< retour

Avis CHEVROLET CORVETTE C5 5.7 345ch 50eme Anniversaire coupé 2003

4.6

20

Passez votre chemin

par David01

Les sièges s'affaissent, les cuirs bas de gamme et les glissières prennent du jeu. Des bruits parasites sont le lot quotidien. L'autoradio fait penser à un jouet pour enfant, la commande de climatisation pas mieux, de plus son afficheur disparait. Cela peut se résoudre en ressoudant des composants. Ne parlons pas du vide poche central qui est quasiment inutilisable. Manque de chance le bouton de déverrouillage de la trappe d'essence y est logé!

Bref tout cela nuit au confort d'utilisation.



Au registre fiabilité, la poulie damper peut vous lâcher aux environs de 60 000 km déjà. Et là c'est une autre histoire, il faut tomber le train avant pour procéder à son remplacement. Si vous n'êtes pas en mesure de le faire vous même, bonjour la facture!

Les suspensions pilotées sont généralement à remplacer avant 100 000. Elles coûtent un bras. On peut néanmoins les échanger par des standards couplées à un leurre.

Le joint moteur à tendance à sécher et va fuir avec l'âge. Ici aussi grosse opération en conséquence.

La clim présente aussi quelque faiblesse, mais je pense que cela est surtout du à un manque d'utilisation.

Le module ABS tombe en panne, là attention sur les modèles d'avant 2000 la pièce (qui au passage coûte très cher) n'est plus disponible. Il faut en trouver un d'occasion au prix fort car rare et les vendeurs le savent!

Quelques retours sur les roulements qui sont à remplacer avant 100 000.

Vidange de la boîte auto à faire aux alentours de 80 000 sous peine de la fatiguer prématurément. Ici aussi il s'agit d'une antique 4 vitesses pas très réactive (à cette époque les EU étaient déjà en "steptronic" minimum 5 vitesses). Le pont se vidange également à ce kilométrage en respectant l'huile préconisé (avec additif) sous peine de ruiner les disques de friction.



La peinture vieillie particulièrement mal et craquèle et se fissure, rien de plus normal la fibre qui compose les éléments travaille. Les différents joints ne sont pas mieux lotis, même en les traitants avec du lubrifiant siliconé ne changera rien. Attention aux infiltrations pour les toits targa. Ce dernier s'il est en plexi se fissure.

Faiblesse connue aussi sur les phares "pop up" qui ne s'ouvrent plus. La roue dentée en plastique se casse, il existe un kit de remplacement en aluminium.


Le summum est l'antivol de direction qui peut se bloquer sans prévenir, heureusement à l'arrêt (quelques cas, à vérifier, ont été signalés véhicule roulant!!!!!). Imaginez, vous êtes à 600 km de chez vous. Dépanneuse assurée! Il existe un module (LMC5) qui neutralise ce dernier. Il devient alors très facile à la voler, et je n'ose même pas penser si votre assurance a connaissance de cela.

Mon conseil : Bref je déconseille l'achat de cette auto sauf peut être pour l'originalité du design.

Ce véhicule : Je l'ai possédé
Période d'utilisation : moins d'un an
Fréquence d'utilisation : occasionnelle
Utilisation : Circuit - Compétition / Routier et autoroutier /

Sensations

 

 

 

 

 

Performance

 

 

 

 

 

Confort

 

 

 

 

 

Habitabilité

 

 

 

 

 

Fiabilité

 

 

 

 

 

Sécurité

 

 

 

 

 

Consommation

 

 

 

 

 

Entretien

 

 

 

 

 

Revente

 

 

 

 

 

signaler un abus

Avez-vous trouvé cet avis utile ? Oui ce commentaire m'a été utile

avis 16/1667

Voir d'autres avis CHEVROLET