Essai BMW X3

Jean-François Destin le 29/11/2010

Le BMW X3 vient de faire peau neuve. Silhouette "relookée", suspension et direction inédites, nouvelle boite auto à 8 rapports et moteurs plus puissants et sobres : BMW a frappé fort.

Voir la vidéo en HD

Présentation

Depuis le 18 novembre 2010, le BMW X3 deuxième génération expose dans les show-rooms une silhouette plus pimentée et sportive, des proportions à la hausse et cache une suspension entièrement repensée. Longtemps seul sur le marché, le BMW X3, pionnier des SUV compacts "premium" lancé en 2003 a rencontré un tel succès (615.000 exemplaires vendus à travers le monde) qu'il s'était contenté de quelques retouches pour continuer sa carrière. Jusqu'en 2008 lorsque, flairant le bon filon, Audi a signé le Q5 et Mercedes le GLK. Deux SUV tout aussi performants mais plus confortables et agréable à conduire que le X3. BMW vient donc de réagir en supprimant quasiment toutes les faiblesses de la 1ère édition. La direction trop démultipliée a fait place à un système Servotronic sans faille et surtout la suspension exagérément ferme a été remplacée par des trains roulants dernier cri intégrant un essieu arrière à 5 bras. Les progrès sont spectaculaires d'autant que BMW, fidèle à son habitude a retravaillé ses moteurs pour les rendre plus performants et sobres.

Ainsi le 4 cylindres 2l turbo diesel de notre X3 d'essai affichait 184 chevaux (+4%) pour une consommation mixte de 5,6l (-14%) et des émissions de CO2 sans malus de 147 grammes (-15%). Des données validées par les 10,8l consommés pendant nos essais intensifs sur routes et pistes et en off road. Le résultat de l'EfficientDynamics et notamment du Stop/Start de série. Le BMW X3 2010 est également disponible au lancement avec un 6 cylindres essence de 306 chevaux. D'autres moteurs arriveront notamment un 3l diesel de 258 chevaux en 2011 et une version hybride en 2013. Les prix varient de 41.300 € à 61.250 €.

Voir plus de photos

Design extérieur et intérieur

La silhouette du BMW X3 n'ayant pas vraiment vieilli, les designers ont gardé le même concept tout en augmentant légèrement le gabarit. Porté à 4.57m pour 1.88m de large et 1.66m de haut, le X3 avait pour double objectif de se repositionner entre le X1 et le X5 et d'offrir un peu plus d'espace intérieur à l'arrière. Pari non tenu pour les occupants, même si l'espace pour les jambes s'est amélioré. En revanche, le coffre progresse (550 à 1600 dm3) et devient plus fonctionnel. Extérieurement, le nouveau BMW X3 se repère au dessin du capot, aux naseaux de la calandre tendue vers l'avant, aux antibrouillard excentrés et à une jupe avant entièrement peinte. Plus inspiré, l'arrière a droit à de nouveaux feux et surtout à des passages de routes sortant du profil afin d'affirmer la sportivité de la voiture.

L'habitacle qui progresse plus en choix des matériaux qu'en assemblage hérite d'une console centrale orientée vers le conducteur et d'un large écran de navigation/infos bien intégré sous la planche de bord. Comme de coutume, le cuir s'allie à l'aluminium brossé et au bois pour offrir une ambiance riche et cosy - ce qui manquait sur l'ancien modèle. A noter aussi l'effort de BMW pour agrandir les rangements notamment dans les contreportes.

Châssis et moteur

Malgré ses nouvelles dimensions, le nouveau BMW X3 n'a pas pris de poids et reste en dessous de 1800 kg. L'empattement s'est allongé, les voies aussi surtout à l'arrière et l'ensemble du châssis a gagné en rigidité tout en améliorant son empreinte au sol. Les trains roulants (double bras à l'avant et essieu à 5 bras à l'arrière) assurent cette fois un excellent amortissement et surtout un confort de berline. Inutile d'opter pour la suspension pilotée vendue 1200 € même si BMW ne manque pas de préciser que le X3 est le premier de la famille à en bénéficier. L'ancienne direction très critiquable a été remplacée par un système Servotronic électromécanique (une première chez BMW) offrant précision, sensations et maniabilité en ville. Une direction sportive à assistance variable est au programme des options.

