Goodwood Revival 2018

Stéphane Schlesinger le 12/09/2018

Partagez

réagir
diaporama 11 photos Goodwood Revival 2018
Voir le diaporama
Contrairement à celle de 2017, l'édition 2018 du Goodwood Revival s'est déroulée sous un beau soleil. Voilà qui a nettement facilité non seulement l'évolution du public sur les pelouses de Lord March (à moins d'aimer la gadoue) mais aussi et surtout le pilotage des voitures. Mais au fait, pourquoi court-on à Goodwood ? Ce circuit, inauguré en 1948 par Freddie March, a accueilli de grandes épreuves du sport automobile, dont la Formule 1. Il a été fermé en 1966 par son créateur qui estimait que les voitures étaient devenues trop rapides pour s'y affronter en toute sécurité. La piste a rouvert en 1998, sous l'impulsion du comte Charles March, petit-fils de Freddie (qui était Duc de Richmond) créant à cette occasion une épreuve réservée aux voitures classiques, le fameux Goodwood Revival qui, vous l'aurez compris, fête en 2018 ses vingt ans en même temps que les 70 ans du circuit.

Cet évènement, très exclusif, accueille les plus belles sportives qui soient. Et les plus chères ! Pour autant, leurs propriétaires n'hésitent pas à les pousser à leurs limites extrêmes (et même au-delà). C'est ainsi que cette année, on a pu voir une Ferrari 250 GTO batailler contre une Jaguar Type E, les deux beautés allant jusqu'à se frôler. Tandis que d'autres sortaient carrément de la piste, se fracassant parfois contre les barrières censées les arrêter.

Mais le Revival, ce sont aussi, trois jours durant, des courses de motos, des démonstrations aériennes, des attractions variées en marge des épreuves, et une vente aux enchères réalisée par la maison Bonhams. Un évènement dense !

Pour leur part, les visiteurs, après avoir payé une somme rondelette (pas moins de 55 £ la journée) sont priés de revêtir une tenue d'époque pour le folklore. Heureusement, l'ambiance y est très relax, et les propriétaires des machines de course, peu importe leur rang, se montrent extrêmement accessibles et affables, même aux néophytes.

A 1h30 de voiture depuis le sud de Londres, le Goodwood Revival est un évènement de tout premier plan, finalement assez accessible. Ne manquez pas l'édition 2019 !

Commentaires

Derniers diaporamas photo

Diaporama : 20 électriques qui se rechargent rapidement

Diaporama : 20 électriques qui se rechargent rapidement

Maintenant que l'autonomie des véhicules électriques a atteint, dans la plupart des cas, un chiffre satisfaisant, le nerf de la guerre est la capacité à pouvoir « faire le plein » le plus...
Diaporama : 20 modèles que le malus écologique 2022 va tuer

Diaporama : 20 modèles que le malus écologique 2022 va tuer

Si les automobilistes français bénéficient d'un répit quant à sa mise en application, initialement prévue le 1er janvier prochain, le prochain barème du malus écologique va certainement pousser...
Diaporama : Zoute Grand Prix 2021, l'été indien en mer du nord

Diaporama : Zoute Grand Prix 2021, l'été indien en mer du nord

Qui aurait pu imaginer pouvoir retrouver, au milieu de l'automne, un soleil digne des plus beaux étés méditerranéens au bord de la Mer du Nord ?
Diaporama : Goodwood Revival 2021, faut que ça glisse

Diaporama : Goodwood Revival 2021, faut que ça glisse

Après l'annulation de 2020 due à la crise du covid-19, le Goodwood Revival s'est rappelé au bon souvenir des amateurs de voitures d'exception. Avec toujours cette singularité extraordinaire de...
Diaporama : Quelles sont les alternatives aux premium allemandes ?

Diaporama : Quelles sont les alternatives aux premium allemandes ?

Pour la plupart des automobilistes, Audi, BMW et Mercedes représentent le summum en matière de véhicules premium.
Diaporama : Salon de Munich 2021 : les 20 nouveautés majeures

Diaporama : Salon de Munich 2021 : les 20 nouveautés majeures

Après deux années d'« abstinence », un salon automobile européen majeur a ouvert ses portes le 7 septembre. Comme le veut la tradition, en cette rentrée d'année impaire, c'est l'Allemagne qui a...
voir plus de diaporamas