Essai LAND ROVER Range Rover Evoque

Jean-François Destin le 28/08/2011

Dérivé du concept-car LRX de 2008, le Range Evoque et ses 4.35m est le plus petit modèle jamais produit par Land Rover. Il invente la catégorie des crossover-coupé "premium" tout en se montrant aussi performant sur la route qu'en "off-road".

Voir la vidéo en HD

Présentation

En caricaturant, on pourrait assimiler le Range Evoque à une petit Range Rover aplati. Une compression verticale réduisant au minimum la surface vitrée, la calandre et les phares. Une magnifique extravagance de salon que Land Rover a eu l'audace d'industrialiser presque tel quel. Limiter la hauteur du baby Range à 1.60m tout en lui offrant une garde au sol de 21 cm nécessaire au "tout terrain" aurait pu avoir de fâcheuses conséquences sur l'habitabilité arrière. Il n'en est rien grâce à des astuces d'architecture au niveau du soubassement. En revanche, le conducteur devra composer avec une visibilité périphérique médiocre.

Comme en témoigne notre essai au Pays de Galles, rien n'a vraiment été sacrifié à un design véritablement époustouflant. Le Range Evoque offre sur route un comportement de berline sportive et en "off road" des aptitudes dignes de l'ADN de la marque. Pour améliorer un confort très moyen, il faudra avoir recours en option à l'amortissement piloté "Magnetic Ride" de dernière génération. En revanche, saluons sans réserve la nouvelle direction à assistance électrique. Doté d'une transmission intégrale très sophistiquée, et du coup assez lourd (jusqu'à 1715 kg), le Range Evoque abrite des 4 cylindres puissants. En diesel, le 2.2l délivre 150 ou 190 chevaux, le 2l essence de notre Si4 d'essai bénéficiant de 240 chevaux (217 km/h et le 0 à 100 km/h en 7,6s). Proposé en 3 et 5 portes, en 2 ou 4 roues motrices et avec boite mécanique ou automatique, le Land Rover Evoque est vendu selon la finition entre 32.900 et 49.700 €. Notre Si4 Dynamic coûte 48.900 €.

Voir plus de photos

Design extérieur et intérieur

Racé et à la fois sportif et élégant, le Range Evoque affiche un design unique. Il fallait oser associer une caisse à la ceinture élevée et un pavillon flottant au dessus d'une très faible surface vitrée. Une facétie réservée aux show-cars de salons que la marque anglaise a osé industrialiser. A l'avant, son appartenance à la famille est évidente au travers de la grille de calandre perforée à deux barres. C'est moins évident au niveau des phares qui abandonnent le contour rectangulaire au profit d'un dessin subtil rejoignant le haut des passages de roues. A noter aussi le sabot de protection ceinturé d'aluminium et de généreuses entrées d'air traversées par les anti-brouillard. De profil, on ne peut qu'admirer la finesse aérodynamique de la silhouette (CX de 0,35 !) et surtout la chute arrière d'un pavillon agrémenté d'un becquet sous lequel est dissimulé l'essuie-glace. Admirable, la poupe reçoit un diffuseur remontant haut vers la base du petit hayon. Enfin, la réussite esthétique de l'Evoque vient du delta de ses proportions (L :4.35m, l.1.96m, h.1.63m).

Accueillant sauf en hauteur sous pavillon, l'habitacle s'apparente à un écrin de bijoutier. Si l'architecture et l'agencement des commandes apparaissent classiques, son traitement fait appel à des matériaux d'un luxe authentique. On apprécie l'écran tactile 8 pouces HD (le plus grand de la catégorie) doté de la technologie double vision, la grosse molette de commande de boite auto en alu massif empruntée à Jaguar et des détails insolites comme l'éclairage tactile du plafonnier. Très lisibles, les cadrans cerclés de chrome abritent des aiguilles lumineuses. Parmi les options figurent l'aide au stationnement à partir de 5 caméras (option à 1450 €). Le cuir de la sellerie s'agrémente d'une double couture finie à la main et en base a été choisi un plastique façon tissu de belle facture pour le dessus de la planche de bord. Le client pourra choisir entre 14 ambiances intérieures réparties entre 3 finitions (Pure, Dynamic, Prestige).

