Vente Cornette de Saint Cyr à Paris

Samuel Morand le 13/10/2014

Partagez

réagir

Les enchères organisées à l'Espace Cardin (Paris VIII) par la maison Cornette de Saint Cyr ont en partie tenu leurs promesses, avec notamment la vente d'une exceptionnelle Aston Martin V8 Sportsman.

Sur les 37 véhicules proposés à la vente par Cornette de Saint Cyr, quinze d'entre eux ont trouvé acquéreur dont la pièce phare de cette vente, l'Aston Martin V8 Sportsman « shooting brake ». Cette pièce quasiment unique (deux exemplaires existants) réalisée sur mesure par les services d'Aston Martin en 1996, a changé de propriétaire contre la somme de 354 000 €, soit l'équivalent de son estimation moyenne.

Le podium de cette vente a été complété par une Alfa Romeo Giulietta Spider de 1962 vendue 64 900 € et par une Renault R5 Turbo de 1980 pour laquelle le meilleur enchérisseur a déboursé quelque 59 000 €, soit à peine plus que la somme investie par les nouveaux propriétaires d'une Aston Martin AM V8 Série 3 de 1977 (50 740 €) et d'une Ferrari Dino 308 GT4 de 1974 (41 300 €).

Plusieurs véhicules pourtant attendus n'ont en revanche pas séduit les enchérisseurs présents sur cette vente parisienne. Ainsi la Citroën Traction 11 BL Cabriolet de 1937, la Porsche 356 Speedster 1957 Replica utilisée par Alice Cooper sur sa tournée « Dirty Diamonds » en 2005, ou encore les deux Alpine A110 de 1975 (1600 SC Berlinette) et 1968 (1300 G Berlinette), vont demeurer quelque temps encore dans le garage de leurs propriétaires respectifs.

Partagez

réagir

Dernières actualités ASTON MARTIN

Q by Aston Martin fête ses 10 ans avec la DBR22
Q by Aston Martin fête ses 10 ans avec la DBR22
Repositionnement stratégique et nouvel emblème pour Aston Martin
Repositionnement stratégique et nouvel emblème pour Aston Martin
Tobias Moers démissionne de son poste de CEO d'Aston Martin
Tobias Moers démissionne de son poste de CEO d'Aston Martin
Toutes les actualités ASTON MARTIN

Tags liés

Commentaires