< retour

Essai PEUGEOT 207 CC 1.6 THP 16v

Vincent Desmonts le 19/03/2007

Joli petit cabriolet proposé à bon prix, la Peugeot 207 CC fera chavirer bien des coeurs.

Voir la vidéo en HD

Présentation

La Peugeot 206 CC fut un pari réussi : ce premier coupé-cabriolet bon marché remporta un franc succès, s'écoulant à 366 000 exemplaires en sept ans de carrière. A l'époque, Peugeot dut adapter la plate-forme de la 206, qui n'avait pas été prévue pour être « découpée », et faire appel à Heuliez pour la mise au point et la construction du toit rétractable. Pour cette nouvelle Peugeot 207 CC, en revanche, toutes les études ont été rapatriées chez Peugeot. Le nouveau toit rétractable en 25 secondes et jusqu'à une vitesse de 10 km/h, dont la manipulation est désormais intégralement automatisée, est donc « fait maison ».

La firme au Lion en a profité pour moderniser son petit coupé-cabriolet, en lui offrant des arceaux érectiles en cas de tonneau, des vitres latérales « short drop » optimisant l'étanchéité, ou encore une position de conduite plus basse. Reste que les personnes de grande taille devront toujours faire attention à ne pas heurter la longue baie de pare-brise en s'installant à bord. Quant aux minuscules places arrière, elles ne serviront que pour de brefs dépannages. La caisse a été copieusement renforcée afin de pallier l'absence de toit fixe, la Peugeot 207 CC dépassant du coup les 1,4 tonnes à vide. Le récent moteur 1.6 THP de 150 ch est alors bienvenu pour donner vie à ce cabriolet moins léger qu'il en a l'air. Doté d'un turbo à double entrée et d'une injection directe d'essence, il concilie souplesse, punch et sobriété. Mais sa sonorité quelconque et son caractère linéaire décevront les amateurs de mécaniques racées. Affichée à partir de 21 850 euros, la Peugeot 207 CC 1.6 THP se place favorablement face à ses rivales, d'autant que l'équipement de série n'omet rien d'essentiel.

Voir plus de photos

Sur la route

La berline 207 n'est déjà pas vraiment une ballerine, exigences de crash-tests et dimensions « XXL » obligent. Avec ses renforts de structure et la cinématique du toit rétractable, la version CC rajoute encore 144 kg sur la balance. Heureusement, le 1.6 THP s'arme d'un turbo et de pas mal de technologie pour « aller au charbon ». Fort de 240 Nm de couple dès 1 400 tr/min, il propulse la Peugeot 207 CC sans faiblesse. Sans frisson non plus : sa sonorité quelconque et son tempérament policé n'accéléreront pas votre rythme cardiaque. Vous pourrez vous consoler avec la consommation moyenne, qui s'établit à 7,1 l/100 km seulement.

En virage, la Peugeot 207 CC dévoile un tempérament assagi par rapport à la berline. Ici encore, l'embonpoint se fait sentir et la Lionne découvrable se révèle moins agile que sa cousine, notamment lorsque le toit est replié. Quelques vibrations remontent alors dans la colonne de direction et jusqu'à la baie de pare-brise, trahissant une rigidité réduite de 50% dans cette configuration. Enfin, la direction électrique reparamétrée apparaît un peu plus lourde. Rien de rédhibitoire cependant, la 207 CC 1.6 THP se montrant capable de soutenir des moyennes inavouables dans un confort et surtout une insonorisation de vrai coupé lorsque le toit est en place. Sur ce dernier point, les progrès sont évidents par rapport à la 206 CC. En matière de remous aérodynamiques, la Peugeot 207 CC marque également des points : le filet coupe-vent proposé en option ne se révèle pas indispensable, mais apportera un meilleur confort sonore sur autoroute.

À retenir

Joli petit cabriolet proposé à bon prix, la Peugeot 207 CC fera chavirer bien des cœurs. Mais malgré un style acéré et un moteur à la fiche technique aguicheuse, le grand frisson n'est pas vraiment au rendez-vous pour le conducteur. La Peugeot a préféré soigner son confort et ses aspects pratiques, n'oubliant pas la clientèle féminine qui représente deux tiers des acheteurs.
points fortsConfort et insonorisation en progrès, moteur efficace, consommation maîtrisée, comportement routier sûr, remous aérodynamiques réduits, coffre spacieux en configuration coupé.
points faiblesPlaces arrière toujours symboliques, poids pénalisant performances et agilité, suspensions bruyantes.
Les chiffres
Prix 2007 : 21850 €
Puissance : 150 ch
0 à 100km/h : 8.6s
Conso mixte : 7.2l/100

Autres articles pouvant vous intéresser

PEUGEOT 508 SW PureTech 180 EAT8 GT Line
PEUGEOT 508 SW PureTech 180 EAT8 GT Line

Dans un segment dominé par le conformisme, le nouveau break Peugeot impose un...

PEUGEOT 508 (II) 2.0 BlueHDi 160 ch Allure EAT8
PEUGEOT 508 (II) 2.0 BlueHDi 160 ch Allure EAT8

Désormais largement dominé par les marques premium, le marché des berlines...

PEUGEOT 508 GT PureTech 225
PEUGEOT 508 GT PureTech 225

C'est devenu incontournable. Les constructeurs automobiles puisent...

Tous les essais PEUGEOT
HYUNDAI Nexo
HYUNDAI Nexo

La pile à combustible est présentée par beaucoup comme le meilleur carburant...

BMW i8 Roadster
BMW i8 Roadster

Depuis quelques mois, la BMW i8 existe en roadster, déclinaison qui...

SKODA Kodiaq RS
SKODA Kodiaq RS

A contre-courant du marché, qui délaisse petit à petit les moteurs Diesel,...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires