondrement de la puissance, consécutive aux normes antipollution. Le 429 ci (7 litres) tombe à 212 ch et le 460 ci (7,5 litres) qui apparaît alors en option est limité à 224 ch !
FORD USA
Thunderbird 1971 D.R
FORD USA
Thunderbird 1974 D.R

Changement de cap en 1977 avec une voiture entièrement nouvelle. La Square Bird de septième et huitième générations (1977 à 1982) se désolidarise de la Lincoln Continental pour suivre la moins ambitieuse Mercury Cougar. Réduction des dimensions et moteur de cinq litres, puis de 4,2 litres et même de 3,3 litres sont au programme. Plus compacte, plus économique et moins chère, cette Thunderbird connaît un énorme succès commercial. Avec 300 000 exemplaires vendus annuellement, on est passé à une tout autre échelle.
FORD USA
Thunderbird 1977 D.R
FORD USA
Thunderbird 1980 D.R
La renaissance d’une Thunderbird conforme à ses origines aura pour cadre le salon de Detroit, où elle sera présentée en janvier 1999 sous la forme d’un concept car — conduit sur le podium par Jac Nasser, le patron de Ford. La réaction du public ayant été à la hauteur des espérances de la firme, la voiture sera commercialisée en 2002. La Thunderbird moderne est motorisée par le V8 de 3,9 litres à quatre arbres à cames en tête de la Lincoln LS. Développant 252 ch à 6100 tr/mn, ce groupe est associé à une transmission automatique à cinq vitesses. Conçue dès le départ comme un cabriolet, la voiture a bénéficié d’un châssis renforcé. Comme le design extérieur, l'habitacle s’inspire du passé, à l’image du tableau de bord et des garnitures de portes bicolores. De même, des éléments en aluminium imitent la décoration de la Thunderbird des sixties.
FORD USA
D.R
article précédent  Historique de la Thunderbird

Page précédente
Historique de la Thunderbird

article suivant FORD USA Thunderbird 1ere génération

Page suivante
FORD USA Thunderbird 1ere génération

Partagez

réagir