Essai PEUGEOT 206 CC

Jean-François Destin le 16/11/2000

La Peugeot 206 CC permettant au plus grand nombre de posséder une berline et un cabriolet à un prix très attractif est un véritable succès.

Présentation

A l'image de Mercedes et de son roadster SLK, Peugeot offre avec la 206 CC deux voitures en une seule. Avec le toit amovible escamotable dans le coffre, le constructeur de Sochaux ne fait que reprendre une technique qu'il avait été le premier au monde à commercialiser avec le système Eclipse conçu par le styliste Georges Paulin et réalisé par le carrossier Marcel Pourtout. Ainsi, à partir du printemps 1934, étaient nées les transformables Eclipse sur châssis 401, 601 et 301.

Aujourd'hui, cette double proposition a été rendue possible grâce au progrès d'une cinématique complexe, qui range le toit dans le coffre en 33 secondes. Réalisé par Heuliez, ce toit a nécessité une refonte de toute la partie arrière pour conserver deux places d'appoint (Peugeot ose parler d'un coupé 2+2), ainsi qu'un coffre acceptable pour les bagages en version décapotable. En dépit du coût de ce toit magique (15% du prix de revient de la voiture), Peugeot a réussi à garder des tarifs abordables lors de sa sortie avec 16500 € pour la version 1600 cm3 de 110 ch et 18800 € pour la deux litres de 138 ch. Un exploit économique qui se double d'une performance industrielle puisque la Peugeot 206 CC est assemblée sur les chaînes de la berline à Mulhouse. Peugeot se dit en mesure de construire 98000 206 CC dès 2001 au rythme de 400 exemplaires par jour.

PEUGEOT 206 CC PEUGEOT 206 CC

Design

Dessiné par Eric Berthet parti ensuite exercer ses talents chez Mercedes, la 206 CC se devait de séduire à la fois les amateurs de coupés et de cabriolets. Un pari à moitié gagné dans la mesure ou une fois fermé, le 206 CC apparaît un peu pataud et déséquilibré en raison de la retombée rapide de la custode. En revanche, la version cabriolet, avec son pare-brise fortement incliné, marie élégance et agressivité sportive. La face avant sympathique de la 206 a été conservée tandis qu'à l'arrière ont été a peu près maintenus les feux de la berline, le couvercle de malle étant agrémenté de deux profilés bien intégrés. A l'intérieur, la déception vient d'une planche de bord identique à celle de la berline. Ce choix résulte d'une chasse aux économies permettant de proposer des prix attractifs.

Châssis

La condition majeure requise pour garantir les prix serrés du 206 CC (on parlait alors de 20coeur) annoncés au salon de Genève 1998 consistait à conserver un maximum d'éléments de la berline. La 206 CC utilise ainsi son architecture (voies et empattement), son bloc avant et son berceau, ses liaisons au sol, ses organes mécaniques ainsi que son soubassement. Seules les parties centrales et arrière ont été adaptées et transformées pour accueillir le toit et son mécanisme. Pour limiter les problèmes de rigidité, une cinquantaine de kilos de renforts a été placée aux points névralgiques de la structure. Peugeot précise que le 206 CC en cabriolet se révèle 1/3 plus rigide que le cabriolet 306.

Toit amovible

L'intégration du toit et de son encombrant mécanisme a nécessité une refonte totale de l'arrière de la 206. Très vite, il est apparu qu'il serait impossible de conserver deux vraies places arrière sans allonger la voiture. Tout en demandant aux designers d'incliner au maximum le pare brise (pour réduire la surface du toit), les techniciens se sont orientés vers des compromis. Compromis au niveau des sièges arrière exigus (ils peuvent accueillir des enfants en bas âge). Compromis encore au niveau du coffre qui voit sa capacité descendre de 410 à 175 dm3 en configuration ouverte. Un tendelet (filet horizontal de protection) délimite le gabarit dévolu au toit replié dans la partie supérieure du coffre. Doté d'un contact électrique, il interdit l'ouverture du toit lorsqu'il n'est pas en place.

Presque entièrement automatisé, le toit escamotable fait appel à un système électrohydraulique. Ce dernier gère ses différentes séquences d'ouverture et de fermeture ainsi que celles de la tablette et du volet supérieur du coffre. Cinq vérins alimentés par une centrale hydraulique travaillent en cohérence pour assurer une continuité du mouvement. L'opération requiert une seule intervention manuelle (pour verrouiller ou déverrouiller le toit aux extrémités de la traverse supérieure du pare-brise). Une manipulation moins aisée à droite qu'à gauche lorsque le conducteur est seul à bord.

Moteur

Peugeot a choisi comme base son nouveau 1600 cm3 16 soupapes développant 110 chevaux. Un moteur tonique mais qui doit s'accommoder d'un supplément de poids d'environ 100 kilos (par rapport à la berline) lié aux différents renforts de structure et à la présence du mécanisme du toit. Suffisant aux allures touristiques, il pourra décevoir les amateurs de sensations sportives. A noter que seul ce 1600 cm3 peut être associé à une boite automatique.

Plus souple, plus dynamique à bas régime et émettant une sonorité agréable, le 2 litres de 138 ch autorise des grandes étapes sans fatigue mais aussi des randonnées sur des tracés sélectifs sans constamment changer de rapport. Revers de la médaille, il est aussi plus bruyant et moins économique en carburant.

Equipements

Les différentes versions de la 206 CC bénéficient en commun de la direction assistée, des vitres et rétros dégivrant à commande électrique, de la fermeture centralisée des portes avec plip HF, des quatre airbags frontaux et latéraux, des sièges " sport " à mémoire (réglable en hauteur pour celui du conducteur), l'autoradio RDS avec lecteur de CD en façade et rappel des commandes au volant. Outre la climatisation régulée, la 206 CC 2 litres reçoit en série le pack " Sport " incluant le volant et le soufflet de levier de vitesses en cuir, les cadrans blancs à aiguilles rouges et des touches d'aluminium (pédalier, seuils de portes et pommeau de levier de vitesses). Un pack vendu seulement 150 € en option sur la 206 CC 1600 cm3.

A l'extérieur, la 2 litres est identifiable par sa sortie d'échappement ovale en inox et ses roues en alliage léger. Le Wind-top (filet de protection contre les courants d'air) qui devrait figurer sur les équipements de série sera disponible en accessoire au prix de 290 €.

PEUGEOT 206 CC PEUGEOT 206 CC

Sur la route

Leste, dynamique et vivante, la 206 CC reprend l'essentiel des points forts de la berline dont elle dérive. A savoir le comportement routier, l'amortissement, le freinage, la direction et surtout le confort qui reste au dessus de la moyenne. En renforçant la structure (mais pas trop), Peugeot a trouvé un compromis qui permet à la 206 CC d'offrir un grand agrément de conduite en cabriolet. On regrettera seulement un manque de précision du train avant lorsqu'on augmente la cadence et une légère dégradation des performances par rapport à la berline. Enfin les techniciens devront améliorer l'insonorisation moteur et réduire les bruits de roulements.

À retenir

Plus petite que ses concurrentes et un peu dépassée, la 206 CC n'en perd pas moins le mérite d'avoir été pionière en matière de toit rigide escamotable à des prix très attractifs. Elle offre un confort de suspension intéressant mais son moteur moins puissant la rend moins amusante à conduire. Les passagers arrière en revanche bénéficient d'un peu moins de place qu'installés à l'arrière des voitures concurrentes.
Les chiffres
Prix 2000 : 21 300 €

Autres articles pouvant vous intéresser

PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP
PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP

La 308 GTi a reçu un filtre à particules pour se conformer aux nouvelles...

PEUGEOT 508 SW PureTech 180 EAT8 GT Line
PEUGEOT 508 SW PureTech 180 EAT8 GT Line

Dans un segment dominé par le conformisme, le nouveau break Peugeot impose un...

PEUGEOT 508 (II) 2.0 BlueHDi 160 ch Allure EAT8
PEUGEOT 508 (II) 2.0 BlueHDi 160 ch Allure EAT8

Désormais largement dominé par les marques premium, le marché des berlines...

Tous les essais PEUGEOT
SEAT Leon Cupra R ST
SEAT Leon Cupra R ST

Avant de tirer sa révérence, l'actuelle Seat Leon se décline dans une ultime...

PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP
PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP

La 308 GTi a reçu un filtre à particules pour se conformer aux nouvelles...

LAMBORGHINI Urus
LAMBORGHINI Urus

Près de 25 ans après la disparition du LM002, Lamborghini revient sur le...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires