Essai RENAULT Mégane II R26 R

David Lamboley le 19/01/2009

L'ancienne Mégane termine sa carrière en fanfare avec l'arrivée de la très sportive Renault Mégane RS R26 R, un cocktail détonnant, à consommer de préférence sur circuit…

Voir la vidéo en HD

Présentation

La France avance, Renault accélère : ce message à la une soulignant les campagnes de publicité actuelles du constructeur est-il à double tranchant ? Lorsque l'on se tourne vers la nouvelle Renault Mégane RS R26 R, on ne peut en douter. Renault Sport Technologie, le département sportif du constructeur, a effectivement été au bout d'une démarche sportive exceptionnelle, transformant de fait une simple berline familiale tout d'abord en sportive, puis en super-sportive vouée aux sorties sur circuit ! Encore plus radicale que la Renault Mégane F1 Team R26 lancée en novembre 2006, voici désormais la Mégane R26 R, qui utilise la base largement retravaillée de la F1 Team R26, mais ici encore optimisée et radicalisée. Plus basse, arborant capot noir et strippings rouges, la nouvelle R26 R est d'abord caractérisée par sa rareté : seulement 450 exemplaires annoncés au total au tarif de 34 900 euros, qui seront vendus principalement en France et dans les pays limitrophes, ainsi, bien sûr qu'au Royaume-Uni. Certains regretteront la mécanique inchangée, puisque l'on retrouve le 2.0 litres turbocompressé F4R développant 230 ch, accouplé à une classique boîte mécanique à six rapports. Cette dernière a toutefois vu sa commande raccourcie afin de réduire les débattements.

Les ingénieurs ont donc privilégié les optimisations châssis et l'allègement, notamment pour une question de coût de développement. Effectivement, comme son nouveau capot en véritable fibre de carbone vernis le suggère, la Française a subi une sérieuse cure d'amaigrissement, qui lui permet de gagner 123 kg ! Première mesure radicale, la banquette et les ceintures arrière disparaissent, ainsi que le tapis de coffre, les garnitures de passage de roues et les airbags, sauf celui du conducteur, obligatoire pour préserver une homologation routière. La climatisation devient la seule option de confort, et on note aussi la disparition de l'autoradio, de l'essuie glace-arrière, des antibrouillards ainsi que la plupart des insonorisants, y compris le cache se positionnant d'habitude sur le moteur. Voilà, à peu de choses près, de quoi sérieusement alléger l'ancienne berline sportive devenue une bête assoiffée de performances.

Mais ce n'est pas tout. On trouve désormais une lunette arrière et des vitres de custode surteintées en polycarbonate, qui permettent un gain de poids de l'ordre de 6 kg, de véritables sièges baquets ultra-légers à coque en carbone et un harnais de compétition six points pas vraiment facile à boucler. Vous avez dit ambiance course ? Ne bougez pas, car Renault vous propose d'y ajouter en option un demi-arceau de sécurité, qui n'a toutefois aucun effet bénéfique sur la rigidité de la caisse, sans oublier une monte pneumatique semi-slick Toyo Proxes R888. Ces enveloppes dûment homologuées pour la route, adéquates pour la grosse attaque sur circuit ou sur asphalte sec, manquent toutefois d'efficacité sur sol mouillé, comme nous avons pu le constater lors de notre prise en mains. La monte d'origine est constituée par des Michelin Pilot Sport 2, réputés pour leur excellence et leur polyvalence.

RENAULT Mégane II R26 R RENAULT Mégane II R26 R

Sur la route

Dès les premiers tours de roues de notre exemplaire monté en semi-slicks, première constatation, la R26 R claironne comme une voiture de course et s'avère plutôt bruyante, bref, on est tout de suite dans l'ambiance ! La mécanique, délivrant toujours 230 ch, semble pour sa part nettement plus à l'aise du fait de l'allègement et prend furieusement des tours. Mais nous sommes surtout étonnés par le relatif confort que prodigue cette Mégane R26 R malgré son assiette rabaissée de 10 mm. Elle adopte en effet une flexibilité des ressorts et des amortisseurs spécifiques, tarés plus « doux », ce qui permet de compenser l'allègement.

