La Toyota GT 86 enlèvera le toit

Loïc Bailliard le 05/03/2012

Comment améliorer celle qui nous a déjà convaincu comme étant l'une des meilleurs sportives de l'année ? Facile, en la décapsulant. Bien que la perte du toit amène généralement à un dilemme cornélien entre perte de rigidité et prise d'embonpoint, le passage à l'air libre peut également décupler les sensations tout en participant à abaisser encore le centre de gravité.

Partagez

réagir
Voila pourquoi la confirmation par l'ingénieur en chef de la Toyota GT 86, Tetsuya Tada, que celle-ci bénéficiera d'une version cabriolet est une excellente nouvelle.

Lors de notre essai, nous avions comparé la Toyota à une Mazda MX-5 fermée et plus puissante. Dans cette version découvrable, la GT 86 serait donc une concurrente directe de la petite Mazda. Et si elle parvient à préserver son caractère joueur et ses réactions saines, la Miata aura intérêt à ne pas rater son renouvellement pour lui tenir tête.

Bien qu'aucun calendrier n'ait été dévoilé pour le moment, l'arivée future de la Toyota GT 86 cabriolet devrait donc donner un beau coup de pied dans la fourmilière des petites sportives légères et pas chères. Qualifier cette information d'excellente nouvelle est donc un euphémisme.

Partagez

réagir

Dernières actualités TOYOTA

Toyota GT86 British Green Limited
Toyota GT86 British Green Limited
Toyota GT86 TRD Special Edition
Toyota GT86 TRD Special Edition
Toyota 86 GR Sport : pour le Japon
Toyota 86 GR Sport : pour le Japon
Toutes les actualités TOYOTA

Tags liés

Commentaires

avatar de hedonic
hedonic a dit le 08-03-2012 à 07:55
Aucun intérêt! Le résultat va être décevant c'est quasi sûr... Les déclinaisons cabrio à partir de coupé sont toujours moins bien en terme de comportement routier et de sensations... pour ma part, je l'ai constaté jusqu'à la BMW M3 V8 (dès qu'on veut la bousculer un peu, un sentiment domine : quel ennui comparé au coupé!). L'exercice inverse aurait été plus judiscieux en terme d'architecture... càd partir sur un roadster et le décliner en coupé par la suite... dans ce sens, tout ce qu'on risque c'est d'avoir une bonne surprise lors de la prise en main de la version coupé! ex: BMW Z3 et Z4 roadster et coupé ; Porsche Boxster ; Cayman...et comment le moteur Boxer atmo de 2litres va-t-il assumer ce surpoids?? C'est simple, il ne l'assumera pas... à moins de lui mettre des rapports de boîte ultra court pour compenser son manque de couple.