Une prestigieuse Lotus 19 Monte Carlo aux enchères

Samuel Morand le 10/02/2021

Partagez

réagir

Silverstone Auctions va proposer aux enchères plusieurs véhicules de compétition à l'occasion de The Race Retro Live Online Auction, la vente en ligne qu'elle organisera le 27 mars prochain. Parmi ceux-ci figurera notamment une Lotus 19 Monte Carlo de 1960 au volant de laquelle évoluèrent plusieurs pilotes célèbres de l'époque.

Graham Hill, Olivier Gendebien, Innes Ireland ainsi que Jim Clark ont en effet goûté aux joies de la victoire au volant de ce châssis Lotus 19 Monte Carlo, qui fut également le dernier véhicule de compétition piloté par Sir Stirling Moss avant d'annoncer sa retraire de pilote professionnel.

La Lotus 19 Monte Carlo née de l'imagination de Colin Chapman, était animée par un bloc Coventry-Climax 2.5 litres installé en position centrale arrière sous une carrosserie réalisée en fibre de verre. Dix-sept exemplaires de ce modèle ont été assemblés par l'artisan britannique, et développée à partir de juillet 1960 par Stirling Moss, la Lotus 19 Monte Carlo remporta son premier succès en course quelques jours plus tard à Karlskoga, en Suède.

Le châssis #953 proposé à la vente par Silverstone Auctions, lui aussi assemblé en 1960, était équipé à l'origine d'un moteur Coventry Climax 2.5 litres FPF associé à une boîte 5 rapports Type 32 Colotti, mais sa motorisation évolua au fil du temps (passant de 1.5 litre à 2.75 litres).

La première course de ce châssis #953 se déroula en avril 1961 sous les couleurs de British Racing Partnership (BRP), une équipe basée en Grande-Bretagne et dirigée par Alfred Moss et Ken Gregory (le père et le manager de Stirling Moss), qui pour les saisons 1961 et 1962 fut rebaptisée UDT-Laystall Racing (en raison de son sponsor d'alors : United Dominions Trust).

En 1961 Olivier Gendebien (quatre fois vainqueur au Mans, vainqueur des 12 Heures de Sebring et des 1 000 km du Nürburgring) pilota avec succès le châssis #953 au Canada et aux USA en s'imposant dans sa catégorie sur les circuits de Riverside et de Laguna Seca. Puis en 1962 le véhicule s'imposa lors de six des sept épreuves sur lesquelles il fut engagé en Grande-Bretagne : il triompha en effet sur les circuits d'Oulton Park, Goodwood, Aintree, Silverstone et Snetterton aux mains d'Innes Ireland et Graham Hill (ce dernier réussit à cette occasion pour la première fois, à boucler un tour de Snetterton à la vitesse moyenne de 100 mph). Au Canada et aux États-Unis, Masten Gregory complétait ces succès par deux victoires glanées aux Players 200 et à Mosport.

Le parcours en compétition de ce châssis #953 Lotus 19 se poursuivit jusqu'en 1966, mais en avril 1963 il fit partie d'un des évènements majeurs du sport automobile. Innes Ireland s'imposa en effet à son volant lors de l'épreuve de Goodwood, celle-là même lors de laquelle Stirling Moss s'était grièvement blessé l'année précédente. Et c'est sur ce circuit au volant de ce châssis #953, que Moss choisit de tester sa condition physique pour un éventuel retour en compétition. Le champion britannique descendra malheureusement de la voiture avec le verdict que l'on sait : Moss décidait de mettre un terme à sa carrière de pilote professionnel.

En 1966 le châssis #953 fut en grande partie détruit dans l'incendie du bâtiment où il était stocké, et ce n'est qu'en 1996 qu'il a été racheté (en l'état) par un certain Kelvin Jones. Celui-ci décida de l'envoyer pour être restauré, à l'homme qui assembla le châssis en 1960, Ken Nicholls, désormais patron de Nike Cars, une société installée dans le Devon. Après avoir entamé les travaux, celui-ci passa ensuite le relais à Paul Matty en 2009, et il fallut attendre 2012 pour revoir cette Lotus 19 de nouveau en action, à l'occasion d'une célébration de la marque Lotus organisée à Shelsley Walsh.

Le véhicule est aujourd'hui parfaitement opérationnel. Il est proposé à la vente avec un moteur Coventry-Climax 2496cc neuf, développant plus de 240 ch au banc, et prêt à entrer en piste pour sa prochaine course (il est homologué FIA HTP).

Crédit photo : Silverstone Auctions

Partagez

réagir

Dernières actualités LOTUS

Concept Lotus E-R9 : une machine de course pour 2030
Concept Lotus E-R9 : une machine de course pour 2030
Nouvelles Lotus Elise et Exige Final Edition
Nouvelles Lotus Elise et Exige Final Edition
Lotus : investissement et recrutement au programme de 2021
Lotus : investissement et recrutement au programme de 2021
Toutes les actualités LOTUS

Tags liés

Commentaires