Côté transmission, on retrouve les bienfaits d'un système xDrive encore optimisé. Incontestablement, il fait toujours référence dans le marché des SUV par sa rapidité d'adaptation aux terrains et aux amorces de patinage. Deux moteurs sont proposés au lancement : le 4 cylindres 2 litres turbo à géométrie d'admission variable. Il délivre une incroyable puissance de 184 chevaux grâce entre autres aux injecteurs piezo-électriques pulvérisant à 1800 bars. En essence on trouve le 6 cylindres 3l double turbo de 306 chevaux. Enfin, saluons l'arrivée sur le X3 de la nouvelle boite automatique à 8 rapports. En série sur le xDrive35i, elle est proposée en option sur la version de base 2l diesel, un équipement inédit parmi la concurrence.

Sur la route

La direction et la suspension font partie des paramètres les plus déterminants pour juger de l'agrément de conduite d'une voiture. Et c'était pour l'ancien X3 précisément ses deux talons d'Achille. On était donc impatients de découvrir ces deux évolutions majeures, la lecture de la fiche technique augurant d'une solution radicale. La dégradation des routes marocaines aidant, il nous a fallu à peine quelques kilomètres pour apprécier l'amortissement et la rigueur du comportement routier.

De même, la direction est devenue directe mais sans pesanteur, le guidage du train avant s'effectuant naturellement et sans effort. Beaucoup plus homogène que le modèle précédent, le nouveau X3 s'apparente à une bonne berline de milieu de gamme, sa transmission intégrale et ses aptitudes en off-road lui offrant une polyvalence d'utilisation rare. Tranchant nettement avec le X1 et se rapprochant de l'agrément d'un X5, le BMW X3 constitue aujourd'hui la bonne mesure du SUV "premium".

À retenir

La coûteuse remise à niveau entreprise sur le X3 va permettre une remontée spectaculaire des ventes un temps contrariées par l'Audi Q5 et le Mercedes GLK. Construit aux Etats-Unis (et non plus en Autriche) aux côtés des X5 et X6, le X3 va facilement retrouver sa place de leader. En pointe au niveau du rendement des moteurs et de la consommation, BMW ajoute désormais le confort sans oublier l'efficacité du système xDrive. Désormais, tous les segments sont couverts par la gamme X depuis le X1 jusqu'à l'élitiste X6.
points fortsSilhouette, confort de suspension, direction, rendement et sobriété moteurs, boite automatique, comportement en offroad, qualité de fabrication.
points faiblesFinition intérieure encore perfectible, places arrière encore mesurées, prix.
14.3

20
Les chiffres
Prix 2010 : 48 500 €
Puissance : 184 ch
0 à 100km/h : 8.5s
Conso mixte : 5.6l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 15/20
Sécurité active et passive : 15/20
Confort et vie à bord : 13/20
Budget : 13/20

Autres articles pouvant vous intéresser

BMW X3 xDrive30d
BMW X3 xDrive30d

Avec plus de 1,5 million d'exemplaires vendus depuis 2003, le X3 est devenu...

BMW X3 3.0sd
BMW X3 3.0sd

Le nouveau BMW X3 bénéficie de la transmission intégrale la plus performante...

BMW X3
BMW X3

Quatre ans après le X5, BMW récidive avec le BMW X3.Un comportement de...

Tous les essais BMW
MERCEDES AMG GLE 53 4Matic+ Coupé
MERCEDES AMG GLE 53 4Matic+ Coupé

Mercedes renouvelle son grand « SUV coupé » et le décline dans cette inédite...

MERCEDES AMG CLA 35 4Matic Shooting Brake
MERCEDES AMG CLA 35 4Matic Shooting Brake

Le nouveau Mercedes CLA Shooting Brake peaufine son style et sa technologie,...

JAGUAR XE SV Project 8
JAGUAR XE SV Project 8

Les opérations spéciales de Jaguar n'auront jamais aussi bien porté leur nom...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires