Peugeot 308 R Hybrid : dopée aux électrons

Motorgreen Vincent Desmonts le 16/04/2015

Voir plus de photos
Une 308 de 500 chevaux ? Peugeot a osé ! Ce n'est pour l'instant qu'un concept-car, mais qui préfigure à la fois les futures hybrides de PSA et la prochaine 308 sportive.

Un moteur thermique et deux machines électriques, un kilomètre départ arrêté en seulement 22 s et des modes de conduite baptisés « Track » et « Hot lap » (tour chrono) : voilà une carte de visite que ne renieraient pas des hypercars comme la McLaren P1 ou la Porsche 918 Spyder. Et pourtant, c'est celle du nouveau concept-car Peugeot présenté au salon de Shanghai, la 308 Hybrid R ! Un prototype très, très méchant, qui a deux objectifs : annoncer le style de la future sportive de la gamme, mais aussi donner quelques indications quant à l'architecture des futures hybrides du groupe PSA. Des hybrides rechargeables qui devraient arriver d'ici 2019, et qui carbureront désormais à l'essence, puisque l'hybride diesel, trop européano-européen, n'a guère les faveurs du patron Carlos Tavares, qui a les yeux rivés sur le marché chinois. La 308 Hybrid R adopte donc un 1.6 THP de 270 ch et deux machines électriques de 115 ch (une par essieu), reliées à une batterie lithium-ion de 3 kW implantée à la place du réservoir d'essence, qui migre pour sa part sous le plancher du coffre. La capacité somme tout modeste de l'accumulateur (trois fois moins qu'une VW Golf GTE) devrait limiter l'autonomie en mode 100 % électrique « ZEV » à une dizaine de kilomètres. Un peu juste !

Mais gageons que d'ici à 2019, cette chaîne cinématique aura progressé. D'autant que, comme vous l'aurez deviné au vu de son look hyper agressif, la Peugeot 308 Hybrid R mise tout sur la performance. En mode « Road », 300 ch et 400 Nm de couple sont disponibles, la machine électrique avant étant désactivée. En « Track », ça devient sérieux, avec 400 ch et 530 Nm, la machine électrique avant venant assister les deux autres moteurs lors des accélérations. Enfin, dans le mode « Hot Lap », c'est la folie furieuse : les trois moteurs fonctionnent à 100 % pour délivrer les 500 ch de puissance maxi, ainsi que... 730 Nm de couple ! Pour gérer cette cavalerie, la 308 Hybrid R adopte des voies élargies de 80 mm, chausse des pneus en 235/35 R 19 et s'offre des freins surdimensionnés. La face avant est entièrement revue, avec une énorme calandre, un bouclier largement ajouré et un capot percé d'ouïes de ventilation. Même topo à l'arrière, avec gros becquet, diffuseur spécifique et teinte gris mat avec une « coupe franche » déjà vue sur la Peugeot 208 GTI 30th.

La future 308 sportive (qui devrait s'appeler GTI et non R) s'inspirera fortement du look agressif de cette Hybrid R, mais fera l'impasse sur les moteurs électriques, ne conservant que le 1.6 THP. Les voies XXL et les ailes bodybuildées ont également peu de chances de franchir le cap de la série. La 308 GTI devrait être présentée d'ici à la fin de l'année, peut-être au salon de Francfort.

Voir plus d'actualités concernant le Salon de Shanghai 2015.

actu suivante Record de vente pour Audi en mars

Actu précédente
Record de vente pour Audi en mars

actu précédente Le Mans : une Viper GTS-R en course

Actu suivante
Le Mans : une Viper GTS-R en course

Autres articles pouvant vous intéresser

Peugeot Sport dévoile la 308TCR
Peugeot Sport dévoile la 308TCR

Peugeot Sport vient de lever le voile sur la nouvelle Peugeot 308TCR,...

La Peugeot 308 GTi fait son show
La Peugeot 308 GTi fait son show

La nouvelle Peugeot 308 GTi, depuis peu disponible dans les concessions du...

Peugeot dévoile sa 308 Racing Cup
Peugeot dévoile sa 308 Racing Cup

Après avoir dévoilé la nouvelle 308 GTi sur le Festival of Speed de Goodwood...

Toutes les actualités PEUGEOT
Peugeot dévoile sa 308 Racing Cup
Jaguar I-Pace: le nouveau Ring Taxi

Les amateurs de sensations soucieux de rouler à bord de véhicules propres,...

Peugeot dévoile sa 308 Racing Cup
Hypercar Ajlani Motors Dragon

Un nouveau constructeur devrait prochainement faire son entrée sur la scène...

Peugeot dévoile sa 308 Racing Cup
Production record pour la Huracan

Alors qu'il avait fallu dix ans à la Lamborghini Gallardo pour atteindre au...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de CarGeek
CarGeek a dit le 17-04-2015 à 16:30
Par contre (histoire de rester positif), ce concept aurait vraiment pu être intéressant dès le moment où PSA y aurait adjoint sa technologie à air comprimé, apparemment tuée dans l'oeuf il y a peu... Et là, on aurait touché un vrai parc automobile potentiel, avec un retour au "light is right". Car excusez-moi si je me trompe, mais l'électrique semble loin d'être l'alternative idéale à l'heure où l'on se bat pour fermer les centrales nucléaires... (et ne me parlez pas des panneaux solaires, qui vont tout doucement commencer à poser des problèmes de recyclage!) Bref, c'est pas en mettant les couleurs dans l'autre sens que Mini que Peugeot va rattraper des couleurs...
avatar de CarGeek
CarGeek a dit le 17-04-2015 à 16:24
Ah non, je ne suis pas Français, et je ne me moque pas. Je suis Belge, et je pleure l'époque où les marques Françaises faisaient de meilleures GTI que l'originale teutonne! De plus, on ne parle pas ici d'innover, mais de suivre le mouvement par rapport à toutes les autres marques qui ont déjà présenté un produit similaire, contrairement à ce que la France a pu imprimer au monde automobile de par le passé! C'est peut-être ce statut d'ancien leader novateur qui paralyse actuellement certaines marques Françaises? Et voir ce placage d'artifices gonflés à la testostérone ne me rassure pas quant à l'avenir de la marque sochalienne... Ce projet est vraiment révélateur du positionnement tâtillon de la marque, qui essaye de faire différent en changeant très peu les ingrédients, histoire de ne pas creuser de gouffre financier.
avatar de Gidel
Gidel a dit le 17-04-2015 à 12:42
Cela continue: il suffit qu'une marque française sorte un produit extra ordinaire et les français se moquent. En France on n'aime pas les gagnants, c'est bien connu: qu'importe le Rafale, le Concorde, le TGV, Renault Champion du Monde, Citroen Champion des Rallyes, tout ça c'est de la M.... Ah, si cette voiture était siglée d'une étoile à 3 branches ce serait admirable. Pauvre France! Zlatan Ibrahimovic a certainement raison, on ne merite pas les gagnants que nous avons. Lui, je le comprends et je suis parfois de son avis. Gidel.
avatar de DB974
DB974 a dit le 16-04-2015 à 21:12
c est quoi cette connerie vous y croyez a 500cv dans une française !!! pour çà il faudrait que leurs dirigeants arretent de se faire payer par les allemands et les autres pour qu ils limitent la puissance maxi ou commence la mini celle de la concurrence. expliquez moi pourquoi une renault ne depasse pas 270cv et qu une nissan peut en avoir beaucoup plus avec svp le meme PDG .......CQFD
avatar de CarGeek
CarGeek a dit le 16-04-2015 à 13:13
Un lundi matin comme les autres, au centre de design: Le chef: "Les gars, cette semaine, on innove: on fait des trucs que personne n'ose faire!" Le designer (un peu frustré de ne pas avoir été engagé chez mini): "Oh oui, oh oui, un bi-ton vertical, c'est carrément anti-dynamique!!" Le stagiaire, qui rêve d'aller dessiner des pare-chocs avant chez Lambo: "Oh oui, oh oui, mettons des grandes ouies à l'arrière, c'est super joli, et peut-être qu'on pourra s'en servir pour refroidir le système hybride!" L'ingénieur, toujours partant pour un nouveau challenge: "Super, moi je vais jouer un peu avec les lois de l'aérodynamique histoire d'amener un peu d'air à tes deux sorties!" Le chef, toujours soucieux de supporter ses créatifs: "Woo, sinon, on les bouche, j'ai déjà fait ça à l'époque sur la 1M..." Le commercial (dépressif, mais il le cache bien): "Génial, les gars, avec ça, on va faire un carton! On va relancer les ventes! (Je vais bieeen, tout va bieeeen...)"