Salon de Francfort 2015

Salon de Francfort 2015


du 17 au 27 septembre 2015 Flux RSS Salon de Francfort 2015

Nouvelle Alfa Romeo Giulia

Samuel Morand le 25/06/2015

C'est dans le cadre de son Musée historique d'Arese, près de Milan, qu'Alfa Romeo a dévoilé sa nouvelle Giulia, un modèle appelé à intégrer le marché des berlines premium en remplacement de l'Alfa Romeo 159.

Cette nouvelle berline dont l'arrivée coïncide avec les 105 ans de la marque au trèfle, conçue à grands renforts de carbone, d'aluminium et de PRFC (plastique renforcé de fibre de carbone), affiche des lignes dynamiques et savamment renouvelées, à l'instar de son logo modernisé par Robilant Associati.

Alfa Romeo a mis en avant son modèle le plus sportif lors de cette présentation officielle, la Giulia Quadrifoglio, équipée notamment de jantes spécifiques, d'un discret aileron carbone, d'un diffuseur et de quatre sorties d'échappement. Cette version propulsion (la transmission intégrale sera également disponible sur la Giulia) est motorisée par un bloc 6 cylindres turbo essence en aluminium de 510 ch développé par Ferrari, qui lui permettra notamment d'abattre le 0 à 100 km/h en 3.9 secondes.

Dotée d'une répartition des masses idéale de 50/50, cette Giulia disposera également d'une suspension sophistiquée (double bras oscillant à l'avant, multilink à l'arrière), d'une direction directe, de la technologie Torque Vectoring, de l'Integrated Brake System ainsi que de l'Active Aero Splitter (gestion de la déportance).

La nouvelle Alfa Romeo Giulia sera présentée en septembre prochain au Salon de Francfort, avant d'intégrer début 2016 le marché français à un prix qui reste à préciser.

Voir plus d'actualités concernant le Salon de Francfort 2015.

actu suivante Bentley Bentayga : nouveau teaser

Actu précédente
Bentley Bentayga : nouveau teaser

actu précédente Goodwood : McLaren fête ses pilotes

Actu suivante
Goodwood : McLaren fête ses pilotes

Autres articles pouvant vous intéresser

Vettel a testé l'Alfa Romeo Giulia QV
Vettel a testé l'Alfa Romeo Giulia QV

Quelques heures après avoir fait vibrer les tifosi lors du Grand Prix...

Premières livraisons pour l'Alfa Romeo Giulia Sport
Premières livraisons pour l'Alfa Romeo Giulia Sport

Les clients français qui ont craqué pour la nouvelle finition Sport proposée...

L'Alfa Romeo Giulia primée à Paris
L'Alfa Romeo Giulia primée à Paris

A l'occasion de la cérémonie de remise des prix du 32ème Festival Automobile...

Toutes les actualités ALFA ROMEO
L'Alfa Romeo Giulia primée à Paris
Goodwood : le calendrier 2020

Alors qu'on dresse encore le bilan du Goodwood Revival 2019, organisé le...

L'Alfa Romeo Giulia primée à Paris
Immatriculations d'août 2019 : l'Europe recule

Pour la sixième fois depuis le début de l'année, le marché automobile...

L'Alfa Romeo Giulia primée à Paris
L'Empereur du Japon a son cabriolet

A l'instar de tous les dirigeants internationaux, l'Empereur du Japon...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de titi1969
titi1969 a dit le 02-07-2015 à 16:25
beaucoup trop d'apendice aérodynamiques, lourde, inélégante, Skipper a raison
avatar de free&easy
free&easy a dit le 30-06-2015 à 19:00
Dessiner une berline 4 portes est un exercice difficile... Les meilleurs constructeurs et bureaux de style nous déçoivent souvent un peu, quand ils en viennent a concevoir ces carrosseries "familiales". Je crois aussi que la réglementation en matière de sécurité leur complique grandement la tache, lorsqu'il s'agit de traiter de la légèreté des formes. Puisqu'il faut toujours comparer un véhicule a ces concurrents du même segment, je trouve que cette Giulia est finalement une assez jolie berline 4 portes. Oui Skipper, l'esprit de la dolce vita, qu'incarnait bien Alfa Romeo avec ses coupés Bertone, et cabriolets spider, joyeux, légers et classieux manquent un peu aujourd'hui. J'ai parfois l'impression que sportivité rime un peu trop souvent avec testostérone et agressivité... mais c'est un autre débat.
avatar de bouboutt
bouboutt a dit le 29-06-2015 à 19:25
je suis assez d'accord avec SKIPPER, l'esprit d'ALFA n'est plus vraiment là ( la ligne est une copie de la série 4 Bmw), mais la tendance générale des constructeur est de copier les allemands qui fabriquent toujours leurs voitures avec la finesse d'un char d'assaut de la seconde guerre (il doit rester du stock de pièces). Malgré tout,belle vitrine technologique qui montre que le constructeur sait encore faire des voitures et surtout des moteurs V6 essence. Après quel intérêt... prix de vente qui stoppera la majorité d'entre nous et des limitations qui ne permettent absolument pas d'exploiter la cavalerie. J'aime les belles mécaniques ( essence)mais je ne serais pas client.
avatar de MichelF
MichelF a dit le 29-06-2015 à 16:22
Franchement, l'avant n'est pas mal, bien dans l'esprit Alfa, l'arrière fait penser à la Maserati GHibli et à la nouvelle Quattroporte (qui a hélas abandonné ses feux originaux pour du tout venant)... Quant au profil, il est clôné sur la BMW série 3, pas inspiré du tout, lourd, pataud... Des créateurs de la Giulietta on étant en droit d'en attendre davantage. Mais la vraie question est plutôt pourquoi mettre un V6 de 510 CV dans une voiture finalement aussi banale, et petite...? Pour l'image? Cela fait 40 ans qu'Alfa Romeo n'est plus dans le créneau des super-sportives! Avec une telle stratégie, Alfa viendra piétiner les plates-bandes de Maserati... La cannibalisation est-elle une bonne idée? J'en doute.
avatar de jipépé
jipépé a dit le 28-06-2015 à 11:36
Inspiration-hélas- évidente : la série 3/4 de BMW... Il faut définitivement oublier "l'âme" des Alfas d'antan ! Pour vendre aujourd'hui il faut faire 'comme les Allemands'....