• LMS À MONZA : PEUGEOT PASSE, ORECA CASSE

LMS à Monza : Peugeot passe, Oreca casse

le 28/04/2008

Comme promis, le circuit italien de Monza fut le théâtre d'une seconde manche de LMS particulièrement palpitante. Pour la seconde fois, l'Audi de Rockenfeller et Prémat a échoué juste derrière la Peugeot de Sarrazin et Lamy. La troisième place est prise par la Pescarolo numéro 17. Géné et Minassian sur la seconde 908 occupent la 5ème position et la R10 TDI de Capelo et McNish termine 6ème malgré un accident.

Mais la frayeur du week-end fut la sortie de piste incroyablement violente de Stéphane Ortelli. Impossible pour l'heure de savoir ce qui a provoqué la perte de contrôle du prototype. Ortelli n'a tout simplement rien pu faire lorsque la Courage-Oreca s'est "jetée" sur le rail au freinage de la première chicane. Vol plané et tonneaux pour finir encastrer 200 mètres plus loin : c'est un miracle que le pilote ne souffre que d'une fêlure à la cheville. Il est actuellement en observation dans une clinique spécialisée à Monaco.

Ce qu'il reste du châssis de la Courage-Oreca était en route vers l'usine lundi afin de déterminer les causes de l'accident. Et, concernant la suite, l'équipe reste positive. "Nous avons un châssis de réserve déjà complété à 20%, explique-t-on chez Oreca, l'objectif reste donc d'aligner 2 voitures au départ des 24 heures du Mans."

"Veni, Vidi, Vici" : C'est bel et bien en conquérantes que les RS Spyder sont venues à Monza. Elles ont vu le plateau LMP2, et l'ont vaincu sans appel possible : triplé des Porsche. Merci de votre participation et à la prochaine fois...

Après plus de 5 heures de course, seulement 12 secondes séparaient l'Aston Martin DBR9 du team Modena de la Corvette C6.R de Luc Alphand. Avantage à l'anglaise pour cette fois-ci, et le duel sur 24 heures s'annonce tout simplement génial. Vivement juin !

Enfin, au jeu du "je gagne, tu gagnes, je gagne, tu gagnes, etc...", la logique à suivi son court : après la victoire d'une F430 à Barcelone, c'est logiquement une Porsche 997 GT3 RS qui monte sur la première marche du podium. La Ferrari Farnbacher termine à la seconde position.

Prochaine étape à Spa le 11 mai 2008, puis direction la Sarthe pour les 24 heures du Mans en juin.
actu suivante Peugeot 308 RC Z en 2010

Actu précédente
Peugeot 308 RC Z en 2010

actu précédente Tata et Pininfarina

Actu suivante
Tata et Pininfarina

Autres articles pouvant vous intéresser

Lego : Karting motorisé par BuWizz

Pour démontrer les qualités de sa brique d'alimentation destinée aux...

La FIVA s'exprime sur la conversion électrique des véhicules classiques

Alors que le nombre de sociétés proposant la conversion de véhicules «...

Pirelli spéciaux pour la BMW M8

Le manufacturier de pneumatiques italien Pirelli a travaillé en étroite...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de LoïCat
LoïCat a dit le 30-04-2008 à 16:59
"Le Mans est une épreuve à part", bien entendu, mais il est impossible de dissocier un championnat "Le Mans Series" de l'ALMS et des 24 heures. Audi n'est venu en Europe que pour gagner, et ils n'y arrivent pas... Je ne vois pas en quoi cela dévalorise la Peugeot, ou glorifie l'Audi (qui, je le rappelle, est en tête du championnat grâce à un pilote français). Et croyez moi, je n'ai vraiment pas de préférence pour l'une ou l'autre marque : pour moi, ce sont 2 diesel, même combat. cdlt
avatar de MKI
MKI a dit le 30-04-2008 à 08:38
On parle ici du championnat LMS et non du Mans qui est une épreuve à part. Peugeot a gagné ce championnat l'année dernière et non Audi qui n'y était pas... Donc l'argument ne tient pas... sauf pour ceux qui ne jure que par l'automobile teutonne...
avatar de LoïCat
LoïCat a dit le 29-04-2008 à 12:34
Bonjour, Nous ne souhaitons pas être chauvin outre mesure, simplement relater des faits de façon logique : Audi domine les 24 heures du Mans depuis désormais 8 ans (en admettant que la Bentley n'était qu'une Audi) ainsi que l'ALMS. Peugeot est donc le challenger, Audi l'équipe de tête, l'arrivée de la R10 en seconde position est donc l'info principale. Croyez bien que nous sommes fier des succès de Peugeot, tout comme d'Alexandre Prémat, pilote Audi en tête du championnat LMS aujourd'hui. la rédaction. cdlt
avatar de MKI
MKI a dit le 29-04-2008 à 09:06
Une voiture française gagne. Au lieu d'en être fier, ce site, pourtant français, écrit: "Audi échoue en seconde position". C'est du n'importe quoi...