< retour

Essai MERCEDES GL 420 CDI

Jean-François Destin le 27/04/2007

Plus imposant, plus puissant mais toujours aussi luxueux, le Mercedes GL est aussi un baroudeur très efficace.

Voir la vidéo en HD

Présentation

Plus imposant, plus puissant mais toujours aussi luxueux : chez Mercedes on ne lésine pas sur les moyens dès qu'il s'agit de satisfaire le marché américain. Malgré l'évolution majeure du 4X4 ML en 2005, il fallait, pour la terre des grands espaces, un modèle XXL de très haut de gamme exploitant les généreux V6 et V8 maison. Ainsi est apparu le GL au Salon de Détroit 2006. Près de 5.10m de long (pour 1.92m de large et 1.84m de haut) et jusqu'à 2475 kilos sur la bascule : le grand frère du ML dont il reprend nombre de composants et même le « look» général entend régner pour un moment sur la catégorie. Vendu avec deux V8 essence de 340 et 388 chevaux, il a été proposé en Europe avec un 6 cylindres CDI diesel de 224 chevaux et depuis peu dans une version V8 420 CDI de 306 chevaux qui a fait l'objet de notre essai.

Capable de transporter jusqu'à 7 personnes grâce à deux sièges d'appoint à rabattage électrique, le GL affiche une double personnalité. Celle d'une spacieuse berline de haut de gamme très confortable et cette d'un 4X4 aux performances insoupçonnées. Dans le premier cas, Mercedes joue sur le raffinement (cuir, boiseries précieuses et aluminium) et un confort royal lié à la suspension pneumatique réglable. Dans le second, sur une électronique très évoluée permettant au conducteur de jouer les aventuriers sans quitter son moelleux siège pullman. Encore faut-il oser vautrer la belle carrosserie dans les mares de boues au risque de rester planté jusqu'au châssis ! Après avoir fait un chèque de 86.800 €, l'acheteur pourra, à juste titre, hésiter.

Voir plus de photos

Design

Contrairement aux apparences, le Mercedes GL ne remplace pas le vénérable Classe G produit avec succès depuis …1979. Indéracinable, ce dernier, véritable icône parmi les 4X4 de franchissement poursuit sa carrière et le GL, infiniment plus moderne et polyvalent complète par le haut la gamme ML. Les designers n'ont pas cherché à différencier le Mercedes GL du ML, la face avant étant pratiquement identique. Les petites différences concernent les grilles sur les entrées d'air et les lames de la calandre. De profil, impossible de les confondre, le GL dépassant les 5 mètres montrant toute sa majesté. Presque vertical, l'arrière reste élégant mais à l'ouverture du grand hayon, on s'aperçoit que le seuil de chargement des bagages est assez haut, vu l'importance du bouclier arrière.

Habitacle

Là encore, Mercedes a réalisé des économies d'échelle en reprenant la planche de bord du ML. Luxe et raffinement sont au rendez-vous à partir, entre autres, d'un aluminium poli que l'on retrouve autour des affûts de compteurs, sur les cerclages de buses d'entré d'air et le long des barres d'appui renforçant la rigidité de chaque côté de la console centrale. Une console centrale débarrassée de la commande de boite plantée derrière le volant. Avec un peu d'habitude on s'y fait rapidement. Du coup, entre les deux sièges ont été rassemblés plusieurs rangements pratiques et notamment sous le large accoudoir. Dans un véhicule aussi volumineux, le constructeur a bien entendu prévu d'accueillir jusqu'à 7 personnes. Les 5.10m permettent l'installation en option (1600 €) de deux sièges supplémentaires en troisième rangée à l'extrême arrière. Des sièges étonnamment confortables et dont le redressement est commandé électriquement ! Encore faut-il y accéder, ce qui n'est pas vraiment facile.

Les fauteuils « multi-contours » et chauffants s'avèrent d'un grand confort, les commandes électriques activant des coussins gonflables. A noter encore que les occupants de la deuxième rangée héritent d'un tableau de commande de chauffage/ventilation séparé. Lumineux, très spacieux et offrant une vision panoramique en raison d'assises surélevées, l'habitacle hérite d'un toit vitré arrière. Enfin, une caméra de recul est proposée en option à 550 € pour faciliter les manœuvres de stationnement. Pas inutile avec un gabarit pareil.

Châssis

Le Mercedes GL partage la même plate-forme que le ML et le Classe R. Les liaisons au sol font appel à des leviers triangulés transversaux double à l'avant et un essieu à 4 bras à l'arrière mais compte tenu du gabarit et d'un poids supérieur de près de 400 kg à celui du ML, le Mercedes GL reçoit en série une suspension pneumatique réglable sur trois modes : « confort », « normal » ou « sport ». Les deux premiers assurent un confort de roulage sur route appréciable, le mode sport s'avérant nécessaire pour le cas rarissime où vous souhaiteriez rouler à forte cadence sur un tracé sinueux. En tout terrain, cette suspension pneumatique se révèle déterminante car elle permet d'augmenter la garde au sol de 307 mm. Ce qui nous a permis de franchir des buttes impressionnantes sur l'aire 4X4 de la Ferté Saint Aubin. Sans supplément, le Mercedes GL est assorti du pack « off road » comprenant des différentiels central et arrière avec blocage 100% et une gamme courte de rapports. Cet arsenal géré par l'électronique travaille en parfaite cohérence avec la transmission intégrale permanente 4 Matic répartissant le couple à part égale sur les deux essieux.

Moteur

Passons sur les versions V8 GL 450 et GL 500 (340 et 388 chevaux) très demandées aux Etats-Unis pour nous attarder sur les excellentes propositions diesel. Jusqu'ici équipé du 6 cylindres 3l de 224 chevaux, le Mercedes GL a hérité récemment du V8 CDI de 306 chevaux avec un couple phénoménal de 700 Nm atteint entre 2000 et 2600 tours/m. On comprend le tour de force en constatant que le V8 essence n'affiche que 530 Nm et seulement à partir de 2800 tours/m. Moderne, compact et léger, ce V8 hérite d'une culasse à 24 soupapes et d'une injection « common rail » de dernière génération. Sa souplesse, sa linéarité, ses montées en régime musclées sont appréciables sur la route et en utilisation tous chemins grâce à la boite automatique 7G Tronic. En regard du poids du Mercedes GL, le V8 420 CDI s'impose par rapport au 320 CDI mais il faut s'attendre à une consommation nettement supérieure (11,6l contre 9,8l en cycle mixte).

Sur la route

Le Mercedes GL impressionne par sa taille, son imposante carrure et son luxe de berline. Il nous a fallu de l'audace pour oser l'essayer sur le parcours 4X4 de La ferté Saint Aubin fréquenté plus souvent par les 4X4 de franchissement purs et durs. Un apprentissage est aussi nécessaire pour trouver les réglages électroniques propres à chaque obstacle. Clairement intégrés à la planche de bord, les interrupteurs assortis de dessins explicites permettent par simples pressions du doigt de faire varier la hauteur de caisse, d'enclencher les différentiels et aussi de basculer la boite sur la gamme courte. Notre Mercedes GL étant équipé de pneus de route, plusieurs tentatives ont été nécessaires pour le hisser au sommet des buttes en terre. Le 4X4 Mercedes affiche en tous cas d'étonnantes dispositions pour franchir des gués de 600 mm, attaquer des pentes de 45° et résister à des dévers de 35° sans risquer de se retrouver sur le toit. Si nous sommes restés plantés dans une marre de boue, c'était par méconnaissance des lieux et aucun 4X4, pas même un Hummer, n'aurait réussi à traverser. Jouant avec un filet de gaz et une boite 7G Tronic d'une grande docilité, la transmission 4Matic a su par ailleurs ne jamais interrompre notre progression. Un grand bravo aux ingénieurs responsables des paramétrages de l'électronique.

Mais c'est sur la route qu'il convient de porter un jugement de valeur sur un GL. On retrouve l'agrément de pilotage du ML au travers cette fois d'une tenue de route à la carte. Toujours grâce à la suspension pneumatique, deux modes (confort et normal) conviendront pour les longues étapes tandis que la position « sport » permet de juguler les légers mouvements de caisse et de ne pas ressentir le poids. Attention toutefois à ne pas vous montrer trop enthousiaste à l'entrée d'une courbe sous peine d'une amorce de sous-virage. Sans parler d'un confort qui aura forcément tendance à se dégrader. Avec son gabarit de déménageur, le Mercedes GL devient sur autoroute un formidable salon roulant, l'insonorisation traitant avec efficacité bruits mécaniques et aérodynamiques. Même à vitesse élevée. En ville, il faudra composer avec les dimensions hors tout mais la direction bien assistée facilite les manœuvres.

À retenir

Le Mercedes GL s'installe au sommet des SUV 4X4 par sa polyvalence qui le rend souverain sur le bitume et très efficace sur pistes. Il recèle une électronique sophistiquée et parvient à rester agile. Seul le Range Rover pourrait lui donner une réplique si son poids ne s'était pas envolé. Reste que si vous n'avez pas réellement besoin de 7 places, le récent Mercedes ML vous offrira presque autant de satisfactions en économisant presque 18.000 € !
points fortsSilhouette, espace habitable 7 places, rendement moteur, comportement routier, confort, aptitudes en "off road", qualité de fabrication, suspension pneumatique réglable, équipements.
points faiblesconsommation en ville, prix élevé.
16.3

20
Les chiffres
Prix 2006 : 86 800 €
Puissance : 306 ch
0 à 100km/h : 7.6s
Conso mixte : 11.6l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 16/20
Sécurité active et passive : 17/20
Confort et vie à bord : 18/20
Budget : 15/20

Autres articles pouvant vous intéresser

MERCEDES CLS 450 4Matic Coupé AMG Line+
MERCEDES CLS 450 4Matic Coupé AMG Line+

Elle a inventé la formule à succès du coupé à quatre portes. Mais loin de...

MERCEDES AMG Classe E 63 S 4Matic+
MERCEDES AMG Classe E 63 S 4Matic+

À ma gauche, l'une des berlines les plus performantes jamais conçues par AMG....

MERCEDES AMG GT C Roadster
MERCEDES AMG GT C Roadster

AMG décline désormais son coupé GT en version découvrable. Mais attention :...

Tous les essais MERCEDES
ASTON MARTIN DB11 V8
ASTON MARTIN DB11 V8

Tout juste commercialisée, la sublime Aston Martin DB11 s'offre une nouvelle...

ALFA ROMEO Stelvio 2.9 V6 AT8 Q4 Quadrifoglio
ALFA ROMEO Stelvio 2.9 V6 AT8 Q4 Quadrifoglio

Non content d'afficher des performances de supercar, le nouvel Alfa Romeo...

LAND ROVER Range Rover P400e Autobiography
LAND ROVER Range Rover P400e Autobiography

Le Range Rover s'offre un lifting et se décline désormais dans une version...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de jacknat
jacknat a dit le 14-10-2012 à 12:11
j'ai un GL 420 il a une galette.
avatar de nanan
nanan a dit le 11-09-2012 à 18:46
Il semblerait que le mercedes gl 420 ou 320 cdi, ne dispose pas de roue de secours. Est-réel?