• PGO, INTERDIT DE PRODUIRE DES RÉPLIQUES DE 356

PGO, interdit de produire des répliques de 356

le 20/02/2004

La 3ème chambre du tribunal de Grande Instance de Paris vient d'interdire la firme PGO, installée à Saint-Christol-lez-Alès (Gard), de poursuivre la construction de répliques de Porsche 356, créée par Ferry Porsche en 1948.

Partagez

réagir
Cette interdiction demandée par Porsche est motivée par un acte de contrefaçon et de concurrence déloyale. Elle est assortie d'une astreinte de 5000 euros par infraction constatée dans un délai de trois mois. Le tribunal condamne en outre PGO à verser une provision de 100 000 euros à Porsche et nomme un expert pour évaluer le préjudice…

Les deux associés de PGO, Laurent Skrzypczak et Olivier Baudoin sont plus qu'étonnés de cette décision car leur activité était sous licence donc à priori autorisée. En 2003, PGO a produit 37 exemplaires de la 356 et 25 sont prévus pour 2004. Par contre les associés de PGO sont plus sereins quant à l'avenir du Speedster qui a été développé en interne et dont 400 unités sont prévues pour cette année. La firme cévenole qui emploie un peu moins de 80 salariés va faire appel, son avenir en dépend… A suivre.

Partagez

réagir

Dernières actualités PGO

Un moteur BMW pour PGO
Un moteur BMW pour PGO
PGO s'installe à Paris
PGO s'installe à Paris
Porsche perd contre PGO
Porsche perd contre PGO
Toutes les actualités PGO

Commentaires