WEC : la consécration pour Buemi et Davidson

Samuel Morand le 17/11/2014

Voir plus de photos
Après deux années de domination Audi, Toyota a pris la mesure de ses adversaires en WEC pour accrocher le titre mondial des pilotes avec Anthony Davidson et Sébastien Buemi, sacre qui devrait logiquement s'accompagner dans quinze jours à Sao Paulo du titre constructeurs.

Avec quatre succès enregistrés cette année à Silverstone, Spa-Francorchamps, Fuji et Shanghaï, Sébastien Buemi et Anthony Davidson (associés sur les deux premiers nommés à Nicolas Lapierre) ont réalisé une superbe saison, conclue samedi à Bahreïn par l'obtention d'un premier titre mondial des pilotes. Une couronne acquise dans la douleur (un problème d'alternateur les a empêché de briguer un bon résultat) pour ce duo qui succède au palmarès du WEC aux équipages Tréluyer/Fässler/Lötterer (2012) et Kristensen/McNish/Duval (2013).

« Ce fut une année incroyable », a confié Anthony Davidson. « A titre personnel, c'est la plus grande réussite de ma carrière, c'est donc un grand jour. Je n'ai jamais été Champion du Monde avant ce titre, donc cela signifie beaucoup pour moi et je n'ai toujours pas vraiment réalisé. L'équipe a fait un travail incroyable et nous a donné la voiture la plus rapide. Ce ne fut pas exactement comme nous le voulions pour remporter le titre mais je ne me plains pas. Un grand merci aux mécaniciens aujourd'hui pour avoir remis la voiture en piste, non seulement les gars de la n°8 mais aussi l'équipe de la n°7 qui nous a aidé à repartir. Ce championnat a été un véritable travail d'équipe et je suis très reconnaissant. »

« Je suis vraiment heureux, c'est un sentiment énorme de gagner le Championnat du Monde », a pour sa part expliqué Buemi. « Ce n'est pas la manière que nous souhaitions, mais nous sommes vraiment heureux. Gagner un championnat lorsque l'on est face à Porsche et Audi est une réussite fantastique. Nous avions la voiture pour gagner la course mais je suis heureux que ce soit la #7 qui se soit imposée. Merci à l'équipe car pour gagner un championnat, il faut une super voiture et c'est ce qu'ils nous ont donné.»

La victoire de la TS040 Hybrid n°7 de Sarrazin/Wurz/Conway a Bahreïn a quant à elle permis à Toyota d'engranger de précieux points avant de se présenter sur la finale du championnat disputée à Sao Paulo, au Brésil, le 30 novembre prochain. Avec 40 points d'avance sur Audi, le titre constructeurs tend désormais les bras aux hommes de Yoshiaki Kinoshita.

Fans d'endurance, jouez à notre Motorlegend Pronostics Challenge (MPC)

actu suivante WEC : Toyota s'impose à Bahreïn

Actu précédente
WEC : Toyota s'impose à Bahreïn

actu précédente Les couleurs de la Peugeot 2008 DKR

Actu suivante
Les couleurs de la Peugeot 2008 DKR

Autres articles pouvant vous intéresser

WEC : hommage à Alexander Wurz
WEC : hommage à Alexander Wurz

Le WEC n'a pas manqué de rendre hommage au pilote du Toyota Gazoo Racing ce...

WEC : Alex Wurz termine en beauté
WEC : Alex Wurz termine en beauté

Le Team Toyota Gazoo Racing aura attendu la huitième et dernière manche du...

WEC : Alex Wurz arrête sa carrière
WEC : Alex Wurz arrête sa carrière

Le pilote autrichien Alexander Wurz, 41 ans, a annoncé via son compte twitter...

Toutes les actualités TOYOTA
WEC : Alex Wurz arrête sa carrière
Silverstone Auctions : résultats de la vente Porsche-Ferrari

Trente-quatre modèles Ferrari et autant de modèles Porsche étaient proposés...

WEC : Alex Wurz arrête sa carrière
Goodwood : le calendrier 2020

Alors qu'on dresse encore le bilan du Goodwood Revival 2019, organisé le...

WEC : Alex Wurz arrête sa carrière
Immatriculations d'août 2019 : l'Europe recule

Pour la sixième fois depuis le début de l'année, le marché automobile...

Toutes les actualités

Commentaires