Côté freinage, les disques désormais rainurés ne manquent pas de mordant, mais s'avèrent un poil plus bruyants. Côté trains roulants, le travail d'affinement des réglages et l'élastocinématique revue dans le sens de la fermeté permettent un feeling extraordinaire au volant et une réactivité exceptionnelle. La présence du différentiel à glissement limité mécanique, taré à 33%, autorise également une nette élévation du rythme en virages. Avec cet équipement, le fait d'accélérer en courbe n'élargit plus la trajectoire comme avec une simple traction, mais au contraire permet au train avant de mordre à la corde et de retrouver un grip optimal, en tous cas sur le sec. Rrrrr… Sous la pluie, les choses se sont malheureusement corsées, notamment faute à nos Toyo Proxes R888 décidément peu adaptés aux revêtements détrempés.

Au chapitre performances, notons qu'une Renault Mégane RS R26 R de série a signé le 23 juin 2008 une étonnante performance en Allemagne. Sur le circuit du grand Nurburgring, temple des records, elle a justement battu un record du tour en catégorie traction. Verdict, 8 minutes et 17 secondes, battant le précédent record détenu par une Opel Astra OPC de 19 secondes. Anecdote, le tracé du circuit ainsi que le temps réalisé est désormais sérigraphié sur les vitres de custode des versions de série. Notons également qu'en termes de performances pures, Renault annonce un 0 à 100 km/h en 6”0 et un 1000 m départ arrêté en 25“9, des temps canon qui en font la Mégane de série la plus performante et la plus radicale de tous les temps…

RENAULT Mégane II R26 R RENAULT Mégane II R26 R

À retenir

Pères de familles en quête de berline familiale, passez votre chemin ! La Renault Mégane RS R26 R, joli baroud d'honneur pour l'ancienne Mégane, est une véritable super-sportive avec laquelle il est nécessaire de faire des concessions. Bruyante, dépouillée, peu équipée, contraignante avec ses baquets, ses harnais six points et l'absence de banquette arrière, elle est plus vouée à faire la course qu'à faire ses courses ! Née familiale et terminant sa carrière auréolée d'un record mondial et du titre convoité de Sportive de l'année que vient de lui décerner notre confrère Echappement, la R26 R est un véritable fruit de la passion. Chapeau Renault !
points fortsDémarche extrême, sportivité à fleur de peau, efficacité exceptionnelle du châssis, réactivité surprenante pour une traction, performances, look d'enfer, allègement de la caisse, véritable collector.
points faiblesBaquets et harnais inadaptés au quotidien, arceau optionnel purement cosmétique, pneumatiques Toyo semi-slick perdant leur efficacité sur le mouillé, voiture bruyante et mal équipée pour ceux qui voient en elle une simple série spéciale de la Mégane RS !
16.9

20
Les chiffres
Prix 2008 : 34900 €
Puissance : 230 ch
0 à 100km/h : 6s
Conso mixte : 8.5l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 18/20
Sécurité active et passive : 15/20
Confort et vie à bord : 12/20
Budget : 19/20

Autres articles pouvant vous intéresser

RENAULT Megane IV R.S.
RENAULT Megane IV R.S.

Voici tout juste 14 ans que la firme au Losange propose une Mégane signée...

RENAULT Mégane IV GT
RENAULT Mégane IV GT

Pour sa 4ème génération, la Mégane emprunte la plate-forme CMF, comme les...

RENAULT Mégane III RS 275 Trophy
RENAULT Mégane III RS 275 Trophy

Pour ceux qui souhaitent profiter des améliorations de la Trophy R tout en...

Tous les essais RENAULT
AUDI TTS Coupé
AUDI TTS Coupé

L'Audi TT fête son anniversaire avec un (très) léger restylage et des...

MASERATI Levante S
MASERATI Levante S

Maserati a mis à jour sa gamme, et notamment le pourtant tout jeune SUV...

AUDI R8 V10 Performance
AUDI R8 V10 Performance

Les supercars à moteur atmosphérique sont condamnées à brèves échéance....

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de propulsion
propulsion a dit le 31-01-2009 à 19:21
Renault continue de se rétamer : déja c est une traction donc pourr moi une sportive est a 4 roues ou 2 roues motrices ARRIERE. Ce n'est pas une 5 turbo ni une alpine donc ...
avatar de denis37
denis37 a dit le 22-01-2009 à 11:17
Une voiture très rare comme presque personne a osé faire de serie ! dédiée aux passionnées des sorties week end et circuits. chapeau renault (sport) !
avatar de Mini_Jon39
Mini_Jon39 a dit le 22-01-2009 à 08:59
Super sportive à la Française ;)