Essai SKODA Octavia RS Combi

Thierry Astier le 06/12/2005

La nouvelle génération de Skoda Octavia RS hérite du cœur de la Golf GTI, tout en présentant un esprit familial plus affirmé et un prix serré. La bonne équation ?

Voir la vidéo en HD

Présentation

Après le lancement de la deuxième génération de la Skoda Octavia, l'avènement de sa déclinaison RS était aussi prévisible que programmé. Les synergies de groupe ont du bon : cette mouture bénéficie de la greffe du moteur étrenné par la Golf GTI ! Délivrant 20 chevaux de plus que sa devancière, elle profite d'une mécanique sophistiquée. Ce 4 cylindres dispose d'un turbocompresseur, associé à une injection directe, une spécificité du groupe Volkswagen, qui permet de pulvériser le carburant à 110 bars de pression, profitant au couple et à la sobriété.

Le tout s'associe à une boîte manuelle à six rapports, la formidable boîte DSG à double embrayage n'étant pas proposée pour le moment. L'an prochain, les amateurs de diesels survitaminés seront comblés par une variante TDI, délivrant 170 ch, suivant en cela l'exemple de la petite Fabia RS. En revanche, la Skoda Octavia RS est proposée dans une déclinaison break Combi, sans équivalent sur le marché et objet de cet essai. Sa présentation est sans équivoque : si les lignes générales restent très similaires à celles de l'ancienne génération, malgré des galbes plus prononcés et une calandre proéminente façon Superb, le grand méchant look est de la partie. Garde au sol réduite, pare-chocs dépourvus de protection caoutchouc mais munis de spoilers, becquet arrière, roues en alliage léger 17 pouces, double sortie d'échappement et étriers de freins verts contribuent à donner du caractère à la familiale tchèque.

SKODA Octavia RS Combi SKODA Octavia RS Combi

Sur la route

La mise en route donne le ton. Agréablement travaillée, la sonorité du 4 pattes s'avère suggestive, mais sans se montrer envahissante. Et les 200 chevaux répondent présents : sans ruade excessive, l'Octavia bénéficie d'une vigueur réjouissante dès les plus bas régimes. A l'assaut du compte-tours, cette progressivité ne s'estompe pas, trahissant un caractère plutôt policé. Avec une puissance maximum disponible de 5 100 à 6 000 tours/minute, l'ensemble reste plaisant, secondé par les services d'une boîte bien étagée (avec sixième surmultipliée pour les longs trajets), commandée par un levier précis et rapide.

Gratifié d'une position de conduite impeccable grâce aux nombreux réglages de siège et de volant, le conducteur peut envisager de lâcher les chevaux sans arrière pensée. Sous la surveillance d'un ESP discret mais efficace, le châssis est en effet aussi efficace que prévenant. Une partie de l'essai a été effectué sur les pistes du CERAM, à Mortefontaine, mettant en relief des qualités dynamiques « tout public ». Sans être mièvre, la Skoda Octavia RS offre un train avant de grande qualité, informatif mais à la motricité tenace, prend peu de roulis et autorise son essieu arrière à enrouler gentiment à la demande. Le tout sans trop grever le confort de suspension, plus conciliant qu'à bord d'une Golf GTI. Sans parler de la Seat Leon TFSI, autre sœur de plateforme, plutôt raide… Seule la consommation réelle semble s'éloigner des chiffres annoncés, puisqu'en conduite active la moyenne réaliste s'approche des 15 litres.

SKODA Octavia RS Combi SKODA Octavia RS Combi

À retenir

L'alibi du père de famille pressé : tel pourrait être le slogan publicitaire de la Skoda Octavia RS, particulièrement dans cette version Combi. Vive mais docile, sportive sans être éreintante, elle ménage en outre une habitabilité généreuse, assortie d'un gigantesque coffre modulable. Et, comble du bonheur, l'addition reste très raisonnable compte tenu des prestations offertes. Au point que l'on sera bien en peine de lui trouver des concurrentes directes : il y a mieux, mais c'est (beaucoup) plus cher !
points fortsRapport prix/prestations, performances, bonnes qualités dynamiques, habitabilité intéressante, commandes précises et agréables, ergonomie soignée.
points faiblesPas de boîte DSG, manque d'image, moteur très linéaire, absence de transmission intégrale, consommation.
Les chiffres
Prix 2005 : 27 890 €
Tag :

Autres articles pouvant vous intéresser

SKODA Octavia Combi RS TDI
SKODA Octavia Combi RS TDI

La Skoda Octavia Combi RS veut réconcilier les pères de famille avec la...

SKODA Kodiaq RS
SKODA Kodiaq RS

A contre-courant du marché, qui délaisse petit à petit les moteurs Diesel,...

SKODA Fabia RS
SKODA Fabia RS

Fruit typique des synergies du groupe Volkswagen, la petite Skoda Fabia RS...

Tous les essais SKODA
SEAT Leon Cupra R ST
SEAT Leon Cupra R ST

Avant de tirer sa révérence, l'actuelle Seat Leon se décline dans une ultime...

PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP
PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP

La 308 GTi a reçu un filtre à particules pour se conformer aux nouvelles...

LAMBORGHINI Urus
LAMBORGHINI Urus

Près de 25 ans après la disparition du LM002, Lamborghini revient sur le...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires