• CUBA : UN MARCHÉ AUTOMOBILE NEUF EN BERNE

Cuba : un marché automobile neuf en berne

Soufyane Benhammouda le 02/07/2014

A l'aube des années 60, après quelques mois de trouble politico-économique, les Etats-Unis décidaient de mettre en place un embargo sur Cuba. Plus de 50 ans plus tard, l'ile des Caraïbes s'ouvre à nouveau au marché international permettant, entre autres, l'importation de véhicules modernes.

Partagez

réagir
Seulement, après six mois de commercialisation, les chiffres de vente ne sont pas au beau fixe : les Cubains ne se sont offerts que 50 voitures neuves et 4 motos. L'explication : les prix des véhicules seraient tout simplement prohibitifs. Par exemple, la Peugeot 206 est disponible au prix de 91 000 dollars alors qu'une Peugeot 508 réclame un chèque de 263 000 dollars. Le salaire moyen est quant à lui fixé aux alentour des 17 dollars par mois. Inutile de sortir la calculatrice.

Devant cette liberté camouflée, les habitants n'auront d'autres choix que de maintenir en vie leurs antiques autos durant quelques années supplémentaires. Même si elles n'ont plus rien à voir avec l'origine, ces Chevrolet et autre Buick des années 50 font partie du paysage cubain, pour le plus grand plaisir de nos rétines.

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires