• NICOLAS HULOT VEUT INTERDIRE LA VENTE DE VOITURES ESSENCE OU DIESEL EN 2040

Nicolas Hulot veut interdire la vente de voitures essence ou diesel en 2040

Motorgreen Vincent Desmonts le 06/07/2017

Le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a annoncé le 06 juillet dernier un grand Plan Climat avec pour objectif "la neutralité carbone à l'horizon 2050". Pour Nicolas Hulot, "les énergies fossiles appartiennent aux 19e et 20e siècles". Bien entendu, ce Plan contient un volet dédié à l'automobile.

Dans un premier temps, le gouvernement mettra en place une "prime à la transition" pour aider les automobilistes à remplacer leurs véhicules non éligibles à la vignette Crit'Air (c'est à dire ceux immatriculés avant 1997). La nouveauté, c'est que cette prime, dont le montant reste inconnu, sera accessible aux acheteurs de véhicules neufs, mais aussi à ceux qui choisissent une voiture d'occasion. Les détails de ce dispositif seront annoncés en janvier 2018.

Autre chantier : la convergence de la fiscalité des carburants. Aujourd'hui encore, malgré un resserrement des taxes entre essence et gazole, ce dernier reste avantagé. Mais Nicolas Hulot l'a annoncé : en 2022, c'en sera fini de l'avantage fiscal du diesel, et les deux carburants seront également taxés.

Mais le gouvernement voit beaucoup plus loin ! Son objectif : "mettre fin à la vente des voitures qui
émettent des gaz à effet de serre d'ici 2040". En clair, à cette date, il serait impossible de commercialiser sur le marché français des véhicules essence ou diesel, fussent-ils hybrides. Seuls auront droit de cité les véhicules électriques ou hydrogène. En espérant que, d'ici là, ils auront fait les progrès technologiques indispensables !
actu suivante Expo: MotorVillage fête la Fiat 500

Actu précédente
Expo: MotorVillage fête la Fiat 500

actu précédente Une Ferrari Daytona ex-Elton John aux enchères

Actu suivante
Une Ferrari Daytona ex-Elton John aux enchères

Autres articles pouvant vous intéresser

Les SUV, l'une des causes majeures d'émissions de CO2 ?

Comme une part croissante d'automobilistes français, vous roulez peut-être en...

Aston Martin DBX : les accessoires

Bien que l'Aston Martin DBX n'ait pas encore été officiellement présenté (ce...

La Ferrari 488 Pista sur le Ring

Le magazine allemand Sport Auto a eu la bonne idée de déposer sur la...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de Racer2015
Racer2015 a dit le 12-07-2017 à 13:49
Cela part d'un bon sentiment si toutefois l'énergie nécessaire n'entraine pas la construction de nouvelles centrales nucléaires!
avatar de zalem
zalem a dit le 08-07-2017 à 15:05
Il est grand de temps d'oublier une vieille technologie du XiXème siècle et enfin entrer dans le XXIeme siècle. Pour l'emploi, il ne faut pas avoir peur, il y a de nombreux métier qui restent à créer.
avatar de hedonism
hedonism a dit le 08-07-2017 à 07:40
On ferme les centrales nucléaires et on plante une éolienne dans le jardin ! On va trouver où le jus pour alimenter tout ça ? Ah oui, on va faire comme les Allemands, en bons écolos revenir au charbon, les pompistes vont être invités à se reconvertir en mineurs de fond ! Vive Nicorat Mulot !
avatar de Airblue
Airblue a dit le 07-07-2017 à 01:52
Avec un tel plan, ça sera l'explosion du chômage assuré comme personne ne l'à imaginé! Un crash de l'emploi jamais connu dans l'histoire de l'humanité! Il n'y aura plus de chauffeur-livreur (fioul, carburant), les travailleurs en raffinerie et sur plate-forme pétrolier, les pompistes, etc.... imaginez les conséquences désastreuse qu'aurait le pays en terme de chômage! Je ne parle même pas des boutiques et des milliers de stations services sur autoroute qui devront fermer! Le bordel quoi! Mais ça, dans ce gouvernement, personne n?a réfléchie à ça! First! En tout cas, pour ma part, je suis totalement contre cette idée grotesque et irréalisable!