Essai BMW 650i Coupé

Vincent Desmonts le 20/05/2015

Après quatre ans d'une carrière discrète dans nos contrées, la BMW Série 6 s'offre une petite mise à jour. Allons faire un tour à bord de la version 650i Coupé !

Voir la vidéo en HD

Une place à part

Depuis son apparition en 1976, la BMW Série 6 a toujours joué un rôle particulier, à mi-chemin entre les coupés sportifs et des modèles GT plus luxueux. Un positionnement confirmé par la réapparition du matricule en 2003 (après 14 ans d'absence), et visiblement plutôt judicieux puisque la génération actuelle, lancée en 2011, a séduit 85 000 clients dans le monde. Essentiellement aux États-Unis, qui absorbent à peu près un tiers de la production, mais aussi au Royaume-Uni ou en Allemagne. En France, en revanche, la BMW Série 6 mène une carrière plus discrète. Il faut dire qu'avec des tarifs démarrant à 87 600 €, il s'agit d'un engin relativement exclusif. Un côté haut de gamme qui se ressent visuellement : la Série 6 « en donne pour son argent », avec un look sportivo-luxueux qui évolue à la marge pour ce très léger restylage. Les phares « full LED » sont désormais de série, les rétroviseurs intègrent des répétiteurs de clignotants, quelques touches de chrome font leur apparition ça et là, tandis que de nouvelles teintes de carrosserie sont disponibles.

Dans l'habitacle, les évolutions sont encore plus subtiles, avec un écran de navigation désormais doté d'une dalle IPS pour une meilleure qualité d'image, tandis que deux packs d'équipements font leur apparition : l'un, baptisé « Design Pure Excellence » (6 100 €), met l'accent sur l'aspect luxueux, l'autre, appelé « Design Pure Experience » (4 550 €), se veut plus sportif. Dans tous les cas, la présentation intérieure est cossue, avec une large console centrale et des sièges épousant bien les formes du corps. L'équipement complet inclut de base la sellerie cuir, l'alerte de franchissement de ligne, la clé mains libres, un système d'info-divertissement avec GPS et jukebox de 20 Go ou encore une chaîne Hi-Fi de 205 watts à 9 haut-parleurs. Les finitions supérieures ajoutent notamment l'habillage en cuir de la planche de bord, qui renforce encore l'aspect luxueux de l'habitacle. Dans le détail, cependant, on notera quelques impairs au niveau des ajustages, comme un couvercle de boîte à gants pas parfaitement aligné. Vu leur étroitesse et leur accès difficile, les places arrière seront à réserver à des enfants. Heureusement, le coffre est spacieux, avec 460 dm³.

Voir plus de photos

Rapide, mais pas sportif

Après quelques tours de roue, on croit deviner pourquoi la BMW Série 6 peine à trouver sa clientèle chez nous : elle le doit à son positionnement « entre deux chaises ». En effet, ce coupé est rapide, mais pas sportif pour autant. Même dans cette version 650i, dotée d'un V8 biturbo de 450 ch, la Série 6 fait patte de velours. Le 0 à 100 km/h a beau être effectué en seulement 4,6 s, un chrono que ne renierait pas un Porsche Cayman GTS, la BMW délivre ses performances avec douceur et quiétude. La boîte automatique à 8 vitesses lisse les changements de rapport, tandis que le V8 gronde en sourdine, à tel point que l'on se surprend à conduire vitres baissées pour mieux profiter du son du nouvel échappement à clapets !

Pour les sensations fortes, autant aller voir ailleurs. En revanche, pour rouler vite dans un confort très élevé, la Série 6 est championne ! Avec ses modes « Comfort » et « Comfort+ », elle cajole ses passagers, tandis que l'insonorisation est parfaite aux allures légales. Et même lorsque l'on adopte des réglages plus affûtés, les suspensions restent suffisamment moelleuses pour ne pas secouer les vertèbres. Une certaine souplesse qui se révèle être un atout en conduite rapide sur routes dégradées, l'auto y restant imperturbable. Elle surprend d'ailleurs avec une agilité que l'on attendait guère d'un engin flirtant avec les deux tonnes en charge : la direction précise et l'équilibre du châssis permettent même de s'amuser sur un parcours montagneux. Sur autoroute allemande, son domaine de prédilection, elle franchit sans donner l'impression de forcer la barre des 200 km/h, jusqu'à sa bride électronique, fixée à 250.

À retenir

Moins sportive qu'une Porsche 911, pas aussi expansive qu'une Maserati GranTurismo, un peu moins feutrée qu'une Mercedes Classe S Coupé, la BMW Série 6 Coupé trace un sillon à part. Performante, confortable et bien équipée, elle s'affiche à un tarif qui n'a finalement rien d'exagéré eu égard aux prestations. Une proposition originale qui mérite d'être redécouverte.
points fortsConfort général, moteur souple, performances, douceur de la boîte, châssis efficace, agilité surprenante, coffre spacieux, rapport prix/équipement.
points faiblesSensations un peu gommées, places arrière exiguës, détails de finition.
15.6

20
Les chiffres
Prix 2015 : 108 000 €
Puissance : 450 ch
0 à 100km/h : 4.6s
Conso mixte : 8.8l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 17/20
Sécurité active et passive : 16/20
Confort et vie à bord : 16/20
Budget : 13/20

Autres articles pouvant vous intéresser

BMW Série 6 Gran Coupé
BMW Série 6 Gran Coupé

Version rallongée du Coupé Série 6 mais pas seulement, le Gran Coupé BMW...

BMW 640i Coupé
BMW 640i Coupé

La troisième génération de BMW Série 6 monte encore en gamme en proposant un...

BMW Série 6 Cabriolet
BMW Série 6 Cabriolet

Somptueusement carrossé, le nouveau cabriolet BMW Série 6 hérite de moteurs...

Tous les essais BMW
PORSCHE Cayenne Coupé Turbo
PORSCHE Cayenne Coupé Turbo

Il lui en a fallu du temps ! Le Porsche Cayenne cède enfin à la mode du coupé...

BMW M135i xDrive (F40)
BMW M135i xDrive (F40)

La BMW Série 1 fait sa révolution. Exit la propulsion et les 6-cylindres, et...

VOLVO S60 T8 Polestar Engineered
VOLVO S60 T8 Polestar Engineered

Hybride rechargeable, la mécanique combinant essence et électricité de la...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de bicquet
bicquet a dit le 28-04-2015 à 17:58
c'est pas mal à 240 euros le cheval teuton !