• LES MARQUES DISPARUES À L'HONNEUR DE LONDON CONCOURS

Les marques disparues à l'honneur de London Concours

Samuel Morand le 24/05/2020

L'édition 2020 de London Concours qui se tiendra les 19 et 20 août prochains au cœur de la capitale anglaise, proposera cette année encore un plateau dédié à plusieurs marques automobiles disparues, à travers une douzaine de leurs créations.

Partagez

réagir
Parmi ces créations on trouvera tout d'abord une Facel HK500 produite entre 1959 et 1961 par la marque française créée par Jean Daninos, châssis animé par un bloc Chrysler Hemi V8 361ci. Ce modèle proposé avec une boîte manuelle ou une boîte automatique réalisée par Chrysler, fut produit en 500 exemplaires et connu un beau succès auprès des VIP de l'époque.

Aux côtés de cette Facel HK500 on trouvera également une superbe Jensen C-V8 MkIII datant de la même époque (1962-1966), animée par un bloc V8 Chrysler (encore) qui lui permettait de rivaliser avec la Lamborghini Miura sur l'exercice du 0 à 100 km/h.

Une Alvis Speed 25 offerte à la fille du fondateur de la marque pour son 21ème anniversaire, sera également exposée dans le cadre de ce London Concours 2020, au côté du tout premier exemplaire produit de l'Unipower GT.

Cette sportive inspirée à son créateur Ernie Unger, par les travaux de Carlo Abarth, est un véhicule poids plume (590 kg) construit autour d'un châssis tubulaire et doté d'un moteur en position centrale arrière. Ce modèle pas plus haut qu'une Ford GT40, fut assemblé en 72 exemplaires et seuls 40 d'entre eux ont survécu aux années, pour la plupart « réfugiés » au Japon.

Enfin en plus de la Marcos TSO GT2 Prototype lancée en 2004, et dotée notamment d'un bloc LS1 Chevrolet V8 ainsi que d'une suspension réalisée par Prodrive, on notera la présence de la superbe Bizzarrini P538 de 1966.

Ce châssis imaginé par l'Italien Giotto Bizzarrini qui débuta sa carrière comme pilote d'essai pour Alfa Romeo avant de partir chez Ferrari (où il contribua au développement de la 250 GTO), était destiné tout spécialement à la compétition et on pût entendre brièvement vrombir son bloc Chevrolet V8 aux 24 Heures du Mans en 1966 (elle abandonna après 8 tours de course). L'une des originalités de ce modèle Bizzarrini P538, résidait notamment dans son poste de conduite en position centrale.

En tout ce sont plus de 100 automobiles de prestige que pourront admirer les visiteurs de l'édition 2020 du London Concours.

Photo : Jensen C-V8 MkIII

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires