Tata actionnaire de Pininfarina ?

le 29/04/2008

L'appétit du géant industriel indien Tata semble sans limite ! Le groupe dirigé par Ratan Tata vient à peine de digérer l'absorption des marques anglaises Jaguar et Land Rover, qu'il ambitionne déjà de nouveaux investissements en Europe !

Cette fois-ci, c'est l'Italie qui intéresse Ratan Tata, et notamment le fleuron de la carrosserie transalpine : Pininfarina ! L'Indien ne compte cependant pas racheter le carrossier dans son intégralité, mais plutôt d'acquérir une participation minoritaire dans le capital de Pininfarina, en s'alliant pour l'occasion avec le groupe français Bolloré. Bolloré qui sous-traitera aux Italiens la production de sa Blue Car électrique.

L'opération indo-française injecterait jusqu'à 100 millions d'euros de capitaux dans Pininfarina, carrossier connaissant des difficultés financières depuis plusieurs années... comme tous les carrossiers italiens.
actu suivante BMW M1 Hommage

Actu précédente
BMW M1 Hommage

actu précédente Audi TT 1.8 TFSI

Actu suivante
Audi TT 1.8 TFSI

Autres articles pouvant vous intéresser

Pininfarina : nouveaux partenariats
Pininfarina : nouveaux partenariats

Automobili Pininfarina annoncé la signature d'un partenariat stratégique avec...

Trois Pininfarina Battista à Genève
Trois Pininfarina Battista à Genève

Il n'y aura pas un mais bien trois exemplaires de l'Hypercar Battista exposés...

La Pininfarina PF0 en approche
La Pininfarina PF0 en approche

Automobili Pininfarina, nouvel acteur sur le segment des véhicules...

Toutes les actualités PININFARINA
La Pininfarina PF0 en approche
Jaguar I-Pace: le nouveau Ring Taxi

Les amateurs de sensations soucieux de rouler à bord de véhicules propres,...

La Pininfarina PF0 en approche
Hypercar Ajlani Motors Dragon

Un nouveau constructeur devrait prochainement faire son entrée sur la scène...

La Pininfarina PF0 en approche
Production record pour la Huracan

Alors qu'il avait fallu dix ans à la Lamborghini Gallardo pour atteindre au...

Toutes les actualités

Commentaires