Châssis et moteur

L'Evoque revendique la même polyvalence que ses luxueux ainés. A savoir offrir sur la route un comportement de berline et ne jamais renoncer en "off road". Dans le premier cas, les ingénieurs ont optimisé la géométrie de suspension autour d'un centre de gravité plus bas et de grandes largeurs de voies. Ils ont travaillé à partir d'amortisseurs à gaz et sur des berceaux isolés très rigides évitant la remontée de phénomènes vibratoires. Pour le tout terrain l'Evoque adopte en partie les recettes à succès du Range Sport et du Discovery. Outre la hauteur de caisse, les bons angles d'attaque et de fuite et la transmission intégrale de type Haldex, on retrouve le logiciel "Terrain Response". A l'aide d'une commande d'ailleurs assez peu pratique, on fait varier différents paramètres en fonction du terrain (boue, sable, rochers, neige etc…) et progresser là où d'autres véhicules restent plantés. Nous l'avons vérifié lors de tests spectaculaires effectués à Liverpool. Sont présents l'aide au freinage en descente (HDC) et un contrôle du roulis anticipant le possible retournement du véhicule.

Côté moteurs, le choix est mince mais suffisant. Le 2.2L diesel qui sera majoritairement choisi par la clientèle française se décline en 150 ou 190 chevaux. Le 2l essence trône en haut de gamme en offrant 240 chevaux. Ces mécaniques équipent les versions 3 et 5 portes. Le "Stop and Start" n'est disponible que sur les versions à boite manuelle. Pour les réfractaires aux 4 roues motrices et aussi offrir un prix d'accès attractif, Land Rover propose une version traction avant en diesel 150 chevaux en 3 ou 5 portes.

Au volant

Réaliser un véritable essai au Royaume Uni relève de l'exploit. En cause la conduite à gauche avec un volant à droite, l'étroitesse des départementales très piégeuses et le trafic intense des nationales interdisant tout pilotage à cadence élevée. C'est d'autant plus difficile que contrairement à la position dominante offerte généralement par les 4X4, on se sent ici un peu enfoui, les épaules se retrouvant au dessous de la base des vitres. Néanmoins, nous avons pu constater la rigueur de comportement de l'Evoque qui n'a rien à envier à une compacte rapide. Peu ou pas de roulis en courbe et une motricité maximum quel que soit le revêtement. Mais nous l'avons évoqué plus haut, le système d'amortissement piloté "Adaptive Dynamics" à 1240 € s'impose pour améliorer un confort assez ferme lié aussi aux jantes de 18 pouces équipées de gros pneus "contact" de 235/55. La direction ainsi que le freinage méritent une bonne note.

L'essai du 2l essence nous a un peu déçu. On a peine à croire qu'il délivre 240 chevaux. En raison du poids élevé du véhicule, les relances manquent de tranchant alors qu'elles entament une consommation élevée nettement supérieure à 10 litres. La boite automatique ne réagit pas toujours comme on le souhaiterait et pour garder la cadence, le mode "sport" et les palettes derrière le volant s'imposent. En fait, nous avons de loin préféré le diesel 190 chevaux bien plus coupleux à bas régime et tonique à partir de 5000 tours. Il a tout pour plaire y compris la discrétion nécessaire au confort sonore des occupants. Même si les responsables de Range Rover reconnaissent que moins de 5% des acheteurs de l'Evoque oseront jouer les aventuriers, ils étaient fiers de nous montrer les capacités "off road" de l'Evoque. En pianotant sur les touches de réglages du système "Terrain Response", nous avons affronté avec succès des collines pentues boueuses et caillouteuses à souhait et même un tunnel ferroviaire désaffecté chaotique et envahi d'eau desservant le centre de Liverpool. Un itinéraire hors normes se terminant sur des ponts mobiles de l'armée à demi immergés dans des voies d'eaux desservant les docks.

À retenir

Il fallait oser et Range désormais propriété de l'indien Tata l'a fait : l'Evoque fera date dans l'histoire déjà mythique de la marque. Et si l'on en juge par les 1200 commandes déjà enregistrées par la filiale française, la clientèle suit. Mieux, les bordereaux sont à 80% remplis par des gens n'ayant jamais acheté un Range ou un Land. Une grande majorité d'achats coup de cœur suscitée par le spectaculaire design de ce premier crossover 4X4 compact "premium". On lui oppose aujourd'hui l'Audi Q3 et le BMW X1 mais il devra batailler avec le Porsche Cajun attendu en 2013. Une confrontation sur fond d'image et de technologie de pointe que va assumer Land Rover en jouant sur les aptitudes exceptionnelles en tout terrain de l'Evoque et dont ne disposent pas toujours les concurrents. Malgré des prix élitistes, l'Evoque devrait "cartonner" partout dans le monde. Pour preuve, la nouvelle usine d'Halewood près de Liverpool a prévu à terme d'en fabriquer plus de 100.000 unités par an.
points fortsDesign audacieux et réussi, comportement routier, aptitudes en "off road", qualité de fabrication, technologies de pointe, moteurs agréables, insonorisation.
points faiblesPrix, accès à l'arrière (3 portes), confort ferme, visibilité ¾ arrière, poids, consommation (Si4).
14.7

20
Les chiffres
Prix 2011 : 48 900 €
Puissance : 240 ch
0 à 100km/h : 7.6s
Conso mixte : 8.7l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 13/20
Sécurité active et passive : 16/20
Confort et vie à bord : 13/20
Budget : 12/20

Autres articles pouvant vous intéresser

LAND ROVER Range Rover P400e Autobiography
LAND ROVER Range Rover P400e Autobiography

Le Range Rover s'offre un lifting et se décline désormais dans une version...

LAND ROVER Range Rover Velar D240
LAND ROVER Range Rover Velar D240

La gamme Range Rover n'en finit plus de grandir. Dernier rejeton de la...

LAND ROVER Discovery 5 Td6 HSE Luxury
LAND ROVER Discovery 5 Td6 HSE Luxury

Le Land Rover Discovery s'offre une cure de jouvence et modernise sa...

Tous les essais LAND ROVER
BMW M2 Compétition M DKG
BMW M2 Compétition M DKG

La M2 Compétition n'est pas qu'une version un peu plus puissante de la M2 :...

TESLA Model 3 Grande Autonomie
TESLA Model 3 Grande Autonomie

La Model 3 débarque enfin en Europe, à des tarifs débutant à 42 600 €....

TOYOTA Camry Hybrid Lounge
TOYOTA Camry Hybrid Lounge

Hors-jeu les grandes routières généralistes ? Pourtant, 20 ans après avoir,...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar invité
un internaute a dit le 06-10-2012 à 14:35
Jai une si4 la consomation grave , 70 litre autonomie 350km
avatar de flachhh
flachhh a dit le 04-07-2012 à 11:43
bj je cherche l'endroit de numero de chassis range Evoque 2012
avatar de venom
venom a dit le 23-04-2012 à 16:42
Malgrès mon 1m88 et mes 95 kg je n'ai aucune peine a me mettre au volant. La voiture est très large (comme en x5 ou un touareng)et l'habitabilitée et bonne. Je l'ai commandé, vivement Octobre....
avatar invité
un internaute a dit le 19-01-2012 à 17:04
Il est commandé.... Je ne dors plus ;)))
avatar de jmsub
jmsub a dit le 23-11-2011 à 21:30
le look est genial surtout face profil mais je me suis assis au volant...et la mes 186 cm et mes 88kg gachent tout...dommage !!!