Essai PEUGEOT 307 SW

Jean-François Destin le 29/03/2002

Un an après le lancement réussi de 307, la firme de Sochaux propose la version Peugeot 307 SW.

Présentation

A mi-chemin entre le break et le monospace, la Peugeot 307 SW et ses sept assises possibles fait de cette citadine, un véhicule innovant. Loger trois rangées de sièges dans moins de 4.42m est une performance à laquelle contribue une modularité digne d'un monospace et un toit panoramique en verre fumé générateur d'une grande luminosité intérieure.

Aussi haute mais plus longue et plus lourde que la berline, la Peugeot 307 SW ne brille pas par ses performances, les motorisations essence et diesel de la berline ainsi que les transmissions ayant été reconduites telles quelles. Néanmoins elle répond aux besoins croissants de voyager autrement tout en offrant un rapport qualité/prix/équipements de toute premier ordre. La Peugeot 307 SW est commercialisée avec quatre moteurs au choix (2 essence et deux diesel) à des prix oscillant entre 17.900 € et 22.450 €.

PEUGEOT 307 SW PEUGEOT 307 SW

Design / habitacle

Apparentée à ce qu'il est convenu d'appeler la berline "haut de forme" en raison de son toit surélevé, la 307 fait un carton depuis sa sortie. Ce succès résulte d'une qualité perçue (et réelle) du modèle mais aussi d'une silhouette qui fait l'unanimité.

Par rapport à la berline 5 portes, cette nouvelle variante familiale curieusement nommé SW (Peugeot se défendant de reprendre -Station Wagon- terme qui désigne les breaks aux Etats Unis) affiche 22 cm de plus en longueur et 2 cm en hauteur. Ce redimentionnement profite à la hauteur sous pavillon pour le conducteur et son passager avant (+5,4 cm) tout en offrant une aisance accrue aux occupants de la banquette intermédiaire. L'allongement de 10 cm de l'empattement (distance entre les deux essieux) explique l'ancrage à l'extrême arrière de deux sièges supplémentaires (en option à 340€) dont la taille un peu réduite conviendra plutôt à des enfants.

Mieux qu'un long discours, les photos ci-contre montrent les diverses configurations en fonction des besoins, les 5 sièges arrière étant réglables, repliables et amovibles. Le coffre réduit à 137 dm3 lorsque 7 personnes sont à bord atteint …1669 dm3 une fois les 5 sièges arrière disparus. Presque un volume de petit utilitaire. Outre les multiples rangements , les passagers d'une 307 SW jouiront d'une visibilité inhabituelle grâce au plancher à gradins (ceux de l'arrière étant installés un peu plus haut) et surtout à un toit en verre panoramique de 1,3 m2. Bien que Peugeot insiste sur ses performances filtrantes, il contribue à l'effet de serre dans la voiture mais une commande électrique installée entre les deux sièges avant permet de l'occulter partiellement ou totalement. Ceci explique cela : l'air conditionné est en série sur toute la gamme.

Moteur

Accusant 100 kilos de plus qu'une berline déjà pesante, la SW abrite les mêmes motorisations. D'où un rapport poids/puissance encore moins favorable, d'autant que les rapports de boite plutôt longs n'ont pas subi de modifications. En essence, c'est évidemment le 2l 16 soupapes de 138 ch qui s'en sort le mieux, le 1600 cm3 de 110 chevaux n'assurant pas de franches reprises dès que le relief de la route s'accentue. Une fois encore, les meilleures motorisations fonctionnent au gazole avec deux HDI "common rail" dont le couple fait merveille surtout sur la version 110 chevaux. Peugeot compte d'ailleurs livrer 70% des SW en diesel. A noter que les deux moteurs à essence peuvent être associés à une boite automatique avec commande "Tiptronic System Porsche" pour 1100€ de plus. Enfin le HDI 110 reçoit en série le fameux FAP (filtre à particules, une exclusivité Peugeot).

Sur la route

Cossue, rassurante, douce à conduire, silencieuse et très bien suspendue, la 307 comme la plupart des Peugeot donne la leçon en matière de liaisons au sol. La SW bénéficie des mêmes avantages pour des déplacements en famille en toute quiétude. J'ai à nouveau apprécié la précision de la direction et de la commande de boite, l'endurance suffisante du freinage et la rigueur du châssis sur mauvais revêtements. Le seul inconvénient tvient d'une surcharge qui plombe un peu les motorisations et accentue la consommation. Cela n'empêchera pas la clientèle visée d'établir de bonnes moyennes sur les longs trajets, la SW une fois lancée se montrant assez alerte.

PEUGEOT 307 SW PEUGEOT 307 SW

Equipements

Il est bien loin le temps où l'on fustigeait la pauvreté d'équipement des productions françaises. La SW est un bon exemple d'un renversement de tendances qui relègue la plupart des concurrentes importées. En base, on dispose en série de la direction assistée, des vitres avant et rétros à commande électrique, de six airbags (frontaux, latéraux et rideaux), de 7 ceintures à trois points d'ancrage, d'un système d'assistance au freinage d'urgence, de dossiers actifs "spinal care system" sur les sièges avant, de l'air conditionné, d'un autoradio CD, d'une boite à gants climatisée, d'une condamnation centralisée des portes avec télécommande, d'un volant réglable en hauteur et en profondeur, d'une condamnation automatique du coffre en roulant, de tiroirs sous les sièges avant etc… Les SW Pack arbore en plus des jantes en alu, la climatisation régulée, l'ordinateur de bord, les lève-vitres arrièreélectriques, l'ESP et un volant et soufflet du pommeau en cuir.

points fortsAgencement intérieur astucieux, modularité, visibilité et luminosité, confort de vie à bord, qualités routières, insonorisation, qualité de fabrication, prix compétitifs.
points faiblesPoids élevé, consommation, moteurs à la peine.
Les chiffres
Prix 2002 : 21 350 €

Autres articles pouvant vous intéresser

PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP
PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP

La 308 GTi a reçu un filtre à particules pour se conformer aux nouvelles...

PEUGEOT 508 SW PureTech 180 EAT8 GT Line
PEUGEOT 508 SW PureTech 180 EAT8 GT Line

Dans un segment dominé par le conformisme, le nouveau break Peugeot impose un...

PEUGEOT 508 (II) 2.0 BlueHDi 160 ch Allure EAT8
PEUGEOT 508 (II) 2.0 BlueHDi 160 ch Allure EAT8

Désormais largement dominé par les marques premium, le marché des berlines...

Tous les essais PEUGEOT
PORSCHE Cayenne Coupé Turbo
PORSCHE Cayenne Coupé Turbo

Il lui en a fallu du temps ! Le Porsche Cayenne cède enfin à la mode du coupé...

BMW M135i xDrive (F40)
BMW M135i xDrive (F40)

La BMW Série 1 fait sa révolution. Exit la propulsion et les 6-cylindres, et...

VOLVO S60 T8 Polestar Engineered
VOLVO S60 T8 Polestar Engineered

Hybride rechargeable, la mécanique combinant essence et électricité de la...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires