Essai MASERATI Levante Trofeo

Julien Marcos le 21/10/2019

Les SUV sportifs sont légion et il n'est pas toujours facile de faire son choix. Le Maserati Levante Trofeo propose une approche plus exotique, avec un caractère inédit sur le segment, que l'on doit beaucoup à son magnifique V8 travaillé par Ferrari.

Un SUV qui chante juste

A l'instar de ses - nombreux - concurrents, Maserati s'est donc convaincu de commercialiser un SUV. Lancé en 2016, le Levante doit faire face à des poids lourds sur son segment (au propre, comme au figuré), mais réalise une carrière honorable grâce à sa gamme étoffée (V6 essence de 350 et 430 ch ; V6 Diesel de 250 et 275 ch). Face à l'artillerie allemande (Porsche Cayenne Turbo Coupé, BMW X5 M, Mercedes AMG GLE 63...), il lui fallait pourtant passer à la vitesse supérieure. Et rien de tel que d'avoir dans le même groupe, un voisin du nom de Ferrari !

Voir plus de photos

On reprend le même et on l'améliore

C'est donc une vieille connaissance, à savoir le V8 3.8 à double turbo issu de la Maserati Quattroporte GTS qui a été remis sur le métier pour lui insuffler encore davantage de caractère. Arbre à cames, pistons, culasses, les gens de Ferrari n'ont pas fait les choses à moitié, et ont réussi à tirer 580 ch et 729 Nm de couple de cette mécanique. A noter qu'un Levante GTS plus « bourgeois » partage aussi cette mécanique avec une puissance moindre (530 ch), mais une valeur de couple identique. Le démarrage du Maserati Levante Trofeo nous réconcilie avec les voitures modernes. Heureusement que certains constructeurs résistent avec des produits mélodieux. Sans prendre trop de risques, nous jugeons la sonorité du Levante Trofeo comme la plus enivrante du segment. Relativement discrète en mode « normale », elle se fait grondante et lyrique en mode Corsa (une spécificité du modèle). Et il n'y a pas que la musique qui donne des frissons. Les accélérations qui vous collent au siège (0 à 100 km/h en 4,1 s) et les montées en régime à l'ancienne font de ce Maserati-là, un modèle attachant.

Efficace, mais pas le plus efficace

Bien évidemment, la masse conséquente (2170 kg sur la balance) et la direction manquant de feeling en conduite très sportive nous rappellent que nous sommes bien à bord d'un SUV, mais avec sa garde au sol réduite et son comportement typé propulsion en mode Corsa, le Levante Trofeo offre un plaisir de conduire réel et plus authentique que chez les concurrents. En conduite de tous les jours, et malgré les roues de 22 pouces, le Maserati Levante Trofeo sait se montrer relativement confortable sur les ornières. Oubliez en revanche toute velléité hors des sentiers battus, ce n'est pas sa tasse de thé. Esthétiquement, distinguer un Levante « classique » d'un Trofeo n'est pas évident. Ce dernier se distingue néanmoins par son petit logo sur le montant arrière, par ses ouïes de refroidissement sur le long capot et par ses inserts de carbone, en particulier autour des quatre sorties d'échappement.

Un habitacle accueillant

L'habitacle offre un charme typiquement italien. Si certains commodos respirent la grande série et que la planche de bord n'est pas la plus moderne qui soit, les matériaux choisis sont très chaleureux. Mention spéciale pour la superbe sellerie cuir pleine fleur de notre exemplaire, et bien évidemment la pendule centrale. Contre toute attente, le Maserati Levante Trofeo a une véritable fibre familiale. Si l'on excepte la 5ème place toujours sacrifiée, le SUV italien est habitable, et son coffre revendique 580 litres de volume utile. Sans être équipé des derniers raffinements technologiques, comme les quatre roues directrices du Cayenne Coupé, le Maserati Levante Trofeo présente une dotation assez riche : peinture métallisée, cuir pleine fleur, GPS, système audio Harman Kardon... pour un tarif tout de même assez salé - 158 000 € -, à comparer aux 149 217 € réclamés pour un Porsche Cayenne Coupé Turbo.

À retenir

Le Maserati Levante Trofeo n'est ni le SUV le plus performant, ni le plus habitable, ni le mieux équipé. Mais il est sans doute celui qui procure le plus de plaisir de conduire grâce à son formidable V8. Et c'est déjà beaucoup !
points fortsMoteur époustouflant, sonorité magique, confort sauvegardé
points faiblesMasse élevée, direction trop assistée, détails de finition
15.1

20
Les chiffres
Prix 2019 : 158000 €
Puissance : 580 ch
0 à 100km/h : 4.1s
Conso mixte : 13.3l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 17/20
Sécurité active et passive : 17/20
Confort et vie à bord : 15/20
Budget : 11/20

Autres articles pouvant vous intéresser

MASERATI Levante S
MASERATI Levante S

Maserati a mis à jour sa gamme, et notamment le pourtant tout jeune SUV...

MASERATI Levante S
MASERATI Levante S

Le tabou est brisé depuis longtemps et, un à un, les constructeurs premium...

MASERATI Ghibli SQ4
MASERATI Ghibli SQ4

Depuis sa présentation en 2013, la « petite » Maserati a évolué par toutes...

Tous les essais MASERATI
JAGUAR XE SV Project 8
JAGUAR XE SV Project 8

Les opérations spéciales de Jaguar n'auront jamais aussi bien porté leur nom...

ASTON MARTIN V8 Vantage AMR
ASTON MARTIN V8 Vantage AMR

Dès le lancement de la nouvelle V8 Vantage, Aston Martin avait assuré qu'une...

DS 3 Crossback E-Tense Performance Line+
DS 3 Crossback E-Tense Performance Line+

DS se lance dans le 100 % électrique avec ce DS 3 Crossback E-Tense, un SUV...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires