Essai TOYOTA Rav4 Hybrid Lounge 2WD

Cédric Morançais le 11/03/2019

Initiateur du phénomène SUV, le Rav4 est,au fil des générations, un peu tombé dans l'oubli, du moins sur notre marché. En assumant désormais totalement sa montée en gamme et sa conversion à l'hybridation, il veut à nouveau séduire.

Voir la vidéo en HD

Le réveil du Roi

Oubliez le petit SUV à quatre roues motrices pas plus long qu'une citadine qui, en 1994, à créer de toutes pièces un marché qui représente aujourd'hui plus du tiers des ventes en France. Désormais, le Rav4 est un véritable véhicule familial qui ne s'en remet qu'à ses roues avant, sauf à cocher l'option quatre roues motrices à 2 050 €. Après les errements des troisième et quatrième générations, le Rav4 ambitionne de reprendre la tête de sa catégorie dans l'Hexagone. Pour y parvenir, il se renouvelle entièrement sur la base de la nouvelle plateforme modulaire du groupe. Pour ne pas passer inaperçu, le cinquième du nom a décidé de frapper fort avec un dessin extérieur où les seules courbes sont celles des roues et du logo de la marque. Même les passages de roues arborent des lignes saillantes. Ceux à qui ce parti pris esthétique ne sied guère se réfugieront à bord où le dessin est plus traditionnel. Les habitués du modèle remarqueront les progrès dans le choix des matériaux du mobilier de bord et dans la finition générale. La modernité qui règne dans l'habitacle est renforcée par le combiné d'instrumentation partiellement digital et le rétroviseur central qui, en option, intègre un écran qui retransmet les images de la caméra située sur le hayon. En ce qui concerne ce dernier, nous vous invitons à vous en passer : il rend difficile la perception de la distance avec les autres véhicules et devient difficilement lisible en cas de fort ensoleillement. Parmi les choix radicaux que fait ce Rav4, le plus important concerne la partie mécanique. Ici, c'est hybride ou rien. Ce nouvel opus reprend la mécanique de son cousin, le Lexus NX, basé sur un 2.5 et donc la puissance cumulée atteint 218 ch, voire 222 ch avec la transmission intégrale. Ici, c'est, sans ambiguïté, la douceur qui prévaut. La puissance est largement suffisante et permet d'effectuer accélérations et dépassements en toute quiétude. Mais, comme toujours s'agissant d'un hybride Toyota, les hauts régimes se font largement entendre à bord. Mieux vaut conduire à l'américaine, conditions dans lesquels l'insonorisation s'avère très bonne. Avec 1 600 kg sur la balance et des suspensions assez souples, le Rav4 est sujet au roulis dans les courbes serrées. C'est, certes, le cas de nombre de SUV, mais, combiné avec le manque de consistance de la direction, cela donne ici l'impression d'une voiture sous-virante, ce que n'est pas le Rav4. Aucun risque, donc, mais une sensation désagréable. Décidément, ce nippon n'apprécie pas les brusqueries. A contrario, mené comme il le réclame, il vous récompensera avec un excellent confort, l'association amortissement/siège étant particulièrement efficace, et une consommation à faire enrager tous ses rivaux. Comptez moins de 6 l/100 km en ville, et pas plus de 8 l/100 sur route et autoroute. De qui compenser, en partie, l'investissement initial assez costaud : 43 000 € dans le cas de notre modèle d'essai.

Voir plus de photos

À retenir

Même si ses prestations dynamiques démontrent qu'il a principalement été conçu pour le marché nord-américain, le Rav4 retrouve, avec cette cinquième génération, sa légitimité sur notre continent. En ces périodes de pétrole cher et de chasse aux excès routiers, son appétit d'oiseau, pour un SUV de 218 ch s'entend, et ses choix mécaniques qui incitent à une conduite coulée sont diablement d'actualité.
points fortsConsommation en conduite coulée, confort sur tous types de route, incite à une conduite apaisée
points faiblesNiveau sonore lors des fortes accélérations, look (trop ?) original, rétroviseur/écran, un faux progrès
15.1

20
Les chiffres
Prix 2019 : 43 000 €
Puissance : 218 ch
0 à 100km/h : 8.4s
Conso mixte : 4.6l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 14/20
Sécurité active et passive : 17/20
Confort et vie à bord : 14/20
Budget : 17/20

Autres articles pouvant vous intéresser

TOYOTA RAV4 D-4D
TOYOTA RAV4 D-4D

Patron incontesté des 4X4 de loisirs, le Toyota RAV4 s'embourgeoise pour...

TOYOTA Yaris GRMN
TOYOTA Yaris GRMN

Déjà collector, la Toyota Yaris GRMN est l'une des révélations de cette année...

TOYOTA GT86
TOYOTA GT86

Une sportive simple, légère, puriste, abordable : voilà une espèce rare...

Tous les essais TOYOTA
SEAT Leon Cupra R ST
SEAT Leon Cupra R ST

Avant de tirer sa révérence, l'actuelle Seat Leon se décline dans une ultime...

ABARTH 595 Competizione
ABARTH 595 Competizione

Lancée en 2008, la bombinette Abarth est toujours au catalogue. Certes, elle...

PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP
PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP

La 308 GTi a reçu un filtre à particules pour se conformer aux nouvelles